Commentaires : Radio numérique : le CSA accusé de favoriser les majors des médias

csa
radionumérique
Tags: #<Tag:0x00007f3d3631d218> #<Tag:0x00007f3d3631d0b0>

#1
		La radio numérique en France est très en retard. Mais elle fait déjà polémique. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a annoncé mardi les autorisations d'émettre accordées à 160 radios à Paris, Marseille et Nice. Les radios qui disposent déjà d'une fréquence FM étaient prioritaires, mais le CSA a également attribué des fréquences à quelques nouveaux programmes, dont ceux de LCI Radio, RTL L'Equipe et Europe 1 Sport. Soit ceux des groupes TF1, Bertelsmann (M6) et Lagardère.

Rien pour NexRadioTV (RMC, BFM, BFMTV), qui dénonce une "discrimination" et demande au CSA de revoir son dossier.
"C'est avec stupéfaction que NextRadioTV a constaté que, si RMC et BFM disposaient chacune d'une fréquence, conformément à ce qui est prévu dans la loi, le CSA a repoussé les nouveaux projets de radio numérique du groupe: RMC Sport et BFM Bourse", a dénoncé le groupe dans un communiqué.
Il est estime que la décision est "incompréhensible et discriminatoire car dans le même temps, les groupes Bertelsmann et Lagardère Active, qui possèdent déjà trois réseaux couvrant tout le territoire, et TF1, se voient attribuer chacun une fréquence".
Le groupe dirigé par Alain Weill tape du poing sur la table et accuse le CSA d'accorder des licences à "ces trois radios [qui] sont des armes de guerre pour affaiblir RMC et BFM".
Poil à gratter du paysage médiatique, NexRadioTV a été fondé à la fin de l'année 2000 pour reprendre la radio RMC, avec la volonté de créer un pôle "cross-média" où les journalistes travaillent indifféremment sur les différents supports du groupe (radio, presse écrite, télévision...). Perçu comme le roi du low-cost,le groupe se veut aussi plus indépendant du pouvoir politique. C'est ainsi BFM TV, la chaîne TNT du groupe, qui avait accepté d'organiser, entre les deux tours de l'élection présidentielle, le débat entre Ségolène Royal et François Bayrou. Des mauvaises langues disent qu'Alain Weill le paye toujours.

Lire la suite


#2

Ça c'est étonnant. :p Lagardère/Bouygues favorisés??? Non! Comment peut-il en être ainsi??? :)

It


#3

CSA antenne de l’Elysée.


#4

Encore un bout de démocratie qui fout le camp.
Quand il ne restera rien, on se décidera enfin à aller couper les têtes ?


#5

[quote name='Goranak' post='1088772' date='28/05/2009, 16:54']Encore un bout de démocratie qui fout le camp.
Quand il ne restera rien, on se décidera enfin à aller couper les têtes ?[/quote]

le français moyen est long à la détente...


#6

Sarkozy je te vois aussi dans le CSA !


#7

Ce n'est pas Sarkozi qui dictait celui qui présiderait le CSA il n'y a pas si longtemps que ça ?


#8

@ Goranak et Biguanide : pourquoi attendre les mollassons ? Pourquoi ne pas créer un mouvement révolutionnaire en regroupant tous les gens qui souhaitent défendre les libertés, la concurrence, etc ?


#9

par ce que je serait plutôt du genre contre-révolutionnaire ;)


#10

Ils feraient mieux de légaliser les web radios par une licence légale comme pour la FM…


#11

on est pas sur le cu hein… après les majors de la musique qui demande des lois car c’est des bouffons niveau adaptation… ceux du cinoch n’en parlons même pas…

la radio numérique en France ? ben on écoute autre chose… trop pourri et trop “musique des potes” et on écoute gratos…via les radios… en France ? va falloir payer d’ici la fin d’année… pays de merde…

pays de merde cette France…si ta des potes tout va bien sinon tu creve la gueule ouverte…


#12

Ben ouais, pas de Fouquet's ? Pas d'antenne...


#13

pas d’antennes, pas de tunes… et pas de ballade en Yacht…


#14

BFM, ils sont trop classe :
http://www.youtube.com/watch?v=5fP4d4Hl9Rk


#15

@ Goranak et Biguanide : pourquoi attendre les mollassons ? Pourquoi ne pas créer un mouvement révolutionnaire en regroupant tous les gens qui souhaitent défendre les libertés, la concurrence, etc ?

Pour réunir les convaincus de numerama,ce sera simple,du moins plus simple que de réunir les pro sarkozy et les indifférents ...
Pour terminer même si on a le meilleur programme qui soit,comment l'exposer et faire prévaloir nos idées.Pour casser l'autarcie politique et idéologique de la France,il faut faire ce que les pirates appellent:"Brute Force" car même en cas d'échec,l'impact et les dégâts occasionnés auront au mois marqué les esprits et l'inquiétude des gens...
Vous avez 1 an max...reagissez...ou laissez faire (moi aussi j'attends mon prince charmant...)


#16

"le CSA accusé de favoriser les majors des médias"
Captain Obviouuuuus, a la rescousssssse !


#17

CSA ARCEP et bientôt CNIL tous a la botte de Sa majesté Impériale et de ses amis du Fouquets


#18

Bon allez on arrête ici le jeu de massacre “inutile”… Vous attendiez vous d’ailleurs à autre chose?
Une seule chose à faire, primordiale: votez aux Européennes le dimanche 7 juin (même s’il fait beau).
Nos amis “UMP-Royalistes” qui eux ne se désunissent que rarement, comptent tellement sur une désaffection massive de votre part, pour truster en toute tranquillité les postes à pourvoir au parlement.
Alors “bon-vote-utile”. Sinon… demain il sera trop tard.
Pas encore convainci?? Alors accordez vous 15 mn d’écoute dès aujourd’hui sur framablog => Interview de Guillaume Champeau (podcast - Sarkozy a un plan B) fondateur de Numerama.


#19

csa = culture sarkozyste absolut il ne peut en être autrement


#20

Là je dis stop!!!
marre qu’on pourrisse tf1 avec d’ignobles accusations, c’est vrai youtube vole leurs programmes, maintenant les radios les accusent d’avoir des privilèges, mince, bordel c’est quand même eux les inventeurs de la lobotomisation cervicale, bon sang!!!