Commentaires : Procès pénal pour avoir permis d'enregistrer Deezer

streaming
deezer
sacem
copieprivée
drm
scpp
dadvsi
Tags: #<Tag:0x00007f920cbdb320> #<Tag:0x00007f920cbdb190> #<Tag:0x00007f920cbdb000> #<Tag:0x00007f920cbdae98> #<Tag:0x00007f920cbdad30> #<Tag:0x00007f920cbdabc8> #<Tag:0x00007f920cbdaa88>

#41

Un jour ils porterons plainte contre AUDACITY qu’on apprend à nos élèves de collège et lycée à utiliser.


#42

Et ils sont ou HADOPI et leur connerie de defaut de securisation ? Idem, me verrons jamais.


#43

Non, je ne suis pas d’accord, RIP Pascal, ses meilleurs moments sont sur Numerama.

Ok je vais fumer :dehors:


#44

Une exemple de plus (s'il en fallait) démontrant que "l'état de droit" n'est qu'une parodie:
- des lois suffisamment vagues pour permettre d'interdire en pratique tout ce que l'on veut
- une application sélective du droit, au bénéfice de certains (toujours les mêmes) et au détriment du plus grand nombre

Bref, le règne de l'arbitraire, de l'incohérence et au final du non-droit.

En fait, tout réseau, protocole ou service de communication peut être considéré comme un procédé complice de la "mise à disposition du public d'oeuvres protégées par le droit d'auteur". Etrangement, les opérateurs ne sont pas attaqués... Ni l'IETF pour la RFC 5694?

par contre, une start-up qui lance un service de magnétoscope numérique (wizzgo), ou un pauvre gus qui sort un service se bornant à proposer un moyen de mettre en oeuvre LE DROIT A LA COPIE PRIVEE dans le contexte actuel, là boum! pas de gros service juridique à craindre, une "justice" dévoyée et c'est réglé.

Le législateur ne s'encombre pas de scrupule et de soucis de cohérence avec ce genre de lois qui bafouent cyniquement le droit à la copie privée. Ce même droit qui, dénié en pratique, sert d'alibi pour justifier théoriquement des taxes au bénéfice des ayants droits.

Ce système est pourri.


#45

Il y travaille. Ca a été fait pour la vidéo (HDCP). Il suffit de faire la même chose pour l’audio : exiger des cartes son et des haut-parleurs DRMIsées. Mais il reste une dernière faille : le son qui circule en clair entre les haut-parleurs et tes oreilles, et c’est cette faille qu’ils veulent boucher. Nom de code : “plugging the analog hole”.

Pour cela, il faut DRMiser l’audio analogique avec des filigranes et intégrer une reconnaissance au sein même des circuits convertisseurs A/D. Je ne plaisante pas, c’était une demande de lobby. Si cette demande était devenue réalité, ton camescope cesserait d’enregistrer dès qu’un son protégé venant d’une radio ou d’une télé allumée est entendu. Expérimentalement, ça marche.

Bien évidemment, cela a soulevé un tollé des pros et il aurait fallu se lancer dans une difficile partition du marché entre convertisseurs grand-public et convertisseurs pro, qui n’existe pas à cause du phénomène “home-studio”. Non seulement le lobby se comporte en prédateur de l’industrie internet, mais il s’est aussi attaqué à celle de l’audio où il a trouvé un os. Ne doutons pas qu’il reviendra à la charge.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Trou_analogique (l’article en anglais est plus détaillé)


#46

Par contre, sur le logiciel, il ne pouvait simplement pas servir à permettre l’exercice de son droit à copie privé parce qu’un tel droit n’a jamais existé, et ne devrais jamais voir le jour : pas bon comme défense.

Oui, je suis d’accord: C’est un pas un droit à la copie privée, c’est une exception.

De ce que j’en comprends, c’est que tu ne peux pas interdire les industriels de protéger leurs supports, MAIS tu ne peux pas empêcher les gens de copier/dupliquer les supports pour leur usage personnel , si ils savent comment faire , que ce soit par eux-même ou par un logiciel/matériel tiers (indépendamment de la manière dont ce logiciel a été acquis).
C’est comme ça que le simple fait de posséder un NDS Linker + des jeux piratés n’est pas condamnable, alors que le revendeur , lui, l’est clairement.

Là où , par contre, il y a faute de l’internaute, c’est sur le second point :
SI tu arrives à contourner les protections, ALORS t’a pas le droit de diffuser la méthode.
La L335-3-1 est claire: Ce qui est condamné c’est pas le contournement en lui-même (de toute façon quand tu fait ça chez toi, c’est invérifiable), c’est la diffusion de la méthode.

C’est pour ça que je pense que la prochaine fois, le code finira sur un Pastebin, et/ou l’extension sur un site de DDL ou de P2P, et voila.

Quant à la notion de “efficace” , est-ce qu’il y a eu une jurisprudence sur le sujet ? Je ne crois pas en avoir déjà vu, à vérifier. Parce que simplement le mot, c’est trop vague, c’est pas un terme juridique (le simple fait que ce soit contourné veux bien dire que c’est pas efficace… :slight_smile: )

Bref, on verra vendredi :slight_smile:


#47

Non, pas Audacity.
- Pas de cible précise.
- Forkable.
- Techniciens à la pointe.
- Communauté solidaire comme l'a appris Linkéo.

Amule, Transmission, Audacity, OpenShot, Calibre, Gimp, Mcomix, VLC, Firefox... sont de trop gros morceaux pour un simple ayant-droit.


#48

et en fait c’est pas deezer avec son logiciel mal codé le fautif ?


#49

NOON! pas d'engrais, ça risque de repousser!


#50

Le défaut de sécurisation ne concerne que les animaux à laine, à lait et à viande.


#51

C'est bien tout ça, on prévient d'un danger, on nous annonce un jugement prochain, mais jamais on ne nous donne la sentence.

Ne trouvant pas sur le net, serait-il possible de nous donner la finalité pour ce pauvre Jérôme Gabriac et son jugement ou on peut se brosser encore et encore ?

C'est toujours pareil, aucun suivi des sujets je trouve ça navrant, ce n'est pourtant pas dur de faire un édit de post pour donner les infos final :confused:


#52

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.