« Sur son lit de mort, personne ne se dit : "J’aurais aimé passer plus de temps sur Facebook" »

design
société
numerique
ethics
Tags: #<Tag:0x00007f920bd6f278> #<Tag:0x00007f920bd6f110> #<Tag:0x00007f920bd6ef80> #<Tag:0x00007f920bd6ed78>

#1

Attention vs distraction vs intention.


#2

Oui, et ? ... :grin:

Edit : (je vais quand même mettre un peu de contenu ...)

A chaque fois que j'ai eu recours à un réseau social, enfin un truc de l'article quoi, c'était pour un projet spécifique. C'était plutôt positif, je dirais à 75% et en effet quand même prenant; mais j'y ai systématiquement appris beaucoup et pas forcément au sujet du projet même. Par contre je ne ferai pas vraiment de différence entre un facebook, twitter, google+ et différentes "plateformes de communication", un Numérama, un blog comme Korben, les services de Rss sur différents sites, et autres forums (toute matières confondues). Ce qui me gène très fort pour les trois premiers c'est la collecte de données personnelles, et l'exposition qu'elle sous entend. Après ça, on peut généraliser au contenu d'internet, il y aura toujours l'effet disruptif, mais je ne regrette pas le temps que j'y ai perdu.

@Neuro Concernant le lien, j'ai un peu parcouru le contenu du site (je sais ... "disruption" :wink: ). Ils viennent d'où ?