Commentaires : Opera présente sa nouvelle identité

marques
opera
Tags: #<Tag:0x00007f3d2dd10dc8> #<Tag:0x00007f3d2dd10c38>

#1


Opera remet sa marque au goût du jour. Bien qu'étant dans une situation particulièrement délicate, l'éditeur du navigateur web veut continuer d'aller de l'avant. Cette semaine, il a dévoilé un nouveau logo, qui s'inscrit dans le renouvellement de son identité. Adieu "Opera Software".

Le nouvel visuel présenté ce mardi est le cinquième de la société, après ceux de 1995, 2004, 2009 et 2013. Le cœur du logo, à savoir le "O" rouge, est toujours d'actualité, car il est intimement lié à l'identité du logiciel. Par contre, il est désormais légèrement en biais et présente un effet de profondeur.

"Nous considérons le nouveau logo d'Opera comme un portail vous connectant rapidement à ce que vous recherchez sur le net. Le "O" en trois dimensions symbolise une passerelle qui vous mène à bien plus : plus de contenus, plus de découvertes, plus de réponses, plus de communication, plus de plaisir, plus d'économie de données, plus de vie", peut-on lire sur le site officiel.

L'autre évolution, moins évidente au première coup d'œil, est la disparition de la mention "Software". Seul le terme "Opera" doit figurer à terme sur les visuels de la société. Un seul terme pour cela soit plus court et plus simple, à l'image de ce qui se fait déjà chez la concurrence (Safari, Firefox, Chrome, Edge).

Opera prévient que sa nouvelle identité sera déployée progressivement, avec la priorité donnée à l'univers mobile. Il est prévu que cette phase s'étale sur plusieurs mois.

Lire la suite


#2

Le «O» en trois dimensions symbolise une passerelle qui vous mène à bien plus : plus de contenus, plus de découvertes, plus de réponses, plus de communication, plus de plaisir, plus d'économie de données, plus de vie".

Tu arrêtes la fumette et tu débugues ton code.


#3
<img src='http://www.numerama.com/forum/public/style_emoticons/default/biggrin.gif' class='bbc_emoticon' alt='^^' />

Sûr que O en 3D ou pas, les contenus ce n'est pas Opéra qui les crée.


#4

Et au niveau du produit/des produits what's new ? parce que bon, quelque soit la tronche du logo, c'est pas lui qui fait fonctionner un soft hein :)


#5

Yandex browser est une meilleure alternative


#6

Boarf.

La charte graphique est plutôt réussi c'est vrai. Sinon c'est comme chrome, mais en plus Russe.:chepa:


#7

C'est peut-être bien ce qu'ils veulent faire à terme.

" Plus de contenus " ?
Des suggestions dans la page ' d'accueil ', autres que les pages visités précédemment ?
" Plus de découvertes "
Idem ci-dessus ( répétition et reformulations sont les 2 mamelles de l'enseignement... )
" Plus de réponses " ?
Moteur d'indexation opéra.
" Plus de communication " ?
Chat intégré au navigateur.
" Plus de plaisir " ?
Rhemmm...
" Plus d'économie de données " ?
Bheuuu, fork de Iron ? J'y crois pas...
" Plus de vie " ?
Boarf, ça c'est bateau, ajouté par un conseiller en com transfuge d'une agence de pub spécialisée dans les assurances maladie...


#8

" Plus d'économie de données " ?
Bheuuu, fork de Iron ? J'y crois pas...

L'économie de données est sensée se faire via Opera Turbo.


#9

Opera intégrait bien un client irc à la belle époque.


#10

Issu de ton lien :

" Comment ça marche ?
Lorsque vous activez Opera Turbo, les pages que vous demandez transitent par l'un des serveurs d'économie de données d'Opera. Le serveur supprime des pages tous les éléments étrangers, élimine les pixels superflus des images, diagnostique l'état de votre connexion et compresse les téléchargements. Cette technologie intelligente basée sur le cloud effectue tout cela avant d'envoyer la page à votre appareil. "

Alors vois-tu, ça, c'est ce que tout le monde s'entend à nommer une atteinte à la neutralité du oueb.
Si si.
Que ce soit en ' enlevant ' des éléments ' étrangers ' ou en modifiant la qualité d'une photo, cela ne change rien à l'affaire.

Ensuite un petit coup de parano :
Qu'est-ce qui te garanti que les éléments ' indésirables ' retirés TE SONT indésirables ?
Ou pire, qu'ils ne seront pas remplacés à terme par les contenus de ' partenaires ' autres que ceux de l'éditeur de la page oueb que tu consultes?

Rien...

Bah si...
Opera n'est pas en open source.


#11

En intégré ou en add-on ?


#12

Jusqu'à Opera 12, intégré : http://help.opera.com/Windows/12.00/en/chat.html


#13

Non yandex est un bon navigateur mais à encore du chemin à faire

Et pour Mr et Mme michu il n'y a pas de meilleur alternative qu'Opera du moins si on veut un navigateur rapide (d'ailleurs on a beau dire mais c'est lui qui possède le meilleur rendu HTML5).


#14

c'est lui qui possède le meilleur rendu HTML5

source ? tests ?


#15

au doigt mouillé la semaine dernière. :wizard:


#16

Hihihi...

Ce raj-moinsse par manque d'argument.

Jouissif.

Tenez les beaufs, je me moinsse aussi, si ça peut vous procurer quelque plaisir...


#17

Perso je ne t'ai pas pouce-moinssé, mais c'est le but justement que ça ne soit pas neutre, pour retirer tout ce dont on n'a pas besoin, ce n'est pas un proxy transparent. C'est comme si tu disais que ton navigateur avec son uBlock n'est pas neutre : oui, tu fais le choix de ne pas télécharger les pubs, tu le fais sciemment et c'est même l'objectif. Je ne comprends pas ton point sur ce coup là.

Pour ce qui est de l'opensource, on l'utilise en connaissance de cause je pense (à noter que je ne l'avais que très peu utilisé sur Opera mobile pour voir ce que ça faisait). Il faut juste savoir en qui on place sa confiance : les mainteneurs du dépôt de paquets binaires de ta distribution préférée, Google et ses résultats de recherche parfois truandés, ou un Opera Software qui n'a pas ce passif d'être evil ?

La question sous-jacente qui se pose en tout cas, c'est comment Opera Software fait pour opérer ses serveurs de proxy Turbo, selon quel business-model ? Et si, même s'ils ne sont pas réputés evil, ils ne rajoutaient pas leurs pubs mais ne faisaient que regarder ce qu'un utilisateur de Turbo regarde (pour après faire du profilage publicitaire pour d'autres régies, etc...) ? Je te rejoins que ça devrait être plus transparent sur ce qui est supprimé et comment ils compriment les données pour ce qui est de la "neutralité".


#18

" Qu'est-ce qui te garanti que les éléments ' indésirables ' retirés TE SONT indésirables ?
Ou pire, qu'ils ne seront pas remplacés à terme par les contenus de ' partenaires ' autres que ceux de l'éditeur de la page oueb que tu consultes?"

Bah merde, v'là que j'me quote...

La différence entre un ' filtrage ' par un tiers et un filtrage par l'utilisateur réside justement dans le fait que ce n'est pas un tiers qui décide à la place de l'utilisateur.

Tiens, un exemple, ils vont commencer par faire comme adblock faisait au début, puis, comme adblock, ils vont ' introduire ' LEUR pub ' non-agressive ' ( ou autre dénomination commerciale qui va bien... ) à la place des pubs de l'éditeur de la page oueb initiale...

Pour le model-business, j'ai supposé quelques possibilités dans mon premier commentaire à propos de cet article.


#19

A tout hasard le site de HTML5 qui le confirme lui même Opera et chrome sont les 2 navigateurs qui supportent le mieux HTML5,il y avait bien maxthon fut un temps mais il a été dépassé.

Mais bon ça tu aurais le trouver tout seul comme un grand garçon en 4 clic sur le net


#20

sous opera 12 et antérieur c'était déjà le cas, c'est expliqué, pour le "contenu indésirable" tu as des zone avec un logo qui te dit qu'il y avait quelque chose, mais que ça n'a pas été charger pour plus de rapidité, par contre si tu clic dessus tu as bien ce "contenu indésirable" qui est alors chargé.
Lorsque tu as une connexion 1 ou 2 mega ou inférieur c'est vraiment avantageux comme système, ensuite, a partir d'un certain débit Opera signal clairement, si turbo est activé, qu'il est préférable de le désactive