Commentaires : Pour son film sur Aladdin, Disney veut éviter le whitewashing

cinéma
disney
animation
Tags: #<Tag:0x00007f921811a150> #<Tag:0x00007f921811a010> #<Tag:0x00007f9218119e08>

#1

Le temps passe, mais les personnages emblématiques des longs-métrages d’animation Disney ne prennent pas une ride. Mieux encore, ils reviennent les uns après les autres sur grand écran, dans de nombreux live-actions, quitte à risquer l’overdose. En ce début de 21e siècle, la firme aux grandes oreilles doit cependant faire quelques ajustements pour ancrer ses intrigues et personnages dans un présent heureusement plus tolérant. Cela passe, par exemple, par l’arrivée du tout premier personnage ouvertement homosexuel de Disney, que l’on découvrira dans…. Publié sur http://www.numerama.com/pop-culture/239450-pour-son-film-sur-aladdin-disney-veut-eviter-le-whitewashing.html par Nelly Lesage


#2

C’est rigolo, parce que dans les marvel, Heimdall et Valkyrie, ils ont eu le droit, sans cas de conscience, à l’inverse.


#3

précise également que les protagonistes du film ont entre 18 et 25 ans, savent chanter et danser

Espérons qu'ils savent jouer aussi.

Comprenez, le fait de faire jouer à des acteurs blancs, et actrices blanches, des personnages racisés.

ça rappelle le temps des Westerns avec des indiens passés au cirage.

Remarquons qu'au Etats-Unis étant donné l'obligation de voir des acteurs noirs dans les films, on en arrive à tomber dans des situations totalement absurdes dans les films historiques. Est-ce que ça s'appelle du blackwashing ?


#4

Ouais mais c’est pas pareil, parce qu’on s’en fout des blancs xD #maletears #killallwhites #sotolerant


#5

des personnages racisés

“Racisés”? C’est-à-dire ? Vous pouvez expliquer ce que cela signifie ?


#6

"Live action" : les gars on en vient à utiliser un terme anglais pour parler de... prises de vue réelles (en opposition au dessin animé) ? M'enfin on est la patrie du cinéma, faut pas aller chercher ailleurs les mots qui viennent d'ici. Vous allee dire quoi bientôt, "blue cheese" au lieu de la fourme d'ambert ? "West whine" pour le Bordeaux ?
Que dire de "whitewashing"... La novlangue pour dénuer de sens tout et n'importe quoi en ce donnant un faux air de maitriser un jargon technique...


#7

Je ne vois que des acteurs indiens qui ont effectivement la peau mate, les cheveux noirs et qui savent jouer, chanter et danser ! ^^


#8

Moi ce que je vois surtout c'est que le génie risque plus d'etre jouer par Robin Williams...
https://encrypted-tbn3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQlI6mirs7ddmqERl93A0B4NoBxAxrLnwRtvCGcwDPJmjQ_CjvGuw


#9

Ou, si on veut sortir d hollywood, l adaptation de shingeki no kyojin, dont les personnages (à une unique exception) sont supposés ne pas être asiatiques, a été tournée avec uniquement des acteurs japonais.

Bref je prend avec des pincettes les accusation de whitewashing en général.
J ai par exemple aucun souci a voir Major jouée par Scarlet Johansen dans ghost in the shell.
Par contre dans d autres cas ça passerai pas en effet: pour Alladin à mon sens le cadre "moyen orient" doit être marqué, et je vois mal comment il pourrait l être si les acteurs étaient blonds aux yeux bleus :wink:


#10

Je ne comprend même pas comment on peut se poser la question.

Dans le dessin animé , le personnage d’Aladdin est originaire du Moyen-Orient, son personnage réel doit l’être aussi.

Je n’ai pas encore regardé les versions live action des anciens Disney (honte à moi) donc je ne sais pas si les chansons sont incluses.
Si c’est le cas j’ai hâte de réentendre le “rêve bleu” :slight_smile:


#11

Est ce que Trump va laisser passer la frontière a ces acteurs :p?


#12

ça me fait penser à une critique similaire pour le film avatar le dernier maître de l’air.

Mais comme c’était le film le plus raté de sa génération, ona assez vite laissé tomber les critiques sur la race des acteurs :smiley:


#13

J'aurais tendance à dire l'inverse, dans un présent de plus en plus sujet aux polémiques sur tout et surtout n'importe quoi au non de la bienséance, soit exactement l'inverse de la tolérance dont ça se prétend les défenseurs.

Au point qu'il faut faire attention au moindre mots, avoir son quota de minorités, etc.... bref faire de la discrimination, pour éviter d’être accusé d'en faire...


#14

Au lieu de l’appeler Major comme si c’était un nom propre, essaie de l’appeler Motoko Kusanagi. Là, tu verras peut-être pourquoi une actrice japonaise aurait été plus appropriée.


#15

Il ne me semble pas qu'à "l'inverse" les blancs soient sous représentés dans les Marvel.


#16

Bollywood ?
:'D


#17

Le pire, c’est la représentation des non mutants.


#18

Ah oui, cette idée que l’état présent est neutre, apolitique et, ayons le courage de le dire, normal. Ne changeons rien car cela relèverait donc d’une forme de fascisme !


#19

Après dans les faits, étant entièrement robotisée, elle peut très bien avoir choisis un modèle type occidental.


#20

Donner les rôles d’Aladdin, Jasmine et autres personnages de l’histoire à des acteurs blancs, et mis en scène comme des personnes originaires d’Orient (avec de potentiels stéréotypes à la clé), pourrait s’avérer très maladroit — pensez à Ghost in The Shell, dans le même ordre d’idée.

Un androide incarné par une actrice américaine c’est du “whitewashing” mais le personnage de L incarné par un acteur noir dans l’adaptation américaine de Death Note c’est doubleplusbien?

En ce début de 21e siècle, la firme aux grandes oreilles doit cependant faire quelques ajustements pour ancrer ses intrigues et personnages dans un présent heureusement plus tolérant.

“It’s the current year” n’est pas un argument valable pour modifier (ou “ajuster”) les histoires.