Commentaires : Redevance TV : il y a urgence à réformer, pour le président du CSA

téléviseur
francetélévisions
télévision
csa
redevance
servicepublic
Tags: #<Tag:0x00007f9210f863e0> #<Tag:0x00007f9210f86278> #<Tag:0x00007f9210f860e8> #<Tag:0x00007f9210f85f58> #<Tag:0x00007f9210f85dc8> #<Tag:0x00007f9210f85c38>

#1

Que faut-il faire de contribution à l’audiovisuel public ? Faut-il ne pas y toucher et faire revenir la publicité sur France Télévisions après 20 heures ? doit-on plutôt augmenter encore le montant que paient chaque année les foyers équipés d’un téléviseur dans la résidence principale ? Ou bien est-il temps de l’actualiser afin que son assiette couvre d’autres écrans que le téléviseur ? Olivier Schrameck. CC ComCSA À ces questions, le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel demeure très flou sur les réponses à…. Publié sur http://www.numerama.com/business/291742-redevance-tv-il-y-a-urgence-a-reformer-pour-le-president-du-csa.html par Julien Lausson


#2

Si je paye, c'est pour avoir du contenu de qualité et pas de la propagande.
Et surtout pour ne pas avoir de pub.


#3

Notons également que selon un rapport de la Cour des Comptes, le problème n’est pas tellement du côté des rentrées d’argent, mais plutôt des sorties : http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2016/10/24/pour-la-cour-des-comptes-france-televisions-est-dans-une-impasse-financiere_5019078_3236.html

J’espère bien que je ne devrai pas payer pour les gens qui regardent la TV, comme je ne paye pas la taxe sur l’alcool ou le tabac quand je n’en consomme pas.


#4

C'est pas la redevance qu'il faut "réformer", mais le service fournit qui n'a rien d'un service public....

Payer une redevance public devrait avoir lieux uniquement pour des émissions d’intérêt général (donc exit les émissions de divertissement / people, jeux en tout genre,.. etc... pour ne garder que le journal d'information en très gros, et des reportages / informations d’intérêt général / collectivité)

Et personnel avec le statu de assimilé-fonctionnaire, y compris sur la grille tarifaire des présentateurs par exemple.
Et comme tout achat public "important", soumis à appel d'offres pour les prestataires / tiers.


#5

France TV est la chaine qui dispose du maximum de moyens financiers, et ce qui me sidère, c\'est la manière dont est gaspillée cet argent, pour ensuite entendre les pontes de la chaine se plaindre de ne pas en avoir assez. le plus consternant étant que le contenu est généralement une copie carbone des émissions et télé poubelle de la concurrence. La question que je me pose est : Pourquoi j’irais les voir sur france TV, si je peux déjà les voir sur TF1/M6? Pourtant du fait du manque de pression lié aux revenus assurés par la redevance, France TV devrait logiquement pouvoir prendre d\'avantage de risque par la production de contenu originaux et pas d\'une énième saison couteuse de PBLV diffusé en prime time (après 20h) alors que l\'on pourrait faire tellement mieux, et surtout plus varié, avec les bon gestionnaire à la tête, pour sans doute moins cher. La vraie réforme ce serait de faire le ménage dans les effectif. Exit Nagui et consorts animateurs devenu trop couteux et bonjour aux productions originales sur cycle plus court, plus à même de convenir à la nouvelle génération de téléspectateurs, qui n\'a de cesse de se détourner de plus en plus de ce média pourri par sa propre avidité.


#6

ils y accèdent peut-être autrement

Tout est dit :smiley:


#7

Il faut faire payer d'office TOUS les foyers.
Ainsi, un peu plus de contributions et économies sur les contrôles.


#8

Et tu préférerai pas avoir un peu de pub entre les programmes (je parle pas de pub au milieu des films) et payer moins ?


#9

« Nous ne sommes pas favorables au retour de la publicité après 20 heures. Le service public doit cultiver sa spécificité et jouer pleinement son rôle d’éducation et de cohésion sociale, au bénéfice des téléspectateurs »

Ah bah oui, laisser la pub pendant les programme jeunesse, c’est assurer l’éducation, la cohésion et tout le tintouin.
C’est tout “bénéfice”.

La pub après 20h sur les chaines publiques n’a jamais emmerdé qui que ce soit puisque les film et autres programmes n’étaient pas coupés en 2 ou 3 comme sur les autres chaines.

Par contre voir les jeunes se faire bourrer le cigare par 10 pubs toutes les 20 minutes, là, ça m’a toujours mis hors de moi…

le syndicat national de la publicité télévisée évaluait en 2023 à 98,3 % le nombre de foyers possédant au moins un téléviseur.

Retour vers le futur?


#10

Ben voyons! T’es un marrant toi.


#11

C’est sur qu’avec un abonnement obligatoire de plus de 10€/mois pour tous les foyers équipés de tv, je comprend pas qu’ils réclament toujours plus d’argent… alors que la qualité du contenu n’est pas très éloignée de TF1/M6 qui eux gagnent plein de thune sans aucun abonnement.


#12

Je suis de cet avis, à condition de réformer l’audiovisuel public:

  • tout le monde paie (sans distinction) une redevance raisonnable (disons 30€ par ans)
  • on privatise France2
  • on bascule les moyens sur France3 pour de l’information continue et régionale et sur France 5 pour la culture (reportages, musiques, films etc).
  • même cure pour Radio France (on garde deux radios)
  • on supprime la pub sur les chaines et radios publiques
  • on se débarrasse des présentateurs/producteurs couteux, des 90% des 30.000 journalistes de FranceTV et Radio France)
  • on arrête de faire appelle à des boites de prestations couteuses sans appels d’offres publiques
  • on arrête de faire des économies de bouts de chandelle avec des intermittents (qui n’en sont pas dans les fait)
  • on procède à de vrais embauches sans statu de fonctionnaire.

#13

ça s'appelle un impôts/taxe, et plus une redevance.

Et méthématiquement, ça voudrait dire une augmentation massive des impôts, ce qui est parfois délicat.


#14

Avoir retiré la pub après 20h sur FranceTV relève de l'aberration. À l'époque, c'était juste un cadeau de Sarko à son pote Bouygues de TF1 et pour tuer le "service public". Finalement, ça n'a pas tellement eu l'effet escompté pour TF1 et les autres chaînes (les annonceurs en ont profité pour dire que, vu que les écrans pub se multiplient, il faut donc baisser leur prix). Ne pas vouloir son retour relève de la stupidité. De toute façon, ça ne gênera pas ceux qui ne regarde pas FranceTV et pour les autres ils se diront que c'est un moyen de financer des programmes de qualité.

La redevance payée par tout le monde ? Comme impôt, y a pas plus injuste (et rien à voir avec de la solidarité). Je n'ai pas à payer pour un service qui n'est pas public : c'est comme si on me demandait de payer les timbres plus cher juste parce-que La Poste a décidé d'accueillir les gens avec des danseuses du French Cancan. Non, ce que je veux c'est mon timbre. Point. Et bien pareil sur FranceTV : je veux des choses qui aillent dans l'intérêt public : des infos (des vraies, pas la propagande de l'Élysée), des enquêtes, des reportages, etc. Pas des jeux à la con que je vais pouvoir retrouver sur toutes les autres chaînes : là, ce n'est plus du service public, et je vois pas pourquoi j'aurais à payer ça.


#15

Moi je vote pour un maximum de pub. A mort ! Tout le temps !! (Et la disparition de la redevance.)
De toutes façons je m'en fous je ne regarde pas la télé publique qui n'est qu'un outil de propagande pour les politiciens (je ne vois pas pourquoi on devrait financer ça -tout comme les partis politiques ne devraient pas être financés avec nos impôts car ça ne les empêchent pas de se faire financer par les industriels contre promesses).


#16

et pourquoi pas ? ça pourrait même inclure la licence globale par la même occasion… et on n’aurait pas perdu la base de donnée de T411.


#17

absolument pas, puisque ça passe la même daube que les autres chaines.


#18

Je vois difficilement comment tu peux distinguer un “service public” d’autre chose… c’est d’ailleurs, toute l’idiotie de cette taxe. Je ne regarde quasiment jamais France Télé et je paye… ce qui est illogique. Donc revenons sur la notion de service publique.
A la télé, une émission de cuisine est bien plus “service public” car elle enseigne aux gens a cuisiner, alors que un journal d’information qui te dit juste “Johny est mort” ne l’est pas vraiment. Bref il est impossible a définir ce qui est un service public ou non, preuve en est (et je vais carricaturer un peu mais c’est la logique), les politiques étatistes voudraient que tout soit public donc considère que le bus, la route, internet,… est du service public, les libéraux c’est le contraire, pour eux rien de tout cela peut-etre considérer comme service public, car TOUT est service public par définition…

Bref non, la meilleure méthode est de supprimer cette foutue taxe, et que si quelqu’un aime ce truc, qu’il paye un abonnement ou qu’il se prenne de la pub au choix…

Bon et la finalité on l’a connait aussi… les dirigeants de France Télé et les journalistes en tout genre sont payés une fortune, Francetv achete une fortune des programmes comme le truc de Ruquier ou autres… donc aucune raison de payer pour tout cela… et cela améliorera naturellement la qualité des programmes en réalité.

Ca marche aussi bien dans la télé actuellement (avec les chaines nature payante qui fournissent d’excellents programmes) que dans la presse avec Mediapart par exemple qui fait un bien meilleur travail que Libération ou le Figaro en terme de taf… l’un est payant, l’autre est un modèle ambigue qui… recoit pleins de subventions (comme cette foutue taxe télé pour france tv).


#19

Ma conception de la télé public, c’est un service public, d’intêret général.

Ca implique donc pas de Nagui, Ruquier, Druker ou autres (qui en plus coutent une fortune), pas de “jeux” style les z’amours, motus, pas de films, pas d’emissions people, etc…

Par contre, ça implique des informations génériques nationales et régionales (des informations concernant la société, pas la presse people…), des reportages / informations / débats sur la société ou le monde, politique, sociale, économique, les institutions, etc…

Alors oui, c’est pas “fun”, y’a rien de kikoo rigolo buzz. Mais c’est pas le but d’un service public d’intéret général…

Et tant que ça sera pas le cas, bah personnellement, je le paye pas n’ayant pas de télé. Même si ça me ferait chier de payer un “impot” plus qu’une redevance (un peu comme tout le monde, on préfère payer moins :D), je trouverais ça tout à fait logique dans une optique de service public (inexistant actuellement)


#20

Je n’ai pas de télé, je préfère regarder Youtube et Netflix. Pourquoi devrais je payer pour des contenus que je ne consomme pas ???