Commentaires : T411 : ce que dit le jugement ordonnant son blocage en France

bittorrent
p2p
justice
filtrage
t411
scpp
Tags: #<Tag:0x00007f920a92de18> #<Tag:0x00007f920a92dcd8> #<Tag:0x00007f920a92db70> #<Tag:0x00007f920a92da30> #<Tag:0x00007f920a92d8f0> #<Tag:0x00007f920a92d7b0>

#21

Ton site finirais pas sur leur jolie liste noire sans juge si tu t’amusais à faire ça, par hasard ?


#22

"La "piraterie" numérique est un mot vraiment inapproprié..."

Oui bien sûr ! Mais c'est fait pour marquer les esprits.

Si tu dis "duplication" ou "partage", c'est tout de suite moins violent, moins culpabilisant.

S'ils pouvaient parler de "meurtre numérique" ils le feraient. Audiard le disait bien, ils osent tout ! ^^


#23

est établie par la production de l’article Wikipedia par la SCPP"

C'est peut être ça le plus absurde.....
Un article de wikipedia comme preuve / source dans un jugement tout ce qu'il y a de plus sérieux.....

Monsieur le juge, c'est un pas beau, c'est écrit sur wikipedia !

Y'a des tas de façon d'avoir des preuves de l'illégalité ou non d'un site, mais une référence dans wikipedia,c'est surement une des plus absurde.


#24

Excellent... Du coup ca m'a donné envie de lire le jugement :)


#25

Euh, ils sont au courant que le TLD de T411 n'est plus un .me ? ^^


#26

Vu le temps que prend toute décision de justice, il y a fort à parier que quand la SCPP s'est plainte, ils ont demandé le blocage de t411.me. Maintenant s'ils veulent faire bloquer t411.io, j'imagine qu'ils vont devoir remettre ça ^^.


#27

Ahaha ! Effectivement, ça me ferait marrer que Numericable surfe sur la vague, et sorte une campagne de pub style "Avec nous , vous pouvez encore descendre du Torrent à toute blinde depuis T411" :slight_smile:

Bon, après, maintenant que Misericable == SFR, j'ai l'impression qu'une telle discrimination va avoir du mal à tenir... :slight_smile:


#28

Ah c'est amusant, quand j'écoute une musique sur YouTube ce n'est pas un phonogramme


#29

égalité dans la devise = égalité des droits


#30

L'article Wikipédia en question est dûment sourcé, et les informations concernées sont largement vérifiables. Mais il est vrai que se référer directement aux source d'origines aurait été plus logique.


#31

Le jugement parle bien de mettre en œuvre "toutes mesures propres" au blocage de t411, dont "notamment" le blocage du .me, mais je ne vois nulle part où le blocage du .io est exclu, sachant que ça devrait plutôt être considéré comme une évidence. Donc je veux bien que tu me montres le passage qui affirme le contraire.


#32

et les FAI ne sont pas autorisés à étendre l'ordonnance au nouveau nom.

Je veux bien qu'on m'indique où c'est clairement le cas. L'évasiveté de la décision laisse plutôt suggérer le contraire.


#33

Orange, Free, SFR, et Bouygues Telecom

Ce qui est bizarre, c'est que le jugement ne concerne qu'une toute petite minorité de FAI. Les autres ne sont pas concernés ?

Du coup j'ai une petite question pour toi Guillaume. L'abolition de l'égalité des français devant la loi, ça date de quand ?

^^

Ce qui est également bizarre, c'est qu'ils ne savent visiblement pas comment fonctionne un réseau, sinon ils sauraient que ceux qui voudront se connecter à "T411" pourront le faire sans problème, même s'ils passent par Orange, Free, SFR, et Bouygues Telecom. Est-ce juste de la crasse ignorance, ou se moquent-ils complètement du manque d'efficacité de la décision ?


#34

ça date du premier article qui dit qu'un député, un président, un policier, un juge ou un mangeur de betteraves a des droits différents de ceux qui ne le sont pas.


#35

Je suis d'accord que c'est moyennement clair mais on peut quand même interpréter l'inverse :

"En revanche, le Site qui doit faire l’objet de l’interdiction d’accès est précisément déterminé par le présent jugement et toute mesure touchant un autre site doit être autorisée par une autorité judiciaire"

dans cet extrait du jugement, il est uniquement mentionné "le Site" mais il est dit qu'il est "précisément déterminé" ; or il est souvent désigné par "le site T411 accessible par le nom de domaine t411.me" ;

J'aurai pour ma part tendance à penser que si le site T411 était accessible par t411.io, ce ne serait plus "le site précisément déterminé par le présent jugement" ; mais cela me semble discutable.


#36

Il semble que sur ce coup, chacun ait défendu sa gamelle. La SCPP, ne concerne bien entendu que la musique. Donc, films, logiciels, ils s'en fichent. Free a pleurniché sur l'absence de numéricable. Ils sont assez peu instruits des montages financiers chez Free. Numéricable=SFR. Il est vrai que la société elle même n'est pas mentionnée clairement. Chacun s'inquiète de ce que ça lui coûtera. Car la SCPP est sans un rond, et les FAI ne veulent pas payer. La SCPP aurait voulu que la décision puisse s'étendre à tous les noms de domaines et ip que le site pourrait prendre pour contourner les blocages. Apparemment, ça ne concerne qu'un nom de domaine.. qui n'existe plus. La SCPP a fini par avoir raison, mais trop tard.
Il faut cependant éviter de faire les malins. Une loi destinée à la lutte anti-terroriste, pourrait bien permettre un blocage immédiat et sans jugement, d'un site qui serait identifié comme hébergeant des liens menant à des contenus faisant l'apologie du terrorisme. Car on voit plus d'un guignol incapable de s'empêcher de confondre site de partage et tribune libre, ouverte à la propagande en tous genres. Ce qui pourrait déclencher la mise en oeuvre immédiate de tout un tas de mesures, nettement plus drastiques, et sans préavis. Il suffira qu'un débile arrive en salle de clavardage et d'une capture d'écran pour justifier les choses. Plus possible alors pour l'administrateur de mettre, plusieurs mois à l'avance, en place, les contre-mesures nécessaires au contournement du problème.

Si le juge et la SCPP ne savent pas comment ça marche, gardons à l'esprit qu'il y a malgré tout, des gens qui savent. Ils ont en ce moment d'autres chats à fouetter. On peut en revanche se demander combien de temps ils choisiront délibérément de regarder ailleurs.

Quant à savoir de quelles enquêtes des différentes polices de la planète, l'administrateur peut faire l'objet. Certains gaillards ont un jour mis la main sur le gentil monsieur DotCom ou sur l'adminstrateur de The Pirate Bay.. Tous deux se croyaient à l'abri. Ce que je pense, c'est que les choses ne se produisent que lorsque les pouvoirs publics y ont clairement intérêt, et qu'il gardent sous le coude l'arrestation du bonhomme pour une bonne occasion. A lui de ne pas se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Car il est possible qu'il ne soit qu'en sursis, sans le savoir.


#37

Sur tous les fil de ce forum on réclame a cor et a cri l'intervention d'un juge pour quasi tous les actes de la vie courante. C'est à se demander pourquoi, vu les commentaires ici.


#38

Non c'est pas discutable le juge prend la peine de préciser que son jugement ne s'applique qu'a t411.me. Justement parce qu'il a anticipé que certains pourraient tenter de l'appliquer ailleurs. (ou qu'un avocat adverse lui a demandé de le préciser).


#39

Le juge répond a la demande qu'on lui a faite, il n'a pas a se préoccuper du pourquoi du comment des réseaux. Tu vas voir un juge pour lui demander d’empêcher ton voisin de peindre sa clôture en bleu, il va pas lui interdire de la peindre en vert dans la foulée.