Commentaires : P2P : le piratage de la musique plonge aux USA avec la fermeture de Li

bittorrent
p2p
frostwire
limewire
Tags: #<Tag:0x00007f920bf7ac70> #<Tag:0x00007f920bf7ab08> #<Tag:0x00007f920bf7a9c8> #<Tag:0x00007f920bf7a838>

#1
		C'est une nouvelle qui ravira l'industrie du disque. D'après les résultats d'une enquête menée aux États-Unis par la compagnie NPD, le nombre d'internautes téléchargeant des contenus protégés par la propriété intellectuelle sur les réseaux peer-to-peer a considérablement diminué au fil des années. Et la récente fermeture du client LimeWire, décidée par la justice, a accentué cette tendance.

La compagnie NPD explique que le pourcentage d'internautes fréquentant les réseaux P2P pour télécharger de la musique est passé de 16 % (28 millions) au quatrième trimestre 2007 à 9 % (16 millions) trois ans plus tard, à la même période. Or, c'est justement à cette période que la justice américaine a ordonné l'arrêt des activités de LimeWire, après un procès démarré quatre auparavant.
L'étude souligne également la baisse notable du nombre moyen de titres téléchargés par un internaute. Il est passé, entre 2007 et 2010, de 37 à 18 fichiers. Il s'agit évidemment d'une moyenne sur les 5 549 sondés, dans la mesure où certains ne téléchargent qu'une piste ou deux tandis que d'autres rapatrient des centaines de fichiers musicaux sur leur disque dur.
Que font désormais ces millions d'internautes ? L'étude ne le dit pas. Cependant, on devine facilement que ces utilisateurs écoutent de la musique directement en ligne (sur les plates-formes vidéos comme YouTube ou Dailymotion, ou via des services de streaming comme Pandora, Last.fm ou imeem) ou passent désormais par des hébergeurs de fichiers (RapidShare, MegaUpload...).
Malgré le décollage de la technologie BitTorrent, LimeWire était encore très utilisé par de nombreux internautes. Selon Music Acquisition Monitor, le client P2P était encore utilisé par 56 % des pirates au troisième trimestre 2010, puis par 32 % au trimestre suivant. La version open source du client, Frostwire, est passé de 10 à 21 % sur cette période, tandis que le client µTorrent (pour le réseau BitTorrent) a grimpé de à à 12 %.

Lire la suite


#2

Qui peut donner du crédit à une étude qui parle de Limewire? On est en 2011 là!


#3

Au commencement, pardon, lorsque les premier ’ sondages ’ ont été faits, les ’ internautes ’ répondaient franchement, voire même en déformant leur réalité concernant leurs habitudes de consommation de la musique ( entre autre ), ce qui a amené des nombres à faire trembler les majors, quand ils ne les ont pas eux-même distordus pour avaliser leur ’ croisade ’ anti-pirates.

Puis sont venus les procès, les condamnations exemplaires et la propagande à grands coups de logos du fbi et autres institutions sans oublier bien sur l’infantilisation.

Croyez-vous sincèrement, que aujourd’hui, dans quelque pays que ce soit, un ’ sondé ’ va répondre qu’il télécharge toujours ?

Sont ptêtre pas top fins les ricains, mais lorsqu’il s’agit d’enjeux ’ pécuniers ', ils ont appris depuis quelques années à se la fermer.

C’est déjà le début de l’aveuglement de ces andouilles, pour eux, plus moyen, à part l’interdiction pure et simple d’Internet, de savoir ce qui se passe, sans compter les échanges irl, qui vont favoriser la communication, chose dont nos états ’ démocratiques ’ pouvaient se passer dans leur ’ besoin ’ de contrôler la population.


#4

Les internautes américains, se sont tournés vers d’autre plateformes tout aussi illégales mais plus sécurisés, voila tout.

Mais dure de connaitre la vérité avec tout ces lobbies-majors, elles voudraient nous faire croire tout et n’importe quoi en même temps.


#5

Limewire est mort depuis bien longtemps, faut vraiment être stupide pour aller là dessus ou sur laMule, en sachant que c'est surveillé depuis qques années


#6

Merci pour les “stupides”… Je publie légalement des fichiers via Emule, parce que c’est bien pratique pour ça, en quoi est-ce stupide?


#7

Limewire est mort depuis bien longtemps, faut vraiment être stupide pour aller là dessus ou sur laMule, en sachant que c'est surveillé depuis qques années

Ben faux. Si tu vas sur la Mule pour trouver du cinéma d'animation russe, du René Château rare, de la pop intimiste anglaise des 80's ou du rock finlandais (et ça se trouve), je pense qu'Hadopi sera à quelques milliers d'années-lumières de toi...


#8

Les “jeunes” se tournent effectivement vers d’autres solutions. Ma fille de 12 ans ne m’a jamais demandé de télécharger quoi que ce soit, elle trouve tout ce qu’elle veut sur Youtube, Dailymotion etc …
Nous n’achetons toujours pas plus de “biens culturels”, tout en consommant plus !!!


#9

Foutaise, ceux qui répondent aux sondages mentent. Car ça fait déjà un certain moment que les américains, et le reste du monde utilisent des sites de direct download qui vous permettent de télécharger directement un fichier mp3 juste en tappant son nom.
Comme je suis bon seigneur je vous donne deux de ces sites, a tite d'information seulement.
http://beemp3.com (si il ne marche pas taper beemp3 dans google.)
http://mp3skull.com (si il ne marche pas taper mp3skull dans google.)


#10

Si les majors croient ce sondage, et decident de nous foutre la paix : tant mieux. J'irai pas leur ôter leurs illusions ...


#11

c'est tellement simple et ça fonctionne quasiment a tous les coups surtout pour la musique "populaire": google "nomdelachanson" mp3 download

c'est pas parce qu'on arrête moins de gens que moins de gens font des magouilles !


#12

Merci pour les “stupides”… Je publie légalement des fichiers via Emule, parce que c’est bien pratique pour ça, en quoi est-ce stupide?[/quote]

idem. le respect ché certains, fau croire ke sè une option.


#13

A mon avis pas très loin. Un pirate reste un pirate. Sans parler du sentiment d’appartenance à un groupe, la quantité de medias qu’on est susceptible de consommer en tant que pirate est bien supérieure à celle d’une personne qui achète dans la légalité ses contenus culturels. Et tout comme les filles ont du mal à se passer du nutella, les Junkie de leur petit shoot et les statisticiens d’un bon diagramme en camembert, les pirates aiment pirater.

C’est pas comme s’il fallait réinventer l’offre, elle existe déjà.


#14

On espère que le consultant a été grassement payé par le commanditaire de l’étude, celui-ci ne pouvant qu’être très satisfait des excellents résultats dégagés, ce qui lui permet de briller dans son conseil d’administration


#15

Imeem, ça fait quand même un moment que c'est mort, depuis le rachat par Myspace en fait. Il y'a de nombreuse année de celà, quand le streaming et les site genre Megaupload n'étais pas encore connu, je cherchais à avoir une musique que je ne trouvais pas et je crois que c'est sûr Limewire que je l'ai trouvé. Ca doit être la seul fois que j'ai utilisé ce logiciel. C'étais l'époque où il fallait tester 50 truc pour trouver le bon. Maintenant c'est beaucoup plus facile.


#16

[quote name=‘Armas’ date=‘25/03/2011 - 23:38’ timestamp=‘1301092686’ post=‘1320718’]A mon avis pas très loin. Un pirate reste un pirate. Sans parler du sentiment d’appartenance à un groupe, la quantité de medias qu’on est susceptible de consommer en tant que pirate est bien supérieure à celle d’une personne qui achète dans la légalité ses contenus culturels. Et tout comme les filles ont du mal à se passer du nutella, les Junkie de leur petit shoot et les statisticiens d’un bon diagramme en camembert, les pirates aiment pirater.

C’est pas comme s’il fallait réinventer l’offre, elle existe déjà.[/quote]

+1 :wink:


#17

Une "étude" probablement partiale, dont la conclusion est pour le moins partielle.
Conclure que le "piratage" est en recul parce qu'un seul moyen de partager est déserté, c'est non seulement idiot, mais c'est surtout nous prendre pour des idiots. Ajouter à cela la douteuse sincérité des sondés (comme l'a mentionné Gnommy un peu plus haut) et on obtient un résultat d'une fiabilité plus que discutable...


#18

Méthode Coué toujours efficace…
Après tout, du moment qu’ils sont contents, faut pas gâcher leur plaisir


#19

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n'est permise dorénavant.