Commentaires : Voici un moniteur PC en définition 8K

8k
sharp
Tags: #<Tag:0x00007feef04486d0> #<Tag:0x00007feef0448540>

#22

Désagréable?!?
lol la prochaine fois je ne me ferais pas chier à mettre un smiley si c’est pour que ça soit mal pris.
Alors j’ajoute, chipoteur et susceptible. :stuck_out_tongue_closed_eyes:

Et si personne ne voulait de cette expression, “portable”, personne ne l’utiliserait, or, tous ceux que je connais l’utilisent, personne ne dis “mobile”.


#23

Strictement, les téléphones portables n'ont pas encore de roulettes ou quelconque élément mécanique leur permettant de se déplacer. Ils ne sont donc pas mobiles et l'utilisation du nom commun "mobile" pour les désigner manque cruellement de rigueur sémantique (en français, en tous cas).

Mais bon, de toutes façons, ni les académiciens ni les chauvins ne dictent la manière dont une langue et ses usages évoluent. C'est sans doute bien plus subtil que ce que tu décris.


#24

L’analogie ne tient pas. Être mobile n’implique pas qu’on doive posséder des roues. Les oiseaux n’en ont pas. Les fusées lancées le 14-juillet non plus. Dans Vingt mille lieues sous les mers, le sous-marin “Nautilus”, dont la devise est “Mobile in mobilis” (mobile dans l’élément mobile), n’avait pas de roues. Comparaison n’est pas raison.


#25

C'est bien aimable de laisser entendre que je suis chauvin. Et, en effet, quoi de plus chauvin que de privilégier un terme comme “mobile”, en usage dans tous les pays du monde ?

Quant aux académiciens, jamais ils n'ont eu le pouvoir de "dicter" la manière dont la langue évolue. Au mieux, ils conseillent l'usage de tel ou tel mot, et disent pourquoi. La dernière fois, c'était avec leurs "préconisations", comme ils disent, en... 1990 ! C'est sans doute bien plus subtil que ce que tu crois.


#26

Nox nocti indicat scientiam.


#27

Tu sais, un sage de base ne répondrai en principe pas à ce troll primaire en puissance, mais il s’avère que je suis du genre polisson et que ma machine à claques exprime le désir de se dégourdir les articulations.

Presque amusant. Je n’ai fait que citer une catégorie sous-entendue dans ton discours, et j’ai beau chercher, je ne vois nulle part où j’aurais laissé entendre que tu en faisais partie. Je dois sans doute être trop étourdi. Aurais-tu l’obligeance de m’éclairer sur ce point ?

Ben oui, c’est en substance ce que je dis. Je me cite donc, si tu permets :

[quote=“Radamanthe, post:23, topic:40274”]
ni les académiciens ni les chauvins ne dictent la manière dont une langue et ses usages évoluent.[/quote]

Toi comprendre français ?


#28

Je crois qu'il est en fait salvateur de savoir reconnaitre quand une peine est perdue... Allons porter un toast à tous ces mobiles ignorés.