Un lien environnemental, un effet inédit du CO2

santé
environnement
Tags: #<Tag:0x00007f920c7b5f70> #<Tag:0x00007f920c7b5d68>

#1

Le lien : http://www.politico.com/agenda/story/2017/09/13/food-nutrients-carbon-dioxide-000511

C’est une lecture longue, mais franchement intéressante, j’ai trouvé, assez pour vouloir le partager à droite et à gauche.

L’idée de l’article, c’est que l’accroissement du taux de CO2 atmosphérique réduit la valeur nutritive des plantes.

  • D’un côté, une plus grande facilité pour la croissance des végétaux, qui produisent plus facilement des carbohydrates (sucres) en quantité.
  • De l’autre côté, conséquence, une dilution de la quantité de minéraux (fer, zinc), de protéines et de vitamines contenus dans un volume de nourriture donné.

Sisi, c’est bien ça, les plantes perdent en valeur nutritionnelle.
Les plantes directement dédiées à l’alimentation humaine semblent avoir perdu 8% de nutriments (hors sucre) en moyenne en trente ans.

Cela n’impacte pas que les humains, imaginez d’autres animaux forcés de manger davantage pour survivre… s’ils peuvent trouver davantage à manger, ou en ont le temps et l’énergie (car ça consomme de l’énergie, de manger et chercher de la nourriture).
Exemple des abeilles : par rapport à l’ère pré-industrielle, au conditionnel car la mesure porte sur la seule plante pour laquelle on a des mesures datant d’aussi vieux et ayant la faveur des bestioles, leur nourriture contiendrait 30% de protéines en moins.

Frappant, non ?


#2

Non, Flippant plutôt ...:scream:

C'est une lecture longue, mais franchement intéressante, j'ai trouvé, assez pour vouloir le partager à droite et à gauche.

Enfin plus à gauche qu'à droite hein :wink: