Commentaires : Sony et la Corée du Nord : les éléments à décharge

piratage
sony
coréedunord
sonypictures
Tags: #<Tag:0x00007f3d26cdc840> #<Tag:0x00007f3d26cdc610> #<Tag:0x00007f3d26cdc458> #<Tag:0x00007f3d26cdc1b0>

#41

ta vision des choses est extrêmement simpliste (et simplifiée ) alors je vais essayer de t'expliquer autrement. Si tu prends ne serait-ce que toutes les oeuvres du monde à venir l'an prochain(photos, films, livres, BD, musique, etc.) que tu supposes qu'une licence globale suffisent à payer juste le seuil de rentabilité de ces oeuvres, il n'y aurait pas assez des 6 millliards de personnes de cette planète (si elles étaient toutes connectées et payaient tout un abonnement ) , pour atteindre un millième de la somme nécessaire en une année.


#42

Ma vision des choses est réaliste au contraire, dans le cas des films comme j'ai dit la sortie numérique sort après l'exploitation en salle et la sortie en Bluray. En plus les recettes au cinéma sont de plus en plus conséquente alors que ses derniers honteusement ont menti pendant des années faisant croire que tout allait mal pour eux. Regarde les recettes du CNC.

Si je prends le cas de la musique il y a eu plusieurs articles sur ce sujet, chez Numérama et même le Fig., le disque s’effondre alors que la vente en démat. de la musique augmente d'année en année. C'est plutôt une réussite non ?

Pour les jeux vidéos il y a Steam, GOG, etc, d'ailleurs c'est le seul secteur (jeu vidéo) qui réussi le mieux le virage du numérique et permet à plus d'indépendants d'en vivre.

Pour les livres et les BD c'est plus problématique, le jeu vidéo remplace pas mal de loisir dont la lecture. Et parmi ceux qui lisent encore c'est souvent des mangas qui se vendent très bien. Autre problème (que j'ai eu), tu veux lire un livre mais son éditeur ne le réimprime plus depuis des décennies, voir la traduction est mauvaise et aucune révision n'est prévu, dans ce cas le téléchargement et le travail de la communauté est salutaire.

Concernant la licence global imaginons que la moitié des internautes payent 15 euros par mois (l'ensemble c'est impossible), soit 12,7 millions d'internautes, pour un mois ça rapporte 190,5 millions d'euros et sur une année ça fait 2,186 milliards d'euros. Si d'autres pays adoptent ce système c'est une montagne d'argent pour l'industrie qui vit déjà au crochet des pays.


#43

2,186 milliards ! Va revoir ta copie : c'est à peine la moitié du chiffre généré directement par l'industrie du livre en france, il te faut encore de l'argent pour la musique, le cinéma , la photographie … et ainsi que tous les intermédiaires qui seraient impactés par une licence globale. Et encore, ça fonctionne, si on décide que "les artistes et tous les acteurs de la créations n'ont pas le droit de devenir riche ou simplement de faire du bénéfice", parce que 3 milliard diviser par environ 300 000 artistes du cinéma, de l'écriture , la musique , de la BD, de la photographie (rien qu'en france) ça fait une revenu moyen à 833 euros/mois. Et qui décidera qui pourra gagner de l'argent avec ton système ? Je me suis en effet trompé sur un point: ta vision, n'est pas simpliste, elle est carrément digne d'une dictature communiste. Ah, une dernière chose, les artistes, auteurs ne vivent au crochet de personne: ils font leur boulot… mais le travail c'est peut-être aussi un concept qui t'échappe ?


#44

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.