« Pourquoi le revenu de base, c'est de la merde (néolibérale) »


#22

J'en suis ravi pour toi et c'est sincère.

Je n'ai jamais dit que la médecine était inutile, mais qu'elle soignait bien trop souvent les effets et rarement les causes.

Quand aux médicaments, la majorité fait plus de mal que de bien. Il meurt en France entre 15000 et 20000 personnes chaque année des effets secondaires.

Certains sont nécessaires et sauvent des vies je ne le nie pas, mais la grande majorité ne sert qu'au business des labos.


#23

Tu oublient de dire combien survivent en contrepartie…

L’espèarance de vie qui a grimpé de plusieurs dizaines d’années ou les écarts très importants selon les pays, ça tombe pas d’un arbre bio…

Tout comme y’a beau avoir parfois des morts d’infections nosocomiales d’un coté, y’a bizarrement énormément moins de gens qui meurrent d’une petite infection avant 30 ans comme ça pouvait etre le cas “avant”…


#24

Ah mais non voyons tu as oublié :
"D'un autre côté, la presque totalité des médicaments ne servent à rien, à
part remplir les poches des labos, au frais de la sécu, et donc à nos
frais."
Donc c'est pas possible, enfin... la presque totalité c'est quoi? 90%?

Apres tout c'est basé sur le fait que l'experience de RoadRash...
Moi si je me base sur la mienne, je mange pas bio, je bouffe gras et sucrée. Je passe des heures a cuisiner des plats a l'ancienne extremement riche et j'ai aucun probleme de santé... j'en conclue que mon régime est valable pour tout le monde, la planete n'a qu'a faire comme moi, j'ai la preuve, je suis pas malade! Et pire! ma grand mere est pareil et elle a 90 ans! Comme quoi... le gras, c'est la vie!

Bref, baser sa vision du monde en regardant son nombril c'est p'tet sympa, mais ça marche que tant qu'on passe entre les gouttes.


#25

Vous prêchez un converti, cependant c'est jute faire en sorte d'augmenter les chances de rester longtemps en bonne santé (ce qui est déjà pas mal), mais ça ne met pas à l'abri des accidents.


#26

C'est en effet une histoire de ratio risque/bénéfice, une moyenne plutôt positive mais qui n'exclue pas les abus.

D'ailleurs il paraît que l'espérance de vie commence à reculer légèrement en France, je ne me risquerai pas à commenter cela car je n'en connais pas tous les tenants et aboutissants, cependant si c'est vraiment le cas c'est bien que quelque chose contrebalance les progrès de la médecine.


#27

Vous vous faites plus idiot que vous n’êtes.

Vivre et manger peu sainement c’est juste ne pas mettre toutes les chances de votre coté. Cela n’empêche pas que vous puissiez vivre vieux et en bonne santé, simplement cela en restreint plus ou moins la probabilité.

Quand au terme “bio” je trouve qu’il est usurpé, car bio désigne un mode de production qui devrait être la norme si l’appât du gain n’avait pas fait dérailler l’industrie agro-alimentaire.

Au lieu de dire “Je mange bio” on devrait pouvoir dire “je ne mange pas chimique/industriel”.


#28

C’est le cas de beaucoup de pays “riches”, avec justement des problemes liés à l’environnement, que la médecine ne peut pas soigner / corriger.

Par exemple, au niveau nourriture, c’est pas spécialement la nourriture avec le label “bio”, light ou autre qu’il faut absolument, car c’est pas forcement mieux suivant les cas, mais plutôt une nourriture “saine” (qu’elle soit industrielle, local, maison, … c’est surtout la chaine de production qui compte, et notamment les transformations, ajouts, qui sont avec, souvent pour des raisons financières)

Bio et industriel ne sont pas du tout des opposés:

A la base, bio, c’est sans ajout / transformations supplémentaire au produit: c’est le produit, naturellement cuisiné / préparé.

Tu fais un steak, bah c’est la viande du steak, tu la mélanges pas avec de la graisse qui vient d’ailleurs, car légalement, tu peux le vendre avec tel % de graisse dedans.

Ca peut ete bio et industriel, tout comme tu peux avoir du petit producteur local qui fait rien de bio.


#29

La phrase importante était “Bref, baser sa vision du monde en regardant son nombril c’est p’tet sympa, mais ça marche que tant qu’on passe entre les gouttes.”

Elle était sensé pointer la faiblesse du “comme moi ça va les autres ça se sera pareil, les médocs et la médecine c’est d’la merde”


#30

Lu trop vite, veuillez m'excuser...

En même temps j'ai l'impression qu'on lit et qu'on écrit tous trop vite, et que finalement il y a consensus.

On est tous d'accord pour dire qu'une partie de la médecine est si utile qu'on ne peut pas s'en passer et que l'autre partie ne sert qu'à faire du pognon. Là où les opinions divergent, c'est à propos des proportions.


#31

Le secret, c’est pas d’excés… aussi bien dans sa façon de se nourrir que de ses opinions.

Bon par fois… c’est pas facile :stuck_out_tongue:


#32

C’est clair, il faut juste veiller à pas jeter bébé avec l’eau du bain. Ce qui fait d’ailleurs le jeu de ceux qui pratiquent les abus.


#33

Oui, l’espérance de vie a bien baissée en France en 2015 de 3 mois. Cette info a été très vite évacuée, ne jamais parler des choses qui fâchent.
L’explication bateau pour contrebalancer cette nouvelle qui n’est pas vraiment une surprise, c’est que… attention tenez vous bien, c’est du lourd… c’est parce qu’en 2015, il y a eu plus de décès que les autres années. :smile:
J’attends avec impatience leur explication en 2017 quand on s’apercevra que l’espérance de vie a encore baissée.


#34

super c’est tout à fait ce que je pensais et n’arrivais pas à l’écrire