Commentaires : MusicMakesFriends propose 3 majors et 9.000 indépendants en streaming

sonymusic
universal
emi
Tags: #<Tag:0x00007f920cbdb8e8> #<Tag:0x00007f920cbdb7a8> #<Tag:0x00007f920cbdb668>

#1
		Après Imeem (avec Universal ou Warner Music), c\'est au tour de MusicMakesFriends.com de signer avec les majors du disque. Trois d\'entre elles, Universal, EMI, et Sony BMG, ont accordé au réseau social européen le droit de diffuser gratuitement en streaming leur catalogue. Environ 9.000 labels indépendants ont aussi été inclus grâce à l\'aggrégateur The Orchard, ce qui lui vaut de prétendre proposer 80 % de la musique commercialisée en Europe sur son site.

Le service permet de se constituer un disque dur virtuel sur lequel déposer des morceaux (ou photos) dans la limite de 2 Go, ou 20 Go pour l\'accès premium payant (0,30 € par jour). En dehors de l\'abonnement payant, MusicMakesFriends.com espère rentabiliser son système de diffusion grâce à la publicité.
"Ces accords avec Universal, Sony BMG, EMI, et les labels indépendants sont la preuve que nous sommes sur la bonne voie avec notre stratégie consistant à offrir un service complètement légal" a déclaré le PDG de la plateforme Bruno Chauvat. "Nous continuerons d\'avancer vers une offre toujours plus grande de catalogues dans le but de fournir un service riche qui offre de nouveaux moyens d\'écouter la musique."

Lire la suite


#2

C'est bien joli tout ça mais il ne faut pas oublier les droits des auteurs! Les sites qui proposent de la musique en ligne doivent passer des accords avec les sociétés de gestion collective telle que la SACEM en France, sous peine de rester dans l'illégalité la plus totale!


#3

[quote name='Indoman' post='950986' date='07/03/2008, 09:53']C'est bien joli tout ça mais il ne faut pas oublier les droits des auteurs! Les sites qui proposent de la musique en ligne doivent passer des accords avec les sociétés de gestion collective telle que la SACEM en France, sous peine de rester dans l'illégalité la plus totale![/quote]

Mais alors que penser des accords passés avec la SACEM, comme Deezer l'a fait, et qui propose du streaming en ligne, sans avoir obtenu l'accord des Majors du disque concernés par les titres mis en ligne ?

Légal ou illégal ?

:rolleyes: