Commentaires : Par respect pour leurs valeurs, Orange et SFR boycottent l'émission de Cyril Hanouna

orange
sfr
télévision
canalplus
bolloré
Tags: #<Tag:0x00007f9208cb1320> #<Tag:0x00007f9208cb11e0> #<Tag:0x00007f9208cb1078> #<Tag:0x00007f9208cb0f10> #<Tag:0x00007f9208cb0dd0>

#61

Lis l’article cité par @T82135 : la voix était clairement reconnaissable et a été reconnue par des proches de la victime.


#62

Ah bah non, c'est de l'humour voyons, c'est toi qui réagis mal :wink:
Le même humour que tu défends :stuck_out_tongue:


#63

Moi je ne connais pas l’émission,ni la controverse et je n’aime pas les blagues d’Hanouna.
Mais c’est le titre qui m’a plu "par respect pour leurs valeurs Orange et SFR " vu les entreprises citées valeurs c’est dans le sens monétaire qu’il faut le comprendre car autrement ça n’a aucun sens.


#64

EDIT du mercredi 24 mai : selon les informations de France Info, confirmées à LCI, le jeune homme piégé par Hanouna a été “viré de chez lui”. Il est en ce moment “mis à l’abri par une personne bienveillante” selon l’association Le Refuge.

A se tordre de rire !!!


#65

Ca c’est une phrase dans un sketch “allez les gars, on va rigoler, on va piéger un homo. Ouarf ouarf ouarf”… Y a des humoristes, ils s’en prennent aux politiques. Hanouna, il préfère s’en prendre à des anonymes et si possible si c’est des pédés, c’est bon pour l’audience. Putain, qu’est-ce qu’on rigole !!!

Tout à fait. Et le mouvement américain des droits civique servait surtout à stigmatiser les noirs américains.

Je peux parler des accidents de voiture sans être obligé de les regarder sur les autoroutes.


#66

Tu défends une cause indéfendable. Il y a une ÉNORME faute déontologique d’avoir diffusé cette conversation sans l’accord de l’intéressé.


#67
  • pourquoi un homo ? l’annonce précise qu’il est bi et dans la suite de l’emission, il y a une femme qui appelle…
  • tu devrais vraiment regarder l’emission pour arrêter les fails en série… hanouna “piège” regulièrement les commisariats de police… ou Arthur l’animateur… ou le directeur des programmes de TF1 ou de C+… ou Macron ou Manuel Valls dont il a pourri le répondeur de messages… (oui il a les numéro perso).

  • ça va Manuel Valls ou bien c’est encore trop anonyme ?

  • c’était une bande d’idiots dans ce mouvement ? ils ont voulu interdire tarzan et tintin au congo qui humilie la communautée noire ?
  • et parler des accidents de voiture en s’étant déplacé 30s en voiture dans sa vie ?
  • oui je l’ai évoqué plusieurs fois. C’est une faute qui n’a rien à voir avec de l’homophobie. L’homophobie c’est la connasse de famille qui a rejeté le gars (si c’est avéré).

  • on va me dire que c’est pas une excuse, mais les canulars de radio en direct, donc sans consentement, ça se fait 10 fois par jour sur la bande FM depuis 30 ans, sans que personne n’y trouve à redire…


#68

Et bien on devrait y redire. Tu n’as pas le droit de diffuser quelqu’un sans son consentement, point barre. Donc tu fais pas ça en direct. La chaîne calcule que quelques points d’audimat valent d’humilier un lambda, et c’est infect.


#69

Pas très honnête le passage:
"Lors d’un gag intitulé Radio Baba, l’animateur vedette du prétendu divertissement a piégé divers homosexuels en pratiquant une forme de hameçonnage sur Vivastreet (du groupe W3C, propriétaire de Ziipr). La rédaction de l’émission avait préalablement posté des fausses annonces sur le site de rencontre afin de réunir diverses victimes pour la séquence." En réalité, l'annonce a été rédigée pour piéger des homosexuels ET des femmes (et il y en a eu une dans le lot): la personne du piège était bisexuelle. C'est rigolo comme tous les médias oublient ce détail et résument en la reportant homophobe... Et il n'y avait qu'une seule annonce, je ne comprends pas pourquoi vous inventez plusieurs annonces... Une véritable chasse aux sorcières menées par les bien-pensants. Je m'étonne de voir la seule émission montrant la diversité de la population attaquée pour discrimination (la majorité des autres émissions montrant surtout une population blanche). Le seul tort de ce mauvais sketch a été de mettre en pâture la vie privée des personnes qui répondaient. Et Cyril hanouna est un soutien de l'association "le refuge" qui aide les homosexuels...
Un séquence condamnable, mais qui ne mérite pas l'ampleur de cette polémique. Si la censure gagne, c'est la liberté d'expression qui perd.


#70

Une jeune femme a beaucoup moins de risque de se faire virer e la maison de ses parents parce qu’elle est hétéro.

Quand à la censure, ce n’est pas du tout une question de liberté d’expression ici. Personne ne va finir en taule pour ses idées.


#71

Ouahou, quel courage ! Il a laissé des messages sur le répondeur de Macron ou de Valls. Mais quel héros ce mec.
Tu es en train de tomber dans l’idolâtrie la plus béate.

Ouahou ! Une femme ! Et combien d’hommes ?

Certains ont largement dénoncé les stéréotypes racistes de la Case de l’oncle Tom. Et le NAACP a mené une très forte campagne contre le film Naissance d’une Nation de Griffith qui justifie les actions du KKK.

Je me déplace en voiture (je regarde la télé) largement plus que 30 s.
Je ne regarde pas les accidents (je ne regarde pas Hanouna) parce que le peu que j’en ai vu me répugne.
C’est Hanouna l’accident de la route, pas la télé en général.

Tu connais beaucoup de canulars à la radio où tu pièges les gens sur leurs orientation sexuelle ? C’est généralement bon enfant (pas toujours) et le mécanisme est souvent d’énerver la personne en passant soi même pour un crétin qui ne comprend rien à ce que la “victime” lui explique.

Et on a appris récemment que certains canulars assez trash de la radio (du genre draguer un mec en direct alors que sa petite amie écoute) sont bidonnées quand le complice n’est pas volontaire !

Cauet : lorsqu’un auditeur, à quelques minutes du direct, refuse le râteau time ou le Marion teste ton mec, je me dois d’assurer la séquence, préférant divertir avec un auditeur complice et non un comédien, qui suivra une ligne directrice et non un scénario.


#72

Euh… là vous n’avez pas compris l’argument de l’annonce. Elle montrait un
homme bisexuel (donc attiré par les deux sexes), les femmes hétérosexuelles
et les homosexuels pouvaient y répondre (et une femme y a répondu).
Censurer ne veut pas dire emprisonner, mais empêcher de communiquer, ce
que l’abandon des sponsors peut arriver à faire.


#73

Je suppose que cette réponse s'adresse à moi (pour la seconde partie au moins).

Si j'ai parfaitement compris. Et ?

La censure et différente de la liberté d'expression. Ce n'est par ce que l'on est censuré sur une plate-forme quelconque que l'on perd sa liberté d'expression.
C8 est une chaîne privée. Son directeur des programmes peut censurer comme il le veut, aucun rapport avec la liberté d'expression.
C8 est diffusé sur les fréquences public de la TNT, le CSA peut censurer conformément à ses règles de fonctionnement.

La liberté d'expression est là pour que l'on puisse communiquer avec son entourage sans risquer d'être inquiété (finir au cachot par exemple ou pire).
Ce n'est en aucun cas une obligation d'écouter ou de relayer les conneries de tous. Si une idée ne me plaît pas, j'ai tout à fait le droit de la censurer sur les canaux de diffusion que je maîtrise. Ça n'empêche pas l'auteur de cette idée d'échanger avec ceux que ça intéresse.


#74
  • je me contente de lire tes arguments qui tombent à côté à chaque fois… tu évoques de s’en prendre aux politiques, je te réponds simplement.
  • oui donc ils ont leur dose d’imbéciles comme tout le monde…

  • je n’évoque pas tintin au congo par hasard, tous les albums de tintin ont été produit en DA par C+, sauf cet album… ridicule.

  • oui on avait bien compris que c’était personnel et pas rationnel… comme l’abject formulaire de plainte pré-rempli au CSA pour ceux qui n’ont rien vu mais n’aiment pas le gars. On est carrêment dans le faux témoignage. 5 ans de prison 75000 euro d’amende.

#75

Je voulais dire que ce sketch n’était pas homophobe car l’annonce était
bisexuelle. Et les appels restaient anonymes (le nom de la personne n’était
pas donné avant), bien que la voix aurait effectivement du être modifiée
pour éviter de les reconnaitre. La censure peut prendre de nombreuses
formes. Ce que l’on veut surtout censurer ici avec cette polémique
grandement gonflée artificiellement par les médias (jalousie des audiences?
intellectuels réprimés?), c’est la liberté de ton, la diffusion en direct
qui ne peut empêcher les dérapages. C’est cette liberté d’expression qui
manque cruellement à la télévision française aseptisée.


#76
  • voilà... ce que j'évoquais et qui arrive tranquillement :

#77

@Discovolante

Syndrome Hanouna ? On peut embrasser les femmes de force et ça fait rigoler ? Puisqu'on le voit à la télé alors on peut le faire dans la vraie vie ?


#78

Pour une personne qui se fait embrasser “de force”, elle rigole beaucoup, on la voit même l’enlacer brièvement dans le dos…

Ca contraste énormément avec le “Si je n’avais pas été en direct, je l’aurais giflé. Mais en direct, on n’est pas maître de tout”…

Si une personne ne manifeste aucune opposition, voir est enthousiaste il peut pas y avoir “de force”. Quand on est contre, on “rejette”, on se colle pas à coté en rigolant avec le bras dans le dos. Que ça soit en directe ou pas, la gifle peut partir (et ça aurait d’ailleurs bien plus d’effet sur le giflé de part le coté “humiliation” publique de s’en prendre une).


#79

"Je ne l'ai pas violée M. le juge, la preuve, elle ne s'est pas débattue".


#80

Si y'a consentement, y'a pas viol, la palice...