Retour en règle du contrôle parental open-office


#1

"…

« Il faut permettre aux parents de reprendre davantage la main, avec un contrôle parental par défaut pour garantir son application, alors qu’aujourd’hui c’est une démarche volontaire », a déclaré Emmanuel Macron, qui s’est engagé à « donner six mois » aux opérateurs internet pour trouver proposer «des solutions robustes» , à défaut de quoi, son gouvernement légiférera.

Le président de la République a également dit vouloir renforcer les contrôles d’accès aux contenus pornographiques, en faisant préciser dans le code pénal que le simple fait de déclarer son âge en ligne ne constitue pas « une protection suffisante ». Le chef de l’État veut généraliser la mise en place de processus de vérification permettant d’attester véritablement de l’âge des visiteurs de sites pornographiques, et a fait savoir que « les juges » pourront bloquer les sites qui ne se conformeraient pas à cette mesure.

…"