Commentaires : Pixar se lance dans l'open-source avec Open Subdiv

logiciellibre
animation
pixar
waltdisney
Tags: #<Tag:0x00007f9218135b08> #<Tag:0x00007f92181359a0> #<Tag:0x00007f9218135838> #<Tag:0x00007f92181356d0>

#1


Le grand public connaît Pixar pour ses célèbres films d'animation, mais la filiale de Walt Disney est aussi voire surtout un créateur et vendeur de solutions technologiques dédiées au rendu des images de synthèses. Pixar est ainsi l'éditeur de RenderMan, un ensemble d'outils de production d'effets spéciaux visuels utilisés par la plupart (sinon la totalité) des blockbusters américains. Il n'est donc pas anodin ni anecdotique que la société décide de se lancer dans l'open-source et le logiciel libre.

A l'occasion de la conférence SIGGRAPH 2012, Manuel Kraemer de Pixar Animation Studios a dévoilé la publication en logiciel libre d'Open SubDiv, un ensemble de librairies dédiées au rendu optimisé en temps réel de "surfaces de subdivision", disponibles sous Windows, Linux et OS X. Derrière un terme très technique et spécifique se cache en fait un outil majeur pour générer des surfaces en apparence lisse, à partir d'un nombre limité de polygones. La technologie permet d'avoir des rendus beaucoup plus naturels d'objets complexes. Elle est ainsi au coeur de la qualité du rendu offert par RenderMan.

Or Pixar pense qu'en mettant sa technologie à disposition des développeurs, le studio bénéficiera à son tour des avancées proposées par les tiers. Il a ainsi décidé de mettre à disposition son code source, et de libérer les droits y compris sur les brevets portant sur les technologies mises en oeuvre. Open SubDiv peut être utilisé même pour des projets commerciaux, sans avoir à verser de droits ni à Pixar, ni à Microsoft qui est en partie à l'origine des travaux de recherche (.pdf) exploités dans le logiciel.

"Par le passé, nous avons noté qu'à cause des brevets et de la propriété intellectuelle, certains développeurs ressentaient le besoin de contourner notre code et nos inventions", a raconté Manuel Kraemer. "Nous avons jugé qu'il était plus important pour tout le monde, dans l'industrie, dans les autres studios, et pour nous-même au départ, de bénéficier du fait que tout le monde partage des idées. Et donc nous avons décidé de publier (librement) toutes ces propriétés".

Open Subdiv est publié en version bêta, la version finale étant attendue d'ici la fin de l'année.

Lire la suite


#2

Très content d’entendre ce genre de nouvelles, même si j’ai quand même une petite voix dans ma tête qui pose plein de questions à propos d’une éventuelle fourberie marketing cachée ^^


#3

Ouais, après à voir si c’est intéressant de l’intégrer à Blender par exemple^^


#4

Concrètement, ça sert à un infographiste d'avoir un aperçu de son travail très proche du résultat final et cela en temps réel. Ca existait plus ou moins avant avec quelques moteurs qui sont toujours en cours de développement, mais sur des objets figés. La nouveauté c'est qu'avec OpenSubdiv, on a cet aperçu "final" aussi sur des objets animés, comme des personnages.
Quant à l'opensource, c'est une nouvelle très bien accueillie, car le domaine des effets spéciaux aime quand les logiciels sont assez flexible pour être intégré dans une "ligne" de production. Mais il y a une interrogation d'un tel choix alors que Microsoft Research a collaboré au projet. On se demande ce que ça peut cacher.
Visiblement, il y a déjà un plugin pour maya, mais nulle doute que n'importe qui pourra l'adapter pour l'utiliser avec n'importe quel logiciel. N'importe qui pourra alors ajouter des fonctionnalités innovante et pourquoi pas incorporé cette méthode de subdivision dans un moteur de jeux-vidéo.
Voici la présentation au Siggraph d'OpenSubdiv,

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Y-3L9BOTEtw#!

Avancez jusuq'à 9:57 si vous ne comprenez pas l'anglais ou si vous voulez voir concrètement l'utilité d'OpenSubdiv.


#5

En même temps, ils font plus d’OpenSource que l’on pense MS hein. Et soutenir un truc qui est sur Windows/linux/OsX dans le domaine du graphisme/traitement d’images, en en faisant quelquechose qu’il n’est pas possible de torpiller pour en faire du “OsX” only comme Apple a l’habitude de faire, c’est tout bénef pour MS, moins le domaine du graphisme (comme le son, traitement d’image et deux/trois autres conneries) sera sous OsX, plus il sera sur Windows, et mieux ce sera pour eux, surtout que ça, la com/marketing/pub et la presse c’est ce qui fait OsX, rien d’autre.

Si Apple perd (ne serait-ce qu’un peu) son emprise sur ces domaines, c’est tout bénéf pour MS.


#6

[quote name="BlackTrust" date="13/08/2012 - 15:57" timestamp="1344866274" post="1509645"]Ouais, après à voir si c'est intéressant de l'intégrer à Blender par exemple^^[/quote]

Blender dispose déjà de son propre algo de subdivision de surface (Catmull-Clark). Je serais étonné qu'il soit très different de celui-ci, à voir.

edit : http://en.wikipedia.org/wiki/Catmull-clark


#7

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.