Commentaires : SFR présente la box Fibre Zive avec l'ultra haute définition

sfr
fai
4k
Tags: #<Tag:0x00007f9212168568> #<Tag:0x00007f921216b358> #<Tag:0x00007f9212173c60>

#1

Une box tout-en-un, présentée comme la « plus puissante des box premium ». Voilà comment SFR décrit son nouveau boîtier, qui a été dévoilé ce lundi en conférence de presse. Baptisé Fibre Zive, l’appareil sera disponible à partir du 17 novembre pour les clients de l’opérateur ayant souscrit l’offre Fibre Power+. Dans ses entrailles, la box Fibre Zive inclut un modem d’une capacité maximale de 1 Gbit/s, un décodeur TV en ultra haute définition (« 4K », c’est-à-dire avec une…. Publié sur http://www.numerama.com/tech/130169-sfr-presente-la-box-fibre-zive-avec-lultra-haute-definition.html par Julien Lausson


#2

38 € / mois pendant 12 mois puis 49 € / mois...
Engagement 12 mois.

Quitte à faire une pub, autant la faire jusqu'au bout...


#3

A noter que ce n'est pas de la vraie fibre mais du câble uniquement.


#4

elle ne remplacera pas dans un premier temps la box by Numericable puisqu’elle sera d’abord réservée aux abonnés d’une offre haut de gamme, supérieure à Power Plus, soit 57,44 euros par mois.


#5

Ok, SFR fait son show avec une nouvelle box hightech, de quoi faire rager ses concurrents mais, si je me souviens bien, SFR est avant tout un opérateur il me semble.

Avant de faire le buzz avec sa nouvelle boî-boîte, il me semble que l’opérateur, donc, devrait se concentrer sur son service client car, en la matière, des progrès restent à faire et, sauf erreur de ma part, sans client, pas d’évolution technologique.

Mais SFR n’est pas le seul opérateur dans ce cas là.
Répondant généralement à la loi des 80-20, les efforts sont rarement concentrés sur le service client laissant le dit client avec des opérateurs au bout du monde qui, souvent, ont une connaissance sommaire des technologies pour lesquelles ils sont sensés fournir un support…

Parler la langue de celui ou celle qui appelle, c’est bien, comprendre ce que dit sont interlocuteur c’est mieux, le summum étant que le problème soit réglé quand le client raccroche.

Car c’est généralement là que le bât blesse.
On peut “orienter” le client à grand renfort de technologie encore faut-il staffer les supports de façon convenable (au risque de l’envoyer dans les limbes d’un système vocal que certains prétendent intelligent. D’ailleurs, puisque nous en sommes là, l’intelligence se situe entre le dossier de la chaise et le clavier. Quand il n’y a ni chaise ni clavier, généralement, ça n’aide pas).
Dans le cas contraire, le dit client est orienté par une machine qui ne fera que l’exaspérer d’avantage pour cause d’insatisfaction (les forums débordent d’exemples).

On se retrouve donc avec un support aussi inhumain qu’inefficace.

Histoire d’avoir un tableau complet, il suffit que l’incident requiert l’intervention d’un tiers et là c’est l’enfer.

Combien de clients se retrouvent privés de liens de communications pendant des semaines (voir des mois) pour cause de ping-pong entre opérateur et opérateur historique (par exemple) chacun se renvoyant la balle tout en faisant intervenir leurs sous-traitants respectifs (que celui ou celle qui n’a jamais été victime de ce genre de chose ou qui n’a jamais croisé la route d’une connaissance dans ce cas là me jette la première pierre) ?..

Donc, sortir les trompettes pour annoncer un nouveau joujou technologique, pourquoi pas mais avant toute chose, livrer l’essentiel à savoir une connexion convenable et un support humain et de qualité.

Sans ces deux éléments, toute innovation, aussi merveilleuse soit-elle, ne pèse pas bien lourd face à l’insatisfaction d’un client.

Dernière chose (après c’est promis j’arrête), c’est très sympa d’innover pour ceux qui sont déjà bien pourvus, mais pour les autres dont la ligne de cuivre ne permet pas d’avoir ne serait-ce qu’une stabilité et/ou un débit convenable, le progrès (au hasard mais pas seulement le FTTH), c’est pour quand ?..


#6