Commentaires : Vodkaster trolle Netflix avec les films qu'il n'aura pas

netflix
svod
vod
chronologiedesmédias
dvd
vodkaster
Tags: #<Tag:0x00007f920aeed538> #<Tag:0x00007f920aeed3f8> #<Tag:0x00007f920aeed2b8> #<Tag:0x00007f920aeed178> #<Tag:0x00007f920aeed010> #<Tag:0x00007f920aeeced0>

#1


Netflix réussira-t-il à conquérir le public français ? Une chose est sûre, la concurrence va faire tout son possible pour lui mettre des bâtons dans les roues. Il faut dire que le lancement imminent du service américain de la vidéo à la demande par abonnement (SVOD) dans l'Hexagone est suivi non sans appréhension par toutes les autres plateformes proposant des solutions de VOD / SVOD.

Alors que Netflix doit organiser une conférence de presse lundi prochain, la riposte s'organise. Certains préparent une contre-offensive (à l'image du projet Séries-flix de Numericable), tandis que d'autres s'efforcent de pointer les faiblesses de l'offre Netflix. C'est par exemple le cas de Vodkaster, qui a décidé de provoquer son concurrent en mettant en ligne le site "Notflix".

"Notflix"

Comme son nom le laisse entendre, Notflix recense tous les films que Netflix ne pourra pas proposer aux clients français lors de son lancement. Django Unchained, Batman The Dark Knight Rises, Gravity, Skyvall, Avengers... nombre de blockbusters américains seront absents du catalogue. Idem pour une multitude de longs-métrages français : La vie d'Adèle, De Rouille et d'Os, Le Prénom...

La raison ? La chronologie des médias. En France, les films ne peuvent être proposés en vidéo à la demande (VOD) au moment de leur sortie en DVD ou Blu-Ray que dans le cadre d'offres de VOD à l'unité, mais pas dans le cadre des offres de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD). Or, l'activité de Netflix se déroule justement dans le champ de la SVOD.

Pas de films récents sur Netflix

Dès lors, Netflix ne proposera aucun film récent. Cependant, les œuvres mentionnées ci-dessus finiront un jour par être autorisées en SVOD. Il faut par contre faire preuve de patience : après l'exploitation d'un film au cinéma, il faut attendre un délai de trois ans avant que celui-ci arrive en SVOD. Toutefois, les appels en faveur d'une révision de ce mécanisme sont de plus en plus insistants.

Rappelons que la chronologie des médias est un mécanisme qui organise la disponibilité d'une œuvre cinématographique entre les différents modes de diffusion existants. Il y a un ordre bien précis à respecter (sortie en salle, puis DVD et VOD à l'acte, puis première diffusion sur la TV payante, etc). La chronologie des médias a été modifiée pour la dernière fois en juillet 2009.

Vodkaster se positionne

Le site Notflix par Vodkaster ne vise pas uniquement à troller la plateforme américaine. Il s'agit surtout pour la société française de mettre en avant son propre service de lecture à distance de DVD, qui ne nécessite ni abonnement ni engagement. Avec ce service, Vodkaster est bien positionné dans la chronologie des médias, puisque l'attente avec l'exploitation en DVD n'est que de quatre mois.

"Notflix.fr répertorie ainsi en temps réel tous les films que vous ne retrouverez PAS sur les services de VoD par abonnement comme NetFlix, Canalplay, FilmoTV, Wuaki... Tous ces films sont en revanche disponibles immédiatement sur Vodkaster", écrit la société, qui n'oublie pas de tacler les autres services par la même occasion. Cela étant, la force de Netflix ne réside pas vraiment dans les films...

Lire la suite


#2

Je ne comprends pas ces sites/organismes/concurrents qui viennent critiquer ou troller Netflix : Netflix n’est pas si connu en France, mais il est en train de le devenir grâce à eux :p


#3

Allez hop, je serai Netflix un ptit procès direct d’entré de jeu, ça les calmera.


#4

Donc Vodkaster se felicite d’avoir trouvé une faille dans le systeme de chronologie avec un sytsteme à la légalité douteuse ?


#5

Les blaireaux qui n’ont pas percutés que Netflix basait surtout son catalogue sur les séries, qui elles, ne sont pas touchées par la réglementation.


#6

Netflix est sur abonnement, Vodkaster en paiement au film… A 2-3€/film chez vodkaster, comparé à 7€ tout compris chez Netflix, le calcul est vite fait… Et moi je regarde plus de 2 films par mois !


#7

Des infos sur le fonctionnement réel de Vodkaster ? Chaque utilisateur possède réellement sa propre collection de DVD (physiques) qui doivent, j'imagine, être placés dans une sorte de juke-box et lus sur un lecteur optique avant que le flux ne soit streamé ? Sachant qu'un DVD ne peut pas être partagé entre plusieurs clients. Ça parait horriblement compliqué de détourner la loi.


#8

Il est possible de revendre ses DVD sur Vodkaster, le site garde apparemment 99 centimes sur chaque transaction. Le client qui revend un film, achète un autre film de même valeur, paiera 99 centimes son nouveau film, et seul Vodkaster gagne de l'argent dans la transaction.

Personnellement je trouve l’initiative navrante, ça donne du crédit à tous les éditeurs qui critiquent la revente d'occasion, le client achète et revend un support qu'il ne voit jamais, il n'est même pas certain que celui-ci existe.


#9

Ils sont con où quoi ? Ils n'ont pas compris que les gens s'en foutent de leurs offres que ce soit Netflix ou Vodkaster. A partir du moment où tout est gratuit sur Internet en utilisant le piratage, aucun des deux sites n'ont plus aucun intéret. Netflix a un catalogue pourri en films et en qualité vidéo ultra trop compressé, et l'autre, la qualité vidéo doit être mauvaise et les films en VOD à l'unité sont trop chères, on en revient encore et toujours au même point : vive le piratage !


#10

Par contre quand c’est ThePirateBay qui se moque d’eux, ils sont envoyé en prison.

La qualité de l’humour de ces commerçants de drm est vraiment très bonne.


#11

Cette campagne est mal placee et "tape" sur le mauvais acteur.
Netflix est suppose se conformer a la legislation francaise pour les clients francais, et soit il coopere - auquel cas il est accuse d'avoir un catalogue ancien - soit il resiste - auquel cas il est accuse de ne pas jouer le jeu d'une concurrence loyale. Perdant-perdant, au moins dans les discours.

En pratique, son catalogue ne se limite pas aux films, son modele (par abonnement) correspond plus a l'esprit de l'epoque... et Vodkaster est lui-meme contraint par la chronologie des media (allez trouver "Guardians of the Galaxy" sur Vodkaster).

Bref, il tend le baton pour se faire battre et en plus rate sa cible en pensant bastonner son "rival". Sans compter que la publicite par denigrement, ca ne marche que moyennement, avec un retour de flamme souvent de plus grande ampleur.


#12

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n'est permise dorénavant.