Vers un nouveau fichier judiciaire et policiers mis en ligne


#14

Qui a parlé de bons et de méchants ?


#15

Toi qui coupe le monde entre masculinités et féministes pour justifier de n’écouter qu’une seule voix. Tu fais la même chose dans tous tes posts
Ce faisant tu refuses de voir que des deux côtés tu as des personnes qui disent des choses justes et aussi des choses fausses et qu’en limitant ta vision à un seul côté, tu te prive d’une partie de la vérité.

La question n’est pas de prendre tout, mais de prendre ce qui est intéressant dans ces autres points de vue.


#16

Pas du tout, l’immense majorité des gens ne sont ni l’un ni l’autre, essaie de rencontrer des vrais gens IRL des fois.


#17

Ah la vraie vie.

Celle ou les personnes qui font les statistiques sur le wage gap ne prennent pas en compte les heures supplémentaires car ca serait obligatoirement du “présentéisme” selon elles.

La vraie vie ou pour corriger le wage gap, google est obligé d’augmenter plutôt ses salariés masculins qui sont désavantagés plus que les employés féminins.

La vraie vie ou une personne comme maître Eolas qui parle de son expérience directe dans des affaire familiales t’explique comment des femmes harcèlent moralement leur époux car elles souhaitent à travers les blessures pouvoir étayer leurs affaires.


#18

La vraie vie oui, celle que tu ne vois pas que par des vidéos YT. Tu devrais vraiment essayer.


#19

Celle qui a fait qu’ après les attentats de Charlie et du bataclans, les journalistes se sont rendus compte qu’ils vivaient dans une bulle avec peu de connaissances, globalement du même milieux socio culturel et avec des non dits pour ne pas froisser les convictions politiques et philosophiques qui font que certains sujets ne sont pas abordés ou traité au sain d’une bulle qui masque les différences de point de vue en favorisant la pensée unique.

C’est l’intérêt du pseudonymat sur internet qu’il permet de passer outre certains non dits. De se confronter à des avis extérieurs qui ne se basent pas sur les mêmes bases socio culturelles. De pas discuter tout le temps avec les mêmes personnes qui sont dans un groupe parce que déjà au départ, ils ont les mêmes aspirations et intérêts.


#20

C’est vrai que Valeurs Actuelles, l’Express, le Monde et l’Humanité sont dans la même bulle…


#21

Ca dépend des sujets. Sur le traité européen, sur la dernière directive droit d’auteur, sur Dadvsi, … tu as un certains nombre des sujets où tu retrouve le fait que les journalistes qui écrivent même pour des journaux différents ont les mêmes origine sociologiques et les mêmes intérêts à défendre.

Donc c’est plus compliqué que des titres différents parfois possédés par les mêmes entreprises puisque au delà de ce qui est dit, tu as aussi les non dits qui sont tout aussi importants.


#22

Droit d’auteur :
Valeurs actuelles s’en fout, juste un rapide résumé : https://www.valeursactuelles.com/politique/parlement-europeen-le-droit-voisin-pour-la-presse-adopte-98865
L’Humanité insiste sur une victoire face aux GAFA : https://www.humanite.fr/directive-droit-dauteur-les-deputes-europeens-font-plier-les-gafam-669928
Pas du tout le même traitement.
DADVSI :
L’Humanité contre : https://www.humanite.fr/node/1625
LEs autres aussi, ou neutres… Là oui j’ai pas pu trouver de presse élogieuse par rapport à la loi DADVSI, mais tu semblais dire le contraire non ?

Traité européen :
Lequel ? Lisbonne :
L’Humanité ouvertement contre : https://www.humanite.fr/node/402719
Le Figaro pour : http://www.lefigaro.fr/international/dossier/construction-europeenne-europe

Donc, désolé mais tu as faux sur toute la ligne.


#23

Pour dadvsi, désolé, mais le traitement par la presse dans la longueur au delà des positions de principe qui ne veulent rien dire comme l’a montré l’attitudes des socialiste qui ont pérennisés la riposte gradué tout en étant totalement contre dans les médias.

Il était amusant de voir les différence entre le net et la presse sur les reprises des fameuses études de tridant médias gard.

De même le traitement du traité européen est totalement différent entre le net qui permet de faire des discussions en profondeur et les article de presse bcp plus succins qui permet d’afficher des façades.

Les gafas n’ont rien perdus. Ils sont même en position de force car les services qui pourraient les détrôner vont avoir bcp plus de difficultés à se monter en ayant pas la puissance suffisante pour combattre les éditeurs. Et le problème bien avant les gafa, c’est la liberté de parole qui n’est pas un combat préféré des journalistes de l’humanité.


#24

Comme quoi tu veux bien comprendre que ce que tu veux, et non la réalité.
Je t’ai montré que tu te trompais, exemples à l’appui. Si malgré la réalité tu es encore enfoncé dans tes préjugés et que tu n’es pas capable de les démontrer, on ne peut plus rien pour toi.
Et oui bien sûr tu as raison les journalistes de l’Humanité sont contre la liberté de parole, mais bien sûr.

tl:dr : Des preuves, sinon osef.

Des “discussions en profondeurs” entre “experts” à 4 g d’alcool dans le sang qui ne font que citer des vidéos conspis de YT, merci mais sans moi. Y a le PMU pour ça.


#25

Les discussions sur TMG sur le net c’était plutôt cela.

Voit avec eux pour la description de complotismes avec 4 grammes d’alcool dans le sang, ils apprécieront ta vision des choses je le pense.
C’était largement plus profond sur les études faite par TMG que sur le reste de la presse mainstream.

Quand à l’humanité et le liberté de parole, il suffit quand même d’avoir un peut conscience de l’histoire française des 50 dernières années.

Pour dadvsi, tu trouvera sur le site de l’assemblée l’intégralité des débats des représentants du PS. On voit clairement après l’élection de hollande que les personnes ne pensaient pas un mot de ce qu’ils disaient. Et ils savonnaient en coulisse la planche tout en se faisant passer contre Dadvsi.

Clairement tu as une vision de la presse qui est problématique car elle vient par des personnes qui pour leur trés grande majorité ont le même baguage socio culturel et 80% de sexe féminin.


#26

Exemple parfaitement représentatif des discussions sur internet… Ou pas.

Je croyais qu’on parlait des journalistes…

Hahahah ben oui les réactions de la presse sont à 80% féminines, mais bien sûr.

Ca y est tu as attaqué le 4ème ricard pour répondre de plus en plus à côté ?


#27

Globalement quand tu cherche bien tu auras sur internet des vidéo de 20 minutes à une heure sur un sujet là ou un article par un journaliste a du mal à passer les 2min 30. Souvent par des personnes qui ont autre chose qu’un diplôme de journaliste et souvent connaissant bien le sujet sur lequel ils vont discuter 20 minutes là ou la plupart des journalistes ont besoin “d’experts indépendants” devant leur non connaissance totale des sujets.

Si je parle du PS, c’est bien pour te montrer qu’au delà d’une position de façade, tu as la réalité du travail derrière sur dadvsi qui était clairement pour l’ensemble des journalistes de lutter contre internet comme ca à été encore le cas sur la directive droit d’auteur.

Enfin, oui, 80% des journalistes sont de sexes féminin, c’est une statistique officielle qui ne se limite pas aux seules rédactions de la presse puisqu’il y a la télévision, les pôles communication des entreprises et les pigistes.


#28

Perdu.

Et oui quand on croit plus les “experts” de YT qu’autre chose voilà ce qui arrive : on croit à de la merde.


#29

Tu limites encore aux cartes de presses.

Or tu n’as pas obligatoirement besoin de la carte de presse pour être journaliste et tu n’as surtout pas besoins d’une carte de presse pour être au service communication d’une entreprise, d’un parti ou d’une administration.


#30

Bien sûr que si.

Ce qui n’a rien à voir avec le journalisme.

Bref encore une fois tu mélanges tout et ne maîtrises pas du tout ce dont tu parles, en plus de ne même pas reconnaître quand tu te trompes.

Redescend du mont de la stupidité (https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Dunning-Kruger) et documente toi un peu (ailleurs que sur toujours les mêmes chaînes YT orientées). En gros ouvre toi au monde et aux opinions différentes des tiennes.


#31

Tu sais quand même qu’une grande partie du travail journalistique est basé sur des dossiers de presse fournis aux journalistes par les entreprises, par les partis politiques, par les administrations, par les associations de consommateurs, environnementale, humanitaires, féministes,…

Et que le travail journalistique consiste principalement à le mettre en forme pour que ce soit de la taille demandé par le rédacteur en chef surtout si il est d’accord avec le motif du dossier de presse. Et oui ces dossiers de presse sont écrits par des journalistes, ce qui permet de laisser la mise en page à n’importe qui tout en disant que l’article est un travail journalistique.

La presse est pleine de dossiers de presse qui ne sont pas gratuits car la personne qui les fournis en attend un gain.

Pour revenir sur ton assertion selon laquelle les hommes sont coupables même lorsqu’ils sont victimes. Combien de journalistes reprennent la méthodologie des études et les refont eux même. Ils demandent des études clefs en main et payées par les entreprises ou les états pour qu’elles leurs soient cédées gratuitement tout en sachant que rien n’est gratuit.


#32

Et voilà, chaque fois que je te réponds à un point précis avec des sources différentes et des données chiffrées venant de gens aux idées différentes, plutôt que d’admettre que tu as tort, tu embrayes sur un tout autre sujet avec les mêmes videos YT non sourcées…
On se demande bien qui vit dans sa bulle… ha ben c’est toi.


#33