Commentaires : U2 s'excuse pour avoir imposé son album dans iTunes

musique
apple
rock
itunes
u2
Tags: #<Tag:0x00007f3d36336f60> #<Tag:0x00007f3d36336e20> #<Tag:0x00007f3d36336c90> #<Tag:0x00007f3d36336b50> #<Tag:0x00007f3d36336a10>

#1


Faute avouée est à moitié pardonnée. Dans une vidéo publiée mardi sur son compte Facebook, le groupe de rock irlandais U2 a présenté ses excuses pour les excès de son partenariat avec Apple. Afin de célébrer leur longue collaboration, les deux parties avaient convenu d'offrir gratuitement le nouvel album de U2 - Songs of Innocence - sur iTunes jusqu'au 13 octobre 2014.

Mais au lieu de proposer le téléchargement du CD, celui-ci a été imposé sur l'ensemble des comptes iTunes. Sauf que tout le monde n'apprécie pas forcément la musique de U2 et beaucoup auraient préféré décider de le télécharger par eux-mêmes plutôt que d'être placé devant le fait accompli. De dépit, certains ont même décrit l'album comme un virus puisqu'il s'est répandu sans l'accord de l'usager.

Apple, qui n'avait visiblement pas anticipé le mécontentement d'une partie de ses clients, a donc été obligé de publier un outil de suppression pour retirer l'album de la bibliothèque iTunes. Le CD était accessible gratuitement sur iTunes jusqu'au 13 octobre. Désormais, celui-ci est payant (9,99 euros pour 11 titres).

Afin de célébrer le long partenariat qui le lie à U2, Apple avait décidé de marquer le coup lors de sa conférence de presse qui lui a permis de présenter un nouvel iPhone et une montre intelligente, l'Apple Watch. L'entreprise américaine a accepté de payer grassement le groupe de rock irlandais (pour un montant non communiqué, mais forcément élevé) pour obtenir l'exclusivité temporaire de Songs of Innocence.

Lire la suite


#2

Hmmmm… hier soir dans le grand journal sur Canal, Bono a plutot ironisé sur ceux qui n’avaient pas apprécié le “cadeau”, les faisant quasiment passer pour des débiles… :(


#3

Un outils de suppression ?

Apple peut imposer des titre.
Apple peut supprimer l’accès à des titre.
Mais ne peut pas supprimer ce qui est imposé ?

Avec l’outils de suppression ont fait encore plus le parallèle avec un virus, tout de même …


#4

Il devient de plus en plus pitoyable décidément, ça lui est monté à la tête...


#5

Dans le cas d'Apple je parlerais plutôt d'un "ver". Ok je sort :huh:


#6

Ce genre d'opérations n'est pas acceptée pas les utilisateurs lorsqu'ils acceptent les conditions d'utilisation du service d'Apple ?
Pourquoi utiliser iTunes si on se préoccupe vraiment de garder le contrôle de sa collection sonore ?
C'est le même soucis avec les services permettant l'achat/la location d'ebook.
Malheureusement ça devient de plus en plus difficile de contourner ce genre de service. D plus en plus d'appareil impose de se connecter à un compte en ligne pour pouvoir les utiliser, même avec sa collection perso.


#7

Et comment Apple fait pour deviner qui ne veut pas de l’album qui a été imposé ? Même s’ils peuvent techniquement supprimer ce qui a été imposé, le plus simple est de passer par un outils pour laisser le choix de le supprimer aux utilisateurs mécontents.


#8

ouais j'ai vu
c'était les gens qui voulaient pas les kdo du père noel
après c'est tjrs pareil c'est les gouts et couleurs
tout le monde n'aime pas u2
si tu détestes le rap ou le métal, on a beau t'offrir les meilleurs albums, tu en voudras pas ..


#9

Personnellement, ce n’est pas le fait d’aimer ou pas qui me gène
Car rien n’oblige à l’écouter.
Par contre, ça me gène énormément d’imposer cela aux gens.

Apple est un fournisseur de service.
Autrement dit, il propose des solutions / services et c’est à ses clients de choisir ce qu’ils veulent
Mais Apple a une façon différente de gérer sa relation client en imposant car “Apple sait mieux que vous” et je trouve cela horrible
Ce qui s’est passé avec U2 n’en est qu’une illustration parmi d’autre.


#10

A l’heure ou tout le monde tape sur les cochons d’ayant-droit, un de leur plus riche représentant “offre” son dernier album pour expérimenter de nouvelles façons de distribuer son œuvre. Et au lieu de dire :

  • Merci c’est sympa mais comme je n’apprécie pas trop votre musique, je vais l’effacer.

Tout le monde hurle au scandale, à l’intrusion dans sa vie privée pour 100Mo offert.

Vous voulez qu’ils fassent des efforts ensuite ?


#11

C'est quoi que tu ne comprends pas entre offrir, proposer ou imposer ?


#12

Si U2 et surtout Apple avaient une once de respect, ils auraient annoncé la gratuité de l’album qui aurait alors été téléchargé volontairement par ceux qui en voulaient, et ignoré par ceux qui n’en voulaient pas. Mais c’est apparemment trop respectueux des différences.
A ceux qui ne sont pas de mon avis, je leur propose un cadeau. Je viens chez eux avec ma Flying V et mon ampli et je leur interprète mon répertoire, au volume sonore nécessaire pour ce genre musical que j’affectionne et aussi avec tout le reste qui va avec. On verra s’ils apprécient non pas ma musique et ma façon d’en jouer, mais les conséquences de l’intrusion.


#13

tu sais pas ? Comme je n’écoute pas de musique sur mon iPhone alors je ne me suis jamais inquiété des réglages dans iTunes. Et je me suis retrouvé victime de la suffisance de U2 et du diktat d’Apple.


#14

Je suis né à une époque où l'on disait qu'on ne refuse jamais un cadeau. On disait merci parce qu'un cadeau ça vaut au moins un merci. Et ensuite on le refourguait ou on s'en débarrassait.

A cette époque on savait très bien que si on refusait un présent, on allait vexer ou faire de la peine et plus hypocritement qu'on hypothéquait fortement la possibilité que le généreux donateur se donne la peine de nous en refaire un en cas de refus.

Maintenant un cadeau qui se supprime d'un simple clic est considéré comme une IMPOSITION intolérable. Tu ne crois pas que c'est faire une tempête dans un verre d'eau pour une broutille pareille ?
Je te rappelle tout de même que seuls les péquins ayant coché la case "MISE A JOUR AUTOMATIQUE SANS ME DEMANDER MON AVIS" ont été impacté.

Et non je ne confond pas offrir avec imposer, suffit de regarder ma feuille d'imposition...


#15

Parce qu’évidement l'album en question se lançait tout seul dès la fin de son téléchargement et verrouiller le téléphone de tel façon que tu sois obligé de l'écouter en entier ???

Si tu veux une analogie foireuse, c'est plus comme si tu avais trouver le CD dans ton séjour avec ceux que t'a livré ton disquaire, disquaire à qui tu as filé les clés de chez toi pour qu'il puisse te livrer même si tu n'es pas là !


#16

U2, c'est comme le foot, c'était mieux avant !

Tout est devenu une histoire de pognon au détriment de la qualité, de là à dire que tout leur album n'en vaut pas la peine ce serait être de mauvaise foi pour tout amateur de pop-rock mais quand même.


#17

A ceux qui ne sont pas de mon avis, je leur propose un cadeau. Je viens chez eux avec ma Flying V et mon ampli et je leur interprète mon répertoire, au volume sonore nécessaire pour ce genre musical que j’affectionne et aussi avec tout le reste qui va avec. On verra s’ils apprécient non pas ma musique et ma façon d’en jouer, mais les conséquences de l’intrusion.

Pour revenir sur ton analogie, il manque tout de même quelques détails :

  1. Tu entres chez moi parce que je t’ai donné la clé.
  2. Tu ne joues que si je te le demande.
  3. Avant de partir tu me donnes ta Flying V, depuis le temps que j’en veux une…

#18

Pour moi, en se plaignant comme ça, les gens cherchent surtout a exister sur internet et les réseaux sociaux. Une manière de dire " Et ! Regardez moi ! Je suis trop bien et j'ai trop de goût pour écouter la meme musique que la populasse. Apple a clairement manqué de respect envers ma sainte personne et tout le monde devrait s'en offusquer !"
C'est juste l'impression que ça me donne, inutile de prendre ça pour une attaque personnel si vous jugez l'opération d'Apple vraiment scandaleuse.


#19

Au moins leur outil de suppression est gratuit. (avec eux on sait jamais xD)


#20

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n'est permise dorénavant.