Commentaires : Un distributeur de loisirs tout-en-un (jeux, MP3, DVD, Blu-Ray...)

playstation3
sony
bluray
universal
mp3
dvd
Tags: #<Tag:0x00007f920cb85d08> #<Tag:0x00007f920cb85ba0> #<Tag:0x00007f920cb85830> #<Tag:0x00007f920cb85600> #<Tag:0x00007f920cb83d28> #<Tag:0x00007f920cb83968>

#1

Il sera bientôt possible de descendre au coin de la rue pour acheter des DVD, Blu-Ray, jeux vidéo et même de la musique en ligne sur un seul et même distributeur. Sony et Universal Pictures ont signé un accord pour fabriquer et implanter en Grande-Bretagne des distributeurs "PoP Instant Entertainment 24/7" qui proposeront aux consommateurs de louer ou d'acheter tous types de biens culturels, physiques ou numériques.
Il sera ainsi possible d'y trouver des DVD ou des Blu-Ray des catalogues Sony Pictures et Universal Pictures, ainsi que des jeux Playstation 3 livrés dans leur boîte en plastique. Mais il sera aussi possible de télécharger des films ou de la musique sur une carte mémoire, un baladeur ou une clé USB, ce qui permet au distributeur d'offrir aux clients une disponibilité garantie des contenus, sans être dépendant des retours (et ce qui évite au client de revenir au distributeur sous la pluie pour rendre son film avant la pénalité de retard).
Mais si le catalogue se limite aux titres de Sony et Universal, et si les téléchargements sont accompagnés d'un DRM qui rend les contenus illisibles sur certains baladeurs ou sur un téléviseur, ce qui part d'une bonne idée risque vite de se transformer en échec commercial. Pour le moment, aucun détail n'a filtré sur ces aspects là.

Lire la suite


#2

Sympat mais c’est pas demain la veille qu’il y en auras un a coté de chez moi :p je devrais toujours a la fnac pour achetez mes blu-ray et jeux ps3


#3

Le mouvement du libre l'a déjà fait, InLibroVeritas à lancé il y a quelques mois les Distributeurs Automatiques de Culture : voir http://www.ilv-distribution.com/


#4

super bizarre le principe et je n’aime pas bcp qu’on remplace des vendeurs par des machines. je n’adhère pas à ce principe, désolé.


#5

Ils ont commencé déjà pour les caissières.

De toute façon si ils cherchent réellement à développer la vente sur internet, cela aura une influence sur les magasins physiques car peu s'amusent à jongler sur les deux support. Enfin pour la musique les majors ne discutant qu'avec de gros opérateurs de la distribution, ça laisse de coté les petits vendeurs qui auraient pus avoir une influence sur les mise en avant.

Quand on voit ce qui se trouve dans des distributeurs au japon et le fait que plusieurs compagnie différentes s'occupent de leur gestion en se faisant réellement concurrence (la canette de 80 cl de coca pour moins d'1 euro) ce genre de distribution n'en est qu'a ses débuts.


#6

@Snoop666 : et il y’en a qui n’ont même pas de fnac à côté de chez eux.


#7

Un distributeur de DRM tout-en-un.
Sinon, vive le P2P qui est un distributeur de tout-en-un, et sans DRM.


#8

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n'est permise dorénavant.