Commentaires : Pierre Sarkozy dans un clip anti-Hadopi... ou au contraire ?

hadopi
universal
Tags: #<Tag:0x00007f92098e4340> #<Tag:0x00007f92098e3e18>

#1

Présence de Pierre Sarkozy oblige (à 1'23 et 1'42), le clip a déjà beaucoup "buzzé" sur Internet. Mais avouons-le, nous ne savons pas très bien comment interpréter les paroles de la chanson de Laszlo Jones co-produite par Pierre "Mosley" Sarkozy et éditée par Universal Music, qui s'intitule "Download Me I'm Free". Est-ce une provocation de Sarkoy fils à l'égard de Sarkozy père, au moment où le Président a fait voter la loi Hadopi contre vents et marées ?

Dans une interview à Generation Street dont la réponse semble avoir été partie tronquée au montage, Laszlo Jones donne sa version, timorée (à 4'15). "Le point principal c'est que le téléchargement c'est un sujet dont les artistes ne parlent pas, parce qu'il y a toujours cette espère de gêne vis à vis des fans, et moi je me suis demandé pourquoi on ne pourrait pas en parler de manière sympathique", explique Jones.

Mais en parle-t-il en bien, ou en mal ? Les paroles sont ambigues (d'autant que nous ne les avons pas toutes bien saisies). Extrait :

This is the end they say
There won't be another day
(...)
You're giving me your love
You're giving me your time
They call you a criminal
They call you a thief
(...)

My life is yours, open that door
To your privacy everyday
My deepest love goes to
The one that wakes up singing my song

Illustrée par un clip dans lequel Laszlo Jones et Pierre Sarkozy se montrent les poches remplies de billets, la chanson semble prendre le contre-pied du discours habituel et montrer que l'on peut gagner de l'argent en utilisant la gratuité, et que le téléchargement est d'abord un acte de fan et non de délinquant. Mais il insiste aussi beaucoup sur l'intrusion dans la la vie privée, voire l'exploitation de cette intrusion à des fins commerciales. Déguisé en producteur sûr de son succès, Pierre Sarkozy apparaît d'ailleurs pour la première fois très exactement au moment où la question de l'intrusion dans la vie privée est abordée.

Il peut s'agir (et même probablement) d'une sur-interprétation de notre part. Cependant si le site de l'artiste propose bien de télécharger gratuitement une version accoustique de la chanson, il faut d'abord accepter de donner son adresse e-mail pour recevoir chaque jour "la propagande de Laszlo Jones".

Download Me I'm Free est-elle donc une chanson contre Hadopi, ce qui serait étrange venant d'Universal et du fils Sarkozy... ou une chanson qui dénonce au contraire le fait que la gratuité s'accompagnera nécessairement d'un abandon de la vie privée ?

Dites-nous votre avis.

Lire la suite


#2

Le fait est que, dans le clip, plus la souris "clique" plus l'argent, le bling et surtout les moyens de production semblent disparaitre des poches de Laszlo...

Autant à l'ecoute c'est ambigu, autant le clip est pour moi anti téléchargement... vos avis ?


#3

oui je pense comme toi nhiko, à la fin il se retrouve à poil d'ailleurs


#4

Don't download this song: http://www.youtube.com/watch?v=wEmTbpvj9fM
Used to be free :wink:


#5

Payant sur itune et vie privée???

Le jour où il sera possible sans compte et en liquide d’acheter sur itune, la vie privée sera peut être respectée.


#6

[quote name=‘NhiKo’ date=‘22/03/2010 - 17:21’ timestamp=‘1269274915’ post=‘1195625’]Le fait est que, dans le clip, plus la souris “clique” plus l’argent, le bling et surtout les moyens de production semblent disparaitre des poches de Laszlo… Autant à l’ecoute c’est ambigu, autant le clip est pour moi anti téléchargement… vos avis ?[/quote] Très juste, j’avais pas fait attention à l’évolution du clip. Merci, je mets à jour :)


#7

contre Hadopi ? le but de la loi n’est il pas de tuer la gratuité et de punir massivement ceux qui télécharge sans payé ?

Si le titre de la chanson est “contre hadopi”, le clip (que je n’ai pas encore vu, parce que je suis au boulot) dit clairement qu’il est “pour hadopi” (affin d’empêcher la gratuité qui tue l’artiste).

Ou alors je n’ai pas compris le commentaire de Nhiko …


#8

clair apres qui a dis que les artistes devaient etre riche ? cest quand meme tres rescent la richesse dans cette branche enfin la richesse de certains. d'autre part les droits d'auteurs a l'origine ca a ete cree pour proteger les artistes des producteurs rapia mais bon comme ces premiers ne savent manifestement pas y faire ou aime ca ils se contente de 8 pour cent en moyenne . qui les vole le plus ...........


#9

"Il s'agit donc bien d'une chanson contre Hadopi, contrairement à ce que laisse croire le titre et même une partie des paroles."

Une mise à jour de la mise à jour peut-être ? :wink:
À moins que ça ne soit bien contre Hadopi... après tout c'est pas mal d'être à poil :slight_smile:


#10

D’après ce que j’ai pu comprendre, la loi hadopi à pour but d’empêcher la propagation aux plus nombreux de la culture sans rémunération.

être “contre la loi hadopi” c’est s’opposer au méthode punitive tel que le gouvernement l’a mis en place.

être “pour la loi hadopi” c’est démontré que “le piratage entraine la mort de la culture et la mort de l’artiste” et qu’il faut luté contre.


#11

Pfiou, je suis fatigué. Faudrait interdire le lundi et le vendredi dans la semaine.


#12

[quote name='Kad Redal' date='22/03/2010 - 17:36' timestamp='1269275817' post='1195636'][quote name='NhiKo' date='22/03/2010 - 17:21' timestamp='1269274915' post='1195625']Le fait est que, dans le clip, plus la souris "clique" plus l'argent, le bling et surtout les moyens de production semblent disparaitre des poches de Laszlo... Autant à l'ecoute c'est ambigu, autant le clip est pour moi anti téléchargement... vos avis ?[/quote] Très juste, j'avais pas fait attention à l'évolution du clip. Merci, je mets à jour :)[/quote]

Coucou, c'est encore moi... Contrairement à ta mise à jour (youhou ! un featuring dans numerama :D ) je vois plutot le clip comme pro-Hadopi car anti téléchargement gratuit... Et dans le même temps le message sur l'intrusion dans la vie privé est très flou. Bref je reste dans le vague. Ce clip pourrait être le test de Rorschach des internautes :D


#13

Argh, j’ai été trop lent à poster, désolé ma profusion de posts :)


#14

Cette chanson est tout juste opportuniste


#15

d'un autre coté, ça dit clairement que le téléchargement gratuit va pousser les "artistes" a opter pour un mode de vie plus sain et plus nature. un retour au fondamental ?


#16

En même temps montrer des “artistes” et des “producteurs” plein de fric au point d’y nager dedans et se les faire enlever par un curseur de souris… j’y voyais plus de l’ironie. J’ai du mal à voir ça comme du pro-Hadopi… pas du contre non plus, mais certainement pas du pro.


#17

[quote name='pleindeuss' date='22/03/2010 - 17:59' timestamp='1269277143' post='1195655']d'un autre coté, ça dit clairement que le téléchargement gratuit va pousser les "artistes" a opter pour un mode de vie plus sain et plus nature. un retour au fondamental ?[/quote]

Il garde néanmoins quelques accessoires bling bling, signe de sa gloire passée...


#18

un adepte du MODEM, peut-être… :lol:


#19

mon avis est proche de celui du razoir d’occam
si c’ets si ambigue qu’on se demande si c’est pour ou contre le telechargement, faut s’en tenir aux apparences et au premier degré

et moi dans l’premier degré j’y vois un artistes vautré dans le stupre, le blingbling et la luxure, et ses producteus qui s’en mettent plein les fouilles aussi

ors, si ca me derange pas qu’un artiste vive DECEMMENT de son art alors que c’est pas forcement un travail, ca gene deja bcp plus à mon sens qu’il se vautre dans un train de vie princier comme un goret se vautre dans sa propre merde genre les soirées backdoor vip au prix de 10 ans de salaire d’un smicard.

a partir de là ce clip en utilisant une ambiguité ne fait que faire l’apologie du systeme en se masquant derriere un doute quand a ses intentions

quand on veux denoncer un truc, quand on veut dire un truc, on le fait clairement !


#20

C'est ce qui reste des "Army of Lovers", ce machin ?