Commentaires : Nokia opposé à la neutralité du net

nokia
neutralitédunet
5g
mobileworldcongress
Tags: #<Tag:0x00007f3d2814d770> #<Tag:0x00007f3d2814d608> #<Tag:0x00007f3d2814d4c8> #<Tag:0x00007f3d2814d388>

#1


Alors que la Commission Fédérale des Communications (FCC) a adopté la semaine dernière des règles qui devraient permettre d'imposer le respect de la neutralité du net aux Etats-Unis, y compris sur les réseaux mobiles qui sont traditionnellement laissés à l'écart de la régulation, Nokia a manifesté son mécontentement lors d'une conférence de presse à Barcelone, au Mobile World Congress.

"Il y a des services qui demandent tout simplement un niveau différent de connectivité et un niveau différent de service", a expliqué le PDG de Nokia, Rajeev Suri, pour justifier que les opérateurs puissent exercer un traitement discriminatoire entre les différents paquets reçus ou envoyés. Le patron de l'équipementier finlandais, qui brosse bien sûr ses principaux clients dans le sens du poil, estime que les opérateurs télécoms doivent pouvoir "différencier la qualité de service pour les consommateurs qui payent plus cher".

Le débat sur le mobile pourrait cependant n'être que de pure façade, puisque l'industrie télécoms travaille actuellement à la mise au point du protocole de la 5G, prévue pour 2020, qui intègre d'office une discrimination des paquets selon leur utilité et les besoins des applications. Pour la première fois, la 5G combinera différentes fréquences et différents protocoles de communication, avec une distribution dynamique selon la nature des services.

Lire la suite


#2

Et Windows Phone c'était pas une erreur bouffon!!


#3

Si les paquets qui payent plus sont prioritaires, les autres paquets iront forcément plus lentement. Dire l'inverse est un mensonge.


#4

J'allais dire "il a pas tort sur le fond, la conversation téléphonique ou skype vers mémé mérite de passer sans saccades, tandis que le traffic torrent peut bien être brièvement poussé en second pour faire place aux flux qui ne souffrent pas d'attendre", mais hélas il a ajouté que ceux qui paient plus passeraient en premier. Too bad :confused:


#5

C'est normal que Nokia soit contre la neutralité du Net. Ceci dit, il n'a aucune culture de l'Internet comme la plupart des opérateurs telecoms.


#6

"différencier la qualité de service pour les consommateurs qui payent plus cher"...
Rien qu'avec cette phrase, monsieur montre qu'il est un con


#7

+1 - Et on lui rappellera ça :
Neutralité du net : "il faut savoir dépasser les intérêts de court terme des opérateurs"

On est en plein dedans là.


#8

Aujourd'hui Nokia c'est principalement des équipements réseau.
Permettre la discrimination des paquets internet signifie qu'il y a un vaste marché à prendre pour le renouvellement des éléments du réseau pour permettre cette discrimination. Donc tout bénef pour Nokia.
Il se fout totalement de l'impact d'une telle décision politique. il est la pour faire tourner une boite et pas pour défendre les libertés sur Internet. De ce coté au moins il est honnête.


#9

Bin en même temps, maintenant Nokia=M$, donc c'est pas très étonnant comme avis... Tout ce qui peut être pro-business et anti-bien-public ça sera toujours bon pour eux...


#10

c'est qui Nokia ? ^^


#11

C'est exact, et cette prise de position est intéressante elle montre un clivage et révèle un peu plus les enjeux : les équipementiers se positionnent de plus en plus du côté des grands opérateurs car ils veulent contrôler l'offre dans le domaine des télécommunications. Les régulateurs seront donc soumis de plus en plus à cette pression... Or, toute norme dans ce domaine a favorisé dans le passé la priorité dans l'acheminement du message .

Dans les télécommunications cette priorité et la sélection des messages acheminés qu'elle implique, a été l'apanage des pouvoirs (dès la Poste Royale pour assurer en priorité que les chevaux frais soient réservés, aux postes relais, aux diligences royales pour assurer au Souverain d'être celui, qui apprend en premier les nouvelles, et ceux qui enfreignaient cette priorité : la sanction était ... la peine capitale ! Quand le télégraphe aérien a commencé, le Comité de Salut public a imposé la priorité des télégrammes à son profit et apprit ainsi la victoire de Valmy qui sauvait la "République en danger"...) Cette priorité s'est poursuivi et a fondé les premiers accords internationaux entre la France, la Prusse et l'Angleterre et l'Autriche au milieu du 19e siècle en ce domaine, (l'essentiel de ces conventions portait sur la priorité des messages internationaux et ont abouti à la création de l'U.I.T., devenue à la libération l'agence spécialisée de l'ONU), c'est dire si dans ce secteur le principe de neutralité vient complétement en rupture avec ce passé. C'est toute la conception du net, réseau par essence décentré, qui est en rupture avec les modèles de transmission du signal, son usage et les enjeux à venir... Nul doute que le combat ne fait que commencer !


#12

La QoS tu peux tres bien la gerer depuis ton terminal pour donner la priorité au flux que tu veux sans que ton operateur fasse le choix a ta place.
Donc meme cet argument c'est du bullshit.


#13

Depuis que Nokia lui a bradé sa branche téléphonie, Nokia et M$ n'ont plus rien en commun. Même pas l'avenir (Tablette Nokia sous Android Intel, apllication Here+ pas mise à jour sous WP et en retard par rapport à la version Android, etc, etc)


#14

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.