Vers un nouveau fichier judiciaire et policiers mis en ligne


#4

Non mais ce cher Patrick s’est reconverti en commercial pour chaînes conspis… à croire qu’il touche une partie de la monétisation.


#5

C’est pas de la “conspi”. C’est le commentaire d’un texte administratif qui aura des effets judiciaires. Certains biais sont dénoncés, mais le format n’est pas adapté et le POV trop important.


#6

Je parle de la chaîne. (et si dire que le sexisme est du côté des femmes même en France c’est bien du conspirationnisme en mode “nous pauvres mâles blancs sommes trop persécutés”, un peu ce que tu fais quand tu parles de “victime du féminisme” en parlant d’une femme harcelée par des machistes).


#7

Le monde en noir et blanc avec des méchants et des gentils. Il faudra un jour allumer ton cerveau et comprendre les nuances et comprendre que pour sortir des effets bulles, il faut accepter que tous le monde puisse parler et que tout le monde puisse être entendus.

Si tu ne laisse la parole qu’au uns, tu es dans un effet bulle.


#8

“Tout le monde puisse parler” ne veut pas dire qu’on doit écouter ni donner du crédit à toutes les conversations de comptoirs.

Et vu l’homogénéité des liens YT que tu postes, c’est toi qui es dans ta bulle.


#9

Désolé, je ne m’intéresse pas aux youtubers.

Katie Bouman est deux fois victime. De la société du spectacle engagé, et des machistes. Le second n’occulte pas le premier.


#10

“engagé”, tu veux dire engagés pour les sous que leur rapportent leur buzz ?
Si tu penses que ces médias qui la mettaient en avant (Numerama inclus) sont féministes engagés et non pas seulement profiteurs d’une tendance, tu es bien naïf.

Par contre le masculinisme que tu défends tue une femme tous les 2 jours en France.


#11

Et les femmes tuent un homme tous les 11 jours.


#12

Un homme qui les bat, pas un homme qui les trompe (les “féminicides” sont le plus souvent liés à des affaires de coeur, les femmes qui tuent leur mari sont le plus souvent battues). Là encore ce sont des victimes du machisme.


#13

Discute un peut du cas Jacqueline sauvage avec maître Eolas et tu verras que c’est loin d’être aussi simple qu’a la télé avec des bons et des méchants.

Sur un papier traitant des violences dans les couples, il avait dit combien les femmes étaient capable par la pression morale et les violences verbales capable de déclencher à leur encontre des violences physiques car alors elles auront des preuves à fournir à la police.


#14

Qui a parlé de bons et de méchants ?


#15

Toi qui coupe le monde entre masculinités et féministes pour justifier de n’écouter qu’une seule voix. Tu fais la même chose dans tous tes posts
Ce faisant tu refuses de voir que des deux côtés tu as des personnes qui disent des choses justes et aussi des choses fausses et qu’en limitant ta vision à un seul côté, tu te prive d’une partie de la vérité.

La question n’est pas de prendre tout, mais de prendre ce qui est intéressant dans ces autres points de vue.


#16

Pas du tout, l’immense majorité des gens ne sont ni l’un ni l’autre, essaie de rencontrer des vrais gens IRL des fois.


#17

Ah la vraie vie.

Celle ou les personnes qui font les statistiques sur le wage gap ne prennent pas en compte les heures supplémentaires car ca serait obligatoirement du “présentéisme” selon elles.

La vraie vie ou pour corriger le wage gap, google est obligé d’augmenter plutôt ses salariés masculins qui sont désavantagés plus que les employés féminins.

La vraie vie ou une personne comme maître Eolas qui parle de son expérience directe dans des affaire familiales t’explique comment des femmes harcèlent moralement leur époux car elles souhaitent à travers les blessures pouvoir étayer leurs affaires.


#18

La vraie vie oui, celle que tu ne vois pas que par des vidéos YT. Tu devrais vraiment essayer.


#19

Celle qui a fait qu’ après les attentats de Charlie et du bataclans, les journalistes se sont rendus compte qu’ils vivaient dans une bulle avec peu de connaissances, globalement du même milieux socio culturel et avec des non dits pour ne pas froisser les convictions politiques et philosophiques qui font que certains sujets ne sont pas abordés ou traité au sain d’une bulle qui masque les différences de point de vue en favorisant la pensée unique.

C’est l’intérêt du pseudonymat sur internet qu’il permet de passer outre certains non dits. De se confronter à des avis extérieurs qui ne se basent pas sur les mêmes bases socio culturelles. De pas discuter tout le temps avec les mêmes personnes qui sont dans un groupe parce que déjà au départ, ils ont les mêmes aspirations et intérêts.


#20

C’est vrai que Valeurs Actuelles, l’Express, le Monde et l’Humanité sont dans la même bulle…


#21

Ca dépend des sujets. Sur le traité européen, sur la dernière directive droit d’auteur, sur Dadvsi, … tu as un certains nombre des sujets où tu retrouve le fait que les journalistes qui écrivent même pour des journaux différents ont les mêmes origine sociologiques et les mêmes intérêts à défendre.

Donc c’est plus compliqué que des titres différents parfois possédés par les mêmes entreprises puisque au delà de ce qui est dit, tu as aussi les non dits qui sont tout aussi importants.


#22

Droit d’auteur :
Valeurs actuelles s’en fout, juste un rapide résumé : https://www.valeursactuelles.com/politique/parlement-europeen-le-droit-voisin-pour-la-presse-adopte-98865
L’Humanité insiste sur une victoire face aux GAFA : https://www.humanite.fr/directive-droit-dauteur-les-deputes-europeens-font-plier-les-gafam-669928
Pas du tout le même traitement.
DADVSI :
L’Humanité contre : https://www.humanite.fr/node/1625
LEs autres aussi, ou neutres… Là oui j’ai pas pu trouver de presse élogieuse par rapport à la loi DADVSI, mais tu semblais dire le contraire non ?

Traité européen :
Lequel ? Lisbonne :
L’Humanité ouvertement contre : https://www.humanite.fr/node/402719
Le Figaro pour : http://www.lefigaro.fr/international/dossier/construction-europeenne-europe

Donc, désolé mais tu as faux sur toute la ligne.


#23

Pour dadvsi, désolé, mais le traitement par la presse dans la longueur au delà des positions de principe qui ne veulent rien dire comme l’a montré l’attitudes des socialiste qui ont pérennisés la riposte gradué tout en étant totalement contre dans les médias.

Il était amusant de voir les différence entre le net et la presse sur les reprises des fameuses études de tridant médias gard.

De même le traitement du traité européen est totalement différent entre le net qui permet de faire des discussions en profondeur et les article de presse bcp plus succins qui permet d’afficher des façades.

Les gafas n’ont rien perdus. Ils sont même en position de force car les services qui pourraient les détrôner vont avoir bcp plus de difficultés à se monter en ayant pas la puissance suffisante pour combattre les éditeurs. Et le problème bien avant les gafa, c’est la liberté de parole qui n’est pas un combat préféré des journalistes de l’humanité.