Présidentielle et Législatives françaises 2017


#1637
  • ça me fait bien marrer… maintenant LE gros populisme n°1 de bistrot : “marre de ces politiques déconnectés” est réalisé… sur quoi les gens ils vont gueuler maintenant ??

  • je sens poindre une grave crise existentielle métaphysique dans les bistrots.


#1638

C’est une des explications.
Maintenant, je ne trouve pas que ce soit un salaire excessif. Ce sont des personnes qui ont de grosses responsabilités et qui travaillent (normalement) 7 jours sur 7 et 10 heures par jour.
Bon, il faut aussi compter les à-côtés.

Sinon, Ruffin qui se présente en héros parce qu’il va se payer au SMIC :slight_smile:
D’une part, tous les parlementaires reversent une partie de leur salaire à leur parti.
D’autre part, il me semble que ça fait déjà un bon moment que les députés communistes ne touchent qu’environ le SMIC.

On remarquera que Ruffin touchera la même indemnité que les autres députés, donc paiera des impôts sur le salaire versé. Il ne coûtera pas moins cher à l’Etat que les autres. Après ce qu’il fait avec son indemnité, c’est son problème.

Maintenant, est-ce que Ruffin compte avoir des assistants parlementaires ? Dans ce cas, il faudra bien les payer. Et est-ce que Ruffin va payer lui-même ses voyages en train, est-ce que Ruffin va abandonner son indemnité de frais de mandat qui lui permet de se payer des costumes et d’offrir des apéros, est-ce que Ruffin va décider de payer lui-même sa permanence dans sa circonscription ?


#1639

Ou pas. Vu les cumuls de mandats / postes, on peut même supposer qu'ils travaillent au moins 60 heurs par jour..... (ou autre possibilité, qu'ils consacrent au max une journée par semaine à leur poste de député)


#1640

Seuls 45% des députés avaient un cumul de mandat sur un poste à responsabilité. Donc 55% n'en n'avaient pas et pouvaient donc se consacrer quasiment à plein temps à leur poste de député.

Et maintenant, le cumul des mandats est terminé.


#1641

Ca dépend ce que tu appelles “terminé”… (et ça se limite pas aux mandats, mais à toutes les activités professionnelles)

J’ai eu “localement”, un sénateur, président du conseil régional, président du communauté de commune, maire ajdoint (car il peut pas etre maire ^^) de la commune et enseignant au collège + divers “petites” responsabilités. Désormais, c’est terminé ! il n’est plus que:

  • Sénateur
  • Membre du Haut conseil du financement de la protection sociale
  • Membre du Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie
  • Président de la commission des affaires sociales et familiales de l’Association des départements de France
  • Représentant de l’Assemblée des départements de France au Conseil national de l’évaluation sociale et médico-sociale
  • Représentant de l’Assemblée des départements de France à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie
    (et encore, c’est juste ses fonctions sur le site du sénat, y’a pas “tout”)

La député élue de ma circonscription, elle est kinée (le genre de boulot avec très peu d’horaires ^^), et première adjointe du maire d’une commune “importante” du coin


#1642

Ils vont gueuler sur le fait que ce soit majoritairement des cadres et des fonctionnaires, qui ne "savent pas ce que c'est vraiment travailler, hors de leur bureaux", ou autre chose. Ils trouveront forcément une raison de critiquer.


#1643

Donc visiblement ce sénateur est membre d'un certain nombre d'organismes oeuvrant dans le domaine de la protection sociale.
Cela m'aurait choqué que le type soit membre d'un organisme de protection sociale, puis président d'un organisme des eaux et forêt, et en même temps membre d'un organisme sur la désindustrialisation, ...

Non, là, le type est membre de tout un tas d'organisme qui sont tous dans le même domaine. Avec un peu de bol, il doit être membre de la commission des affaires sociales du Sénat. Donc je trouve au contraire fort rassurant que le type soit au courant en participant aux travaux d'organismes de son domaine de prédilection.

On se plaint trop que les gars sont hors sol et pour une fois qu'on en trouve un qui ne l'est pas, ça gueule également.

Personnellement j'approuve complètement ces organismes où tout le monde peut se rencontrer.

Et elle est à son cabinet combien d'heures par semaine ?


#1644

Le “probleme” n’est ni la légalité ni le domaine de compétence, mais la quantité:

Comment oser croire qu’une personne qui cumule autant de postes peut consacrer le temps “complet” nécessaire à ne serais qu’un seul ?

Ou alors ce sont des activités très ponctuelles (2-3h par semaine ?), mais alors dans ce cas, c’est la rémunération qui est à revoir… Même un SMIC mensuel serait trop élevé par rapport au “niveau” du poste ramené au temps de travail.

10h-19h du lundi au vendredi
10h-17h le samedi
On va dire qu’elle va être députée le dimanche ^^


#1645


#1646

Je crois que tu n’as pas bien compris ni le but, ni le fonctionnement de ce type d’organisme. Il y a bien 2 ou 3 permanents qui pondent quelques rapports par an, mais le reste des participants sont des syndicalistes, des professionnels de santé, des responsables de la fonction publique, … qui ont bien d’autres choses à faire et qui ne participent qu’à mettons à tout casser 3 ou 4 réunions par an.
Il faut bien faire la différence entre membre et salarié.

J’ai travaillé dans ce genre de structure dans le domaine économique au niveau régional : on avait des membres qui étaient des politiques, des responsables de la CCI, des fonctionnaires des administrations locales en charge du développement économiques ou des responsables économiques locaux.
Leur rôle en tant que membres, c’était 1) que leur organisme participe au financement de la structure 2) qu’ils se connaissent, puissent s’identifier entre leurs différents organismes et puissent échanger de manière informelle, 3) qu’ils aient un lieu d’échange, de réflexion et prospective lors de séminaires trimestriels et 4) qu’ils approuvent le rapport annuel d’activité.

Et bien entendu, ils ne sont pas rémunérés pour être membre d’organismes qui font partie intégrante de leur boulot.

On va dire que jusqu’à dimanche soir elle était candidate, donc qu’elle avait un métier. Et qu’à partir de dimanche soir, elle est députée.
Je ne vois pas où est le problème.


#1647

En plus de ces horaires, elle était déja la première adjointe au maire (mairie le dimanche ?)
Et elle n'a pas prévu de changer ses horaires "habituelles", elle sera "exceptionnellement" fermé de temps en temps, au cas par cas


#1648


#1649

Et elle est toute seule dans son cabinet ?
Et tu es sûr qu’elle bossait de 10h à 19h tous les jours, sans aucune interruption.
Attention : tu confonds les statuts de salariés et ceux de profession libérale. Elle peut tout à fait marquer qu’elle est ouverte du lundi au vendredi de 10h à 19h et ne jamais prendre de rendez-vous le mardi.

Maintenant, avant de lui faire un procès d’intention, vois ce qu’elle va faire dans les 3 mois qui viennent et reviens en parler si ça te semble anormal.


#1650

C'est donc aux autres de faire son boulot ?

La réalité pratique des kiné, c'est plutot: 19h (fin de la prise de rdv), mais travaille jusqu'à 20-21h (et le matin les déplacements à domicile)
La c'est les horaires du cabinet...


#1651

Tu délires ou pas ? Elle peut être la patronne d’un cabinet de kiné et elle a des salariés. Ou alors elle peut être associée avec d’autres kinés et ils s’entendent sur des horaires. Ou alors elle peut faire appel à un remplaçant.

Encore une fois, tu ne comprends pas la différence entre salarié et profession libérale.

Oui. Et alors ?
Va te renseigner sur l’organisation de son cabinet, qui y travaille, sous quel statut, selon quels horaires, … avant de nous balancer des âneries sur la kiné qui sera députée à plein temps et kiné à plein temps.


#1652

Tu parles d’anneries, alors que t’en balance à la pelle…
Si je te dit qu’elle est kiné, c’est elle, pas qu’elle est gourou d’un groupe de kinés dans une cave qui bossent pour elle…


#1653

Et donc quel est le problème. Elle prendra un remplaçant pendant qu'elle sera député, ou alors elle le mettra en gérance. Il faudrait que tu imagines qu'elle va changer de métier pendant 5 ans.
Ce n'est pas : je suis kine et de temps en temps je serais députée. C'est je suis député et de temps en temps je serais kiné. Et si elle ne veut pas perdre sa clientèle, elle n'aura pas d'autre choix que de prendre un remplaçant et donc devenir gourou.


#1654

C'est beau la naïveté.....

L'autre cas dont je te parlais plus haut, pendant ces heures comme prof, "on" venait le chercher "c'est pour vous, c'est la mairie", .....

Pour beaucoup de cas, la réalité, c'est qu'ils y consacrent très peu de temps, comparé à ce qu'ils devraient (une activité à plein temps)

Profession libérale, c'est parmi les "pires" cas niveau horaires de travail, c'est très très loin des 35h, on est sur du 45/50h sans soucis pour gérer sa clientèle, et pour trouver un "remplaçant", bon courage.... Y'a juste les sorties d'écoles pendant quelques mois, après tout le monde préfère être à son compte que d’être salarié vu les contraintes, revenus, etc.....

Les "gourous", qui bossent pas, dans le domaine, c'est ceux qui font bâtir les cabinets multidisciplinaires et les louent aux libéraux.


#1655

La réalité, c’est que tu ne sais pas de quoi tu parles. Je te propose donc de regarder l’emploi du temps d’un député avant de continuer.

Ton gars qu’on venait chercher en classe, c’est quand il était maire de ton bled. Pendant qu’il était sénateur, cela m’étonnerait énormément. Et même si c’est le cas, tu es en train de transformer un cas particulier en cas général. Avec le cumul des mandats, les politiques pouvaient être parlementaires et responsables d’exécutifs locaux. Sans le cumul, il ne seront plus que parlementaires.
Et celui qui expliquera qu’il peut être à la fois de 10 à 19h tous les jours dans son cabinet de kine et en même temps en commission ou en plénière à Paris, il aura droit à un reportage à la télé.

Ce qui est exactement le cas d’un remplaçant dans un cabinet médical ou de kine : quelqu’un a son compte.


#1656

La quasi totalité refuse, car ça revient à donner son carnet de clients à un concurrent qui a s’installer à coté…

Le plus courant, c’est le cabinet “partagé”, mais pas quand l’un a déjà sa clientèle, seulement quand on commence à parler retraite / revente de patientèle, ou alors quand ils s’installent en premier poste pour partager les frais.