Commentaires : Vendre ses produits moins cher sur Internet, bientôt interdit ?

commerceélectronique
venteenligne
Tags: #<Tag:0x00007f920c5b2868> #<Tag:0x00007f920c5b2700>

#1
Qui ne s'est jamais baladé dans les rayons d'un magasin pour regarder certains produits, et décider de le commander finalement sur Internet, pour payer moins cher ? Pour lutter contre cette pratique, le député UMP François Vannson a déposé cette semaine sur le bureau de l'Assemblée Nationale une proposition de loi qui demande d'encadrer la possibilité qu'ont les fournisseurs de vendre directement leurs produits sur leur site internet ou celui d'une plateforme marchande quelconque (Amazon, eBay, PriceMinister...), pour éviter de trop forts écarts de prix.

Il s'agit, explique le député, de préserver les commerces de proximité qui connaissent "des difficultés croissantes longtemps liées à la concurrence difficile générée par le développement des grandes surfaces" mais aussi "accrues depuis l'apparition de nombreux sites de vente en ligne". Le député constate que "les prix pratiqués par les distributeurs de centre-ville sont souvent beaucoup plus élevés que les prix pratiqués par leurs fournisseurs sur leur site de vente en ligne", non pas seulement parce que leur marge bénéficiaire est plus importante, mais aussi parce qu'ils achètent les produits à un prix qui ne leur permet pas de concurrencer la vente directe.

Dotée d'un unique article complétant l'article L442-6 du code du commerce, la proposition de loi vise donc à interdire aux fournisseurs de "vendre sur un site internet à un prix inférieur au prix d'achat négocié entre fournisseur et distributeur, augmenté de la marge brute du distributeur". Un article dont on voit toutefois mal, en pratique, comme il pourrait s'appliquer alors que les marges fluctuent selon chaque commerçant.

L'interdiction serait par ailleurs limitée à seulement trois mois après la sortie du produit sur le marché, ce qui limite son effet aux seuls produits régulièrement renouvelés.

Lire la suite


#2

Interdire de vendre moins cher chez Carrefour que chez le commerçant du quartier…
interdire de vendre moins cher au grossiste qu’à celui qui n’achète que 2 exemplaire…

Sinon ils ne pensent pas qu’il faudrait interdire les produits non fabriqués en France ou bien ils ne pensent pas qu’un hangar n’a pas les mêmes obligations qu’un supermarché?

Interdisons d’être riche, pauvre ou con aussi, ça… hum… désertera la planète.


#3

Vannson sort de ses prérogatives, il n’a pas été élu pour cela. Ce n’est plus de la politique pour tous mais en faveur de certain. Il ne mérite pas son mandat.


#4

Le principe même de payer moins cher pour un même produit est le principe même du marché,tout le monde cherchera d’abord a payer moins cher un même produit et c’est surement pas la situation économique actuelles des ménages qui changera la donne…

Ils vont faire quoi quand l’accord de libre échange commercial avec les USA sera signé avec l’Europe ? Levé le poing et chanter l’internationale ?


#5

la liberté des prix de vente dans l’union européenne n’est pas garanti ?


#6

En dehors du fait que c'est scandaleux car ça tue le marché libre et la concurrence (les commerces de proximité pourront augmenter leurs tarifs sans risquer la concurrence) ce qui mènera à une hausse des prix et donc une baisse du pouvoir d'achat, c'est idiot.
Si j'achète dans un autre pays, il se passe quoi ?


#7

Ou a t - il mis ses neurones, celui-là ? pas dans son cerveau.


#8

Le principe n'est pas mauvais pour conserver l'emploie mais le problème et qu'il n'y a pas de limite à cette idée.Comme le dit Skeroy, pourquoi n'avoir pas fait de même contre les grandes surface à l'époque des petites supérettes ? (qui sont toute morte à présent)...c'est le libre marché. Soit on est pour , soit on est contre et on fonctionne sous un système style communistes ou tous les prix sont indexé de la même facon.

Ca ressemble encore une fois à une attaque contre internet simplement parce que...c'est internet :confused:


#9

CRETIN !

Le fournisseur ne peut être responsable de la "marge brute du distributeur" !!!


#10

Le produit made in France,le secteur automobile a bien tenter de nous bourrer le mou avec,ils ont le monopoles des pièces détachées en France,avec un prix qui peut aller jusqu’à 200% le prix vendu dans les pays limitrophe (En Belgique par exemple),avec comme garantie auprès de l'état du maintien de l'emploi dans le secteur automobile en France,bizarrement ça me rappel cet article sur ce point... (Et vu l'état économique de Peugeot je doute du résultat)

Ces mêmes constructeurs affirme par ailleurs depuis plus de 10 ans que les pièces alternatif,dite de "contrefaçon" peuvent provoquer des accidents (pub de prévention a l'appui,mais uniquement diffuser en France),hors en Europe,il y a déjà la Belgique,l'Angleterre et l'Allemagne qui pratique la vente de pièce alternative depuis 10 ans et aucunes études n'a permis de démontrer la défaillance de ces pièces liée aux accidents automobile en Europe (Je parle bien de pièce alternative fabriquer et vendu en Europe,rien a voir avec du made in china)

Le plus drôle, c'est que ces mêmes constructeurs fournissent déjà des pièces alternative de marque officiel beaucoup moins cher dans ces pays-là,mais des pièces détaché officiel made in Brazil,Taiwan,Japan,étonnant ? Pas vraiment...


#11

Et dire que d'aucuns ont votés pour ce mec :mur:


#12

Il parlait sûrement du fournisseur d’accès à internet

:dehors:


#13

Dans spécial investigation sur les pièces automobiles, le commerçant belge disait qu’il a reçu des pièces de marque avec les pièces adaptables, elles sont fabriquées au même endroit. à‡a prouve que Renault et PSA se foutent vraiment de notre gueule.


#14

Je vais pas me cacher, je vais pré commander Grid 2 sur Amazon uk, il est à 45€ et sur Amazon fr, il est à 60€ sur PS3. Mon choix est vite fait, je ne parle même pas du prix chez micromania.


#15

D’accord, on va interdire de vendre moins cher sur le net pour protéger nos commerces de proximités. Interdire à qui ?. Qui fixera les prix ?. Et les Vpciste Hors frontières qui s’acquittent déjà d’une Taxe?. Le mieux, lorsqu’un politicien propose cette loi, c’est qu’il rédige un mémento du comment il compte faire pour la mettre en oeuvre et là, on pourra discuter …

Sinon, les grandes surfaces qui surfacturent l’alimentaire sur le Net via leur filiales n’ont pas attendu la loi pour s’en mettre encore plein les poches (service de livraison bien utile, mais majoration vraiment importante ?. C’est pour protéger les commerces de proximités sans doute …

Tant qu’à proposer une usine, j’aurai vu la loi inverse. Interdire de vendre plus cher, à service égale, que sur le net. Comme cela, on connaitra le coût du service. Si des banques proposent moins cher sur le Net, c’est qu’il y a des raisons, qui sont aussi valable pour les e-commercants, et c’est normal que les consommateurs en profite.


#16

Le secteur des pressing est en grande difficulté. Faut-il interdire la vente de machine à laver temporairement afin de relancer le commerce de proximité que constitue les pressing ?

D’autres idées intelligentes ?


#17

Dans le même genre idiot, y'en a un récemment qui a proposé d'interdire les ventes immobilières entre particuliers pour sauver les agences immobilières !!!


#18

C'est plus compliqué que ça. Il avait proposé une loi pour "Garantir" les établissement à trouver des stages pour les jeunes qui choisisse la voie de l'alternance chez eux.. Et il avait bossé son dossier.

Le problème, c'est qd ces politiciens s'attaque à des domaines qu'ils n'ont pas bossé (ce qui n'interdit pas de proposer des idées) : ça se voit.

On sait que certaines grandes enseignes s'entendent sur les prix, s'alignent. Si en plus, il n'y a même plus de concurrence (celle du net), autant proposer un texte de loi qui dit tout de suite, allez-y, augmentez vos marges/prix "Français = vache à lait".


#19

Je ne savais pas qu'ils l'avaient lâché ? !

Ou bien il s'est échappé ?

Les hôpitaux psy, c'est plus ce que c'était en matière de sécurité...


#20

à‡a ne "désertera" pas la planète, ça la désertifiera !