Présidentielle et Législatives françaises 2017


#1717

Ca existe mais ce n’est pas obligatoire de l’utiliser, la nuance est grande.

C’est pas une question de pouvoir mais d’être. Mais si tu vas par là tout mot existant peut être une insulte dans une bouche alcoolisée au dernier degré, c’est pas pour ça que ces mots sont des insultes.


#1718

Tous les profs de math en terminale S sont agrégés.

Sauf que tout le monde sait que Mélenchon est populiste et démago et que quand il emploie ce “matheux” dans ce contexte, c’est dans un but dépréciatif. Il faut rappeler la phrase complète où il met en opposition “matheux” (ie intellectuel vivant dans un monde éthéré de formules mathématiques) et “contrat de travail” (réalité sociale des “travailleuses/travailleurs on vous ment on vous spolie”).


#1719
  • toutafé ! on va finir par être d'accord. Dans la bouche alcoolisée de populisme au dernier degré de Mélenchon, "matheux" est utlisé comme insulte.

#1720

La bonne blague, très marrant, non vraiment, très marrant.

Je vois pas en quoi être "intellectuel vivant dans un monde éthéré de formules mathématiques" est dépréciatif, c'est non seulement vrai pour 99% des chercheurs mais ça n'a rien de péjoratif.
Et oui qu'un chercheur qui est assez nouveau en politique connaisse moins les rouages administratifs sur les contrats de travail dans le privé qu'un "ancien" de la politique ça ne me semble pas non plus une insulte ou être populiste.


#1721

C'est extrêmement réducteur comme vision : parce que le type est chercheur en mathématiques, alors il bouffe des mathématiques 24h/24, 7j/7 ? Qu'est-ce qu'il connait de Villani, Mélenchon ? Demain, ça va être quoi ? Que Villani est incapable de parler littérature ? Que Villani est incapable de parler politique internationale ? Que Villani est incapable de parler écologie ?

C'est exactement le genre de démarche et de propos réducteurs que l'on trouve chez les racistes : ils voient d'abord la couleur de la peau et à partir de là, ils en déduisent le reste. Il est noir, donc obligatoirement il est analphabète et il n'est pas entré dans l'histoire.

Villani est mathématicien, certes. C'est son métier. Pour le reste de sa vie, il est un citoyen comme un autre qui fort probablement est capable de s'intéresser à des tas d'autres choses dans la vie, qu'elles soient futiles ou sérieuses.

Comme je le montrais dans mon énumération, ce n'est pas par hasard que Mélenchon s'en prend au "matheux". Dans l'imagerie populaire, c'est le type même du gars déconnecté du monde réel. Mélenchon caresse son électorat dans le sens du poil. Comme je le disais, pourquoi il ne s'en est pas pris à une candidate femme au foyer en lui reprochant de ne rien connaître au contrat de travail ?
Parce que là, il aurait choqué son électorat : l'élite déconnectée des aspects administratifs du monde du travail, c'est vendeur, c'est bien putassier. Le peuple déconnecté des aspects administratifs du monde du travail, là, ça ne passe pas.

Donc l'ancien de la politique, qui n'a jamais signé de contrat de travail depuis plus de 30 ans, ni en tant que salarié, ni en tant qu'employeur, il fait rigoler.


#1722

Comme quoi les interprétations, je n’ai pas dit qu’il n’y connaissait rien mais qu’il en connaissait statistiquement moins que quelqu’un qui s’y intéresse depuis longtemps.
Quant aux chercheurs en maths (ou en autre chose), oui souvent ils font ça 24h/24 7j/7, j’en connais un paquet. Et quand ils ne font pas des maths, ils cherchent des budgets, s’occupent de l’administratif, enseignent…

Et j’ai plus vu de la déception chez Mélenchon que de la dépréciation : un chercheur en mathématiques est plutôt un type intelligent, et il semble sincère quand il dit vouloir défendre les salariés, donc s’il soutient En Marche c’est qu’il ne sait pas ce qu’ils vont faire, donc qu’il ne connait pas ce de quoi il parle.

Parce que soyons sérieux une seconde : les mesures qui arrivent ne vont pas en faveur des salariée, aucune.


#1723

Tu veux dire que ça leur arrive d'embaucher des gens ? Qu'ils établissent des contrats de travail ? Comme le ferait par exemple le Président de l'Institut Henri Poincaré ?

Ton argumentation n'explique pas pourquoi il s'en est pris spécifiquement à Villani au lieu de s'en prendre à quelqu'un dont la probabilité de méconnaissance des contrats de travail serait encore plus forte. Pourtant il avait le choix entre les fonctionnaires nationaux et territoriaux, les instits, les directeurs d'école, les fonctionnaires hospitaliers, ...
La mienne dit clairement qu'il a visé Villani pour son appartenance supposée à une élite coupée du monde face au "peuple" que Mélenchon prétend incarner.

OK.
Et donc le seul moyen de débattre en démocratie, c'est d'essayer de rabaisser celui qui n'est pas d'accord avec soi ?


#1724

Non d'administratif au sein du laboratoire de recherche, organiser des colloques, organiser leur voyage à des colloques, envoyer des papiers à des revues, reviewer des papiers...
Et au pire on parle de contrats post-doc / publics, donc rien à voir avec le privé.

La mienne dit clairement qu'il ne s'en est pas pris à lui mais qu'il a dit qu'il voulait lui expliquer les choses, peut être pense t il que c'est le seul à même de comprendre, ie que les autres sont trop cons / idéologiquement enfermée / intéressés pour l'écouter ?

C'est le reproche qu'on peut faire à Mélenchon à certains moments, mais là je pense que c'est faux débat, comme je l'ai expliqué au paragraphe au-dessus : il lui fait un compliment justement.


#1725

Arrête de le défendre : tu l’enfonces :slight_smile:

Tu dois être le seul français qui pense cela (sondage rapidement effectué avec mon doigt mouillé).


#1726

C’est malin xD


#1727

Bon courage à cette députée prise pour cible par la fachosphère. Quand on voit leur déchaînement de haine contre Taubira, on se dit que la pauvre, elle n’a pas fini.


#1728

#1729
  • au hasard : pas de charge sociale sur les heures sup…

#1730

Moins de rentrées dans les caisses des cotisations sociales ce n’est pas une mesure en faveur des salariés, non.


#1731
  • ah bon donc on fait il faut déja définir "en faveur" .... ben on n'est pas rendu....

  • donc une mesure en faveur du salarié ce serait par exemple monter à 90% de cotisation sociale sur le salaire ?


#1732

“en faveur” : qui leur bénéficient, qui améliorent leur vie.

Réduire les cotisations sociales ça ne peut qu’améliorer les salariés sans enfants et en bonne santé, ce qui est loin de représenter tous les salariés.

“donc une mesure en faveur du salarié ce serait par exemple monter à 90% de cotisation sociale sur le salaire ?” -> si elle le lui est entièrement reversée au cours de sa vie, ça ne changerai rien.


#1733
  • tu arrives donc tout seul à l’absurde… augmenter les cotisations ça ne peut qu’améliorer les salariés avec enfants et en mauvaise santé, ce qui est loin de representer tous les salariés.

#1734

Cites moi une personne qui n’a jamais profité de la sécu ou de toute autre prestation sociale.(profiter dans le bon sens hein, pas abuser).


#1735
  • ok on passe à zéro salaire net pour tous les monde et tout est fourni en ration standard (repas / energie / m² habitable ).

  • qui signe et qui se tire une balle ?:alien:


#1736

Bon quand tu seras plus grand et que tu sauras le coût d'un accouchement sans sécu ou d'une opération bénigne tu reviendras, tes trolls me lassent.