Commentaires : Séquence homophobe de Cyril Hanouna : le CSA sanctionne C8 d'une amende de 3 millions d'euros

télévision
csa
canalplus
bolloré
Tags: #<Tag:0x00007f9209c67a30> #<Tag:0x00007f9209c67800> #<Tag:0x00007f9209c676c0> #<Tag:0x00007f9209c67558>

#14

Et justement, ce n’est pas le rôle du CSA… qui est exactement l’inverse: permettre au mieux à tout le monde d’avoir accès aux ondes, limités, pour la liberté d’expression.

Ils sont pas la juger de ce qui est bien ou pas de passer à la télé (ni “moralement” et en moins en allant sur les plats de bandes de la justice pour décréter ce qui relève ou pas de l’homophobie…)

Y’a quelques années, y’a même eu un cas assez “magique”: un documentaire sur les enfants atteint de trisomie 21, à cause duquel TF1 et M6 notamment se sont fait taper sur les doigts, et la réponse du CSA était … spéciale:
http://www.csa.fr/Espace-Presse/Communiques-de-presse/Mise-au-point-sur-la-decision-du-CSA-en-date-du-25-juin-2014-relative-a-un-message-de-sensibilisation-sur-la-trisomie-21

Il faut interdire tout ce qui peut “troubler” les personnes ayant un choix de vie différent, c’est inapproprié…
Et c’est ce genre de gus qui veut réguler internet…


#15

C'est le rôle que tu aimerais qu'il ai ou c'est le rôle qu'il a légalement?

Car si je lis bien la fiche wikipédia:

La loi n°86-1067 du 30 septembre 1986 modifiée relative à la liberté de la communication énumère les pouvoirs de sanction du CSA et les conditions dans lesquelles ceux-ci s'appliquent :

art. 42 : pouvoir de mise en demeure des éditeurs et distributeurs de services de communication audiovisuelle et des opérateurs de réseaux satellitaires, dès lors que ceux-ci ne respectent pas leurs obligations,
art. 42-1 : sanctions dont dispose le CSA à l'égard des éditeurs privés et des distributeurs :

Suspension de l'édition, de la diffusion ou de la distribution des services,
Réduction de la durée de l'autorisation ou de la convention dans la limite d'une année,
Sanction pécuniaire assortie d'une suspension (voir 2°),

et dans le rôle de surveillance:

Le CSA veille à ce que les différents acteurs de ce secteur respectent le droit, notamment vis-à-vis :

...
du respect de la dignité humaine
...

ça a l'air de correspondre.

Après note que je ne juge pas du bien fondé du truc ou non,.

Leurs décisions sont tellement arbitraires et incompréhensibles. Ils vont imposer la diffusion d'un documentaire instructif mais un peut violent après 23h pour pas choquer mais ils laissent passer des tas de co**** de téléréalité qui sont mille fois plus violentes psychiquement, mais bon, c'est un autre débat.


#16

oué enfin je pense pas que 3 millions soit si dramatique que ça pour Hanouna ou Bolloré non plus hein…


#17

Le premier paragraphe, ça autorise à sanctionner, mais ça parle pas de leur domaine de compétence à sanctionner)
Le second sur la dignité humain, on parle d’une caméra caché “bidon”… (la dignité humain, au sens juridique, ça va etre les actes de tortures par exemple…)

Autant je trouve les émissions de CH complétement au raz des pâquerettes, c’est le caniveau de la télé, à ranger à coté des anges et autres joyeusetés. Autant si ils vont trop loin, c’est à la justice de ce prononcer, et le CSA devrait rester dans des attributions de fond: gérer les ondes et le respect légal de ce qui y passe (donc pas un avis “perso” et moral de leur coté)


#18

Televore vient de pondre le message type du gamin écervelé en colère.

  1. Il s’émotionne d’une amende infligée à l’un des plus grands groupe industriel français et sors les violons comme s’il s’agissait d’un théâtre de quartier condamné à fermer.

  2. Il utilise de manière répétée le terme “censure” qui n’est absolument pas approprié, l’émission étant toujours diffusée et Hanouna ayant conservé tout son pouvoir de nuisance sur les jeunes cerveaux. La vraie censure, courageuse, aurait été d’interdire ce type de toute apparition publique jusqu’à la fin de ses jours mais ça, heureusement, en France, ça n’arrivera jamais. En Russie, oui, mais pas en France.

  3. Televore nous dit carrément : ils se sont excusés dès le lendemain et donc n’auraient pas dû être condamnés. Alors là c’est tellement énorme que je n’ai pas besoin de commenter, la bêtise saute aux yeux !

  4. Enfin il compare une amende infligée pour une séquence d’émission qui a blessé et mis en danger des personnes physiques avec une amende pour abus de position dominante. Au passage il prétend que le montant est supérieur mais c’est faux : l’amende de Google étant de 2,42mia contre 7mio pour C8, c’est juste 345 fois plus !

Bref, bravo televore pour cet intense concentré de conneries !


#19

C’est le lancer de nains depuis l’arrêt du Conseil d’État du 27 octobre 1995. Il va sans dire que les nains étaient consentants, et ils se faisaient même payer pour ça.

Et ça ne cesse pas de s’étendre.


#20

Je m’attendais au censeur décérebré énervé qui n’a jamais vu l’émission, mais là snakegun a dépassé toutes mes attentes. La mise en danger imaginaire (il n’y a jamais eu
aucune preuve de cette rumeur, qui aurait fait l’objet d’une mise en examen
si elle était vraie) est encore plus fascinante…
Ne pas voir que l’intention de ce montant est la censure par l’argent est affligeant de
bêtise (c’est une chaîne privée). Et je n’ai jamais dit qu’ils n’auraient pas du être condamnés (il faudrait un peu apprendre à lire, je sais c’est dur sans cerveau, allez je me cite car tu n’auras surement pas le courage de revenir en arrière pour voir ta propre connerie:“D’accord pour une sanction, mais proportionnée, ce qui n’est pas le cas ici.”). c’est le montant que je critique.
Ne pas comprendre que c’est la proportion de l’amende par rapport au chiffre d’affaires de l’émission qui n’est pas normale (et qui n’a jamais été vue avant) est hallucinant de connerie (désolé je réponds à l’insulte par l’insulte…): la proportion de l’amende de google n’est absolument pas la même.
Même le rapporteur du CSA avait demandé la suspension de l’émission d’une semaine (une censure temporaire)… mais le CSA a préféré choisir cette amende disproportionnée. http://www.20minutes.fr/television/2109835-20170726-hanouna-csa-condamne-c8-amende-trois-millions-euros-affaire-canular-homophobe?_ope=eyJndWlkIjoiYjQxYjRhZWNlOGYzMmVkODlkZGQyZjNjNmNiOWMzMGMifQ==&xts=290428&xtor=EPR-159-[morning]-20170727-[]-756215824@3&xtdt=25019140
Bravo pour tes conneries à toi…
Au passage, le résumé de numérama est faux: “Cyril Hanouna tendait un piège à des hommes gay”. L’annonce en question était bisexuelle (une femme y a répondu dans l’émission).


#21

Sauf que la loi leur a donné cette attribution.
Et si Canal+ n’est pas content, ils feront appel.


#22

J'adore les mecs qui se battent pour la liberté d'expression d'Hanounah, ou pour le respect de Bachar El Hassad, ou pour la liberté politique du FN.

Ces gens-là, on ne les entend jamais quand il s'agit de la liberté d'expression ou la liberté de vivre de personnes réellement opprimées. Par contre, défendre les enfoirés, ils savent bien faire.


#23

Hanounah a dévoilé à l’antenne la vie sexuelle (donc privée) de personnes sans leur consentement.

Je ne comprends même pas comment on peut défendre ce comportement.

Et si on parle de “censure”, alors on parle de privation de liberté, non ?

Renvoyons donc à l’article 4 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen qui fait partie de notre Constitution : La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui. La première privation de liberté, c’est Hanounah qui en est coupable en nuisant aux personnes qu’il a piégé.

Quant à la disproportion de l’amende ?
La précédente sanction était l’interdiction de pub pendant 3 semaines, ce qui d’après la plupart des spécialistes, correspondait entre 2 et 3 millions d’euros. On est donc exactement dans la même logique.

Le chiffre d’affaire du groupe Canal+, c’est 5 milliards d’euros. Donc il faut être gonflé pour pleurer sur une sanction qui se trouve dans les pouillièmes de pourcentage.


#24

Pas vraiment… le coté “censure” (j’ai bien mis des guillemets, c’est dans le sens large: le contrôle de la bonne morale, le bien pensant, conforme à la morale de l’état), c’est une dérive très ancienne, qui vient du “pouvoir” de sanction / contrôle qu’ils ont (et qu’ils voudraient élargir)


#25

Donc ils ont donné une amende sans base légale ?
Tiens donc.


#26

C'est une interprétation TRES large de la loi et de leur domaine de compétance


#27

Et encore un qui n'a pas lu ce que j'écris... je suis d'accord pour une sanction, mais celle-ci est disproportionnée, tout comme la sanction précédente (Même le rapporteur du CSA le dit !). Et pour information les appels étaient anonymes, sauf pour celui qui a donné son nom complet.
Encore un qui critique sans avoir vu l'émission en question. Et je ne parle pas du chiffre d'affaires du groupe, mais celui de l'émission... C'est la censure financière de l'émission qui est visée. Les financiers du groupe peuvent faire pression pour la supprimer de l'antenne...


#28

Comme d"habitude, il y a la loi et il y a le monde de Chitzitoune.


#29

Donc ils n’étaient pas anonymes.
Et sinon, tu estimes que tu as le droit de révéler la vie privée des gens ?

Pourquoi une sanction puisque tu viens de dire que toutes les précautions étaient prises ?
Tu manques de cohérence dans ton discours.

Ridicule.
C’est comme si tu disais que les sanctions financières contre Volkswagen ne concernaient que l’usine qui produisait des véhicules diesel et pas tout le groupe.

Oui. Et alors ?
Tu découvres le monde ?
Quand un produit (que ce soit une émission de télé ou une boîte de petits pois) coûte plus cher que ce qu’il rapport, on le sabre.

Mais il en est de la télé comme de la presse trash : des Gala, des Voici, des Hanounah, ils font vendre en produisant de la merde et du scandale. Mais du moment que les condamnations coûtent moins cher que ce que leur rapporte la pub, les financiers n’en ont rien à péter. Du moment qu’il y a des gogos qui viennent consommer parce qu’ils sont attirés par l’odeur fétide des caniveaux.


#30

encore un qui déforme mes propos… c’est lassant à force. Merci de prendre le temps de lire avant de répondre.

  1. Si, ils sont anonymes, l’émission n’a pas dit leur nom avant la prise d’antenne (juste leur prénom). C’est seulement celui qui l’a dit à l’antenne qui ne l’était pas (il est venu ensuite en parler dans l’émission d’ailleurs…).
  2. Je n’ai jamais dit que toutes les précautions étaient prises… d’où une sanction méritée.
  3. Comparer l’industrie automobile à l’industrie de la télévision est ridicule. On ne peut pas supprimer des voitures comme on peut supprimer une émission de l’antenne. On ne censure pas les voitures …
  4. je ne découvre pas le monde merci, je dis juste que la sanction est disproportionnée et justement a pour mission de censurer. Justement les producteurs de l’émission ne regardent que le bénéfice de l’émission pour décider de sa reconduction… pas celui du groupe.
  5. Je te laisse ton appréciation personnelle très subjective de l’émission (enfin si tu la regardes…ce qui m’étonnerait beaucoup).

#31

Bravo Télévore, grâce à toi nous pleurons tous sur le triste sort du groupe CANAL qui verra si injustement s’envoler 0,15% de leur chiffre d’affaire !

Mais comme tu es expert en proportionnalité des sanctions et que tu as eu la bonté de nous faire profiter de ton savoir, nous pouvons à présent conscientiser l’étendue de l’injustice : une chaîne n’a même plus la liberté d’ignorer les avertissements et de s’entêter à violer la loi ! Elle finit par être condamné à une amende suffisamment élevée pour représenter quelque chose aux yeux de ses très riches propriétaires : quel scandale ! C’est le Kremlin qui débarque ! Nous voilà en Corée du Nord !

Télévore, merci d’avoir quitté le forum des 15-18 de JVC pour venir apprendre aux adultes qu’on a toujours tort de s’en prendre aux idoles de la France de tout-en-bas et qu’elles sont intouchables. Une nouvelle caste peut-être ?


#32

Rappeler les notions de liberté, de tolérance, de respect à un récidiviste de propos homophobes et de comportements sexistes n’est pas de la censure.

Le peu que j’en ai vu a suffit à me convaincre de la bêtise et de la vulgarité de cette émission.


#33

Je serais curieux que tu me sortes l'article de loi qui précise que l'homophobie relève du domaine de compétence du CSA.... (ou encore le respect de la vie privée, la discrimination,...)