Commentaires : Une API pour BitTorrent Sync

bittorrent
p2p
api
dropbox
googledrive
onedrive
bittorrentsync
Tags: #<Tag:0x00007f9214030540> #<Tag:0x00007f9214030220> #<Tag:0x00007f9214030090> #<Tag:0x00007f9210a96d80> #<Tag:0x00007f9210a97000> #<Tag:0x00007f9210a97898> #<Tag:0x00007f9210a97e88>

#1


Six mois après avoir lancé son service de stockage décentralisé, BitTorrent offre enfin aux développeurs la possibilité d'exploiter pleinement les fonctionnalités de BitTorrent Sync. La société de Bram Cohen a lancé mardi son API Sync pour les développeurs, qui permet d'intégrer aux applications le téléchargement et l'envoi de documents sur le réseau P2P, dans les espaces sécurisés des utilisateurs.

Actuellement, l'API de Bittorrent Sync (encore en version Beta) permet de synchroniser des fichiers ou dossiers à la demande, d'intégrer Sync de façon transparente sans avoir à exploiter l'interface utilisateur de BitTorrent Sync, et de stocker une copie chiffrée du contenu des dossiers sur un serveur de son choix, pour créer un "cloud privé".

Contrairement à ses concurrents comme Dropbox, Google Drive, Skydrive ou Mega, BitTorrent Sync est gratuit, sans limite de stockage, et ne repose sur aucun serveur central. Tous les contenus sont stockés sur différentes machines, de façon chiffrée, avec une version adaptée du protocole BitTorrent. 

Chaque fois qu'un dossier est créé pour synchroniser des fichiers, une forme de réseau BitTorrent privé est créé, auquel seuls les utilisateurs qui connaissent la clé privée (le "secret") peuvent accéder. Les utilisateurs peuvent limiter ce réseau P2P à leurs seuls appareils (smartphones, tablettes, ordinateurs...), ou inviter d'autres utilisateurs à créer ensemble un cloud de confiance, dans lesquels les données sont tout de même chiffrées en AES-256.

Selon Bittorrent Inc, Sync aurait déjà réuni plus d'un million d'utilisateurs.

Lire la suite


#2

P2P, P2P… Et comment ils se mettent en relation les machins ?
Ya bien une sorte de tracker donc. Qu’on peut pas définir. C’est pas un peu super centralisé du coup ?

C’est ca que j’attends, pas une API, de pouvoir monter son propre “tracker btsync” et de le définir dans les logiciel. La je serais totalement indépendant.


#3

Par défaut il utilise le tracker de Bittorrent mais tu peux t'en passer complètement dans les options avec une case à cocher. Il peut se contenter des DHT pour trouver d'autres pairs (comme n'importe quel client torrent).


#4

Pour utiliser l'api une clé est requise, ainsi que la maitrise du format Json.

Il faut créer un compte ici -> http://www.bittorrent.com/sync/developers, et attendre le mail contenant la clé.

Pour le moment c'est plutôt sommaire, mais cela devrait évoluer.

Cependant, je reste méfiant.
Peut être que sur le papier tout est beau, mais je préfère quand même effectuer un chiffrement en amont.


#5

DHT c’est juste un “bonus” pour le tracker. Pas de tracker, pas de DHT.
Le seul point pour le moment, c’est la détection des copains en local, mais j’aimerai vraiment pouvoir définir mon propre tracker et qu’on en parle plus. (car sinon faut faire des vpn de partout et bon…)


#6

Il y a une option par dossier pour ajouter ip:port, cependant oui ajouter un tracker perso serait bien.
Voilà aussi pourquoi je me méfis de cette application, la société Bt a le controle total des “requêtes”.


#7

Moi je reste dubitatif. Protocole non publié, pas de sources (dommage pour mon serveur ARM sous linux avec lequel les binaires proposés ne marche pas …)
Bref, pour le moment, à mon avis il est urgent d’attendre.

Sans compter , comme Iste, le fait de pas pouvoir être autonome.


#8

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n'est permise dorénavant.