Commentaires : Microsoft empêche de mettre Google par défaut sur les Nokia Lumia

google
microsoft
windowsphone
nokia
bing
internetexplorer
Tags: #<Tag:0x00007f9218afe298> #<Tag:0x00007f9218afe158> #<Tag:0x00007f9218afe018> #<Tag:0x00007f9218afded8> #<Tag:0x00007f9218afdd98> #<Tag:0x00007f9218afdc58>

#1


Dans le long message qu'il a adressé la semaine dernière à ses employés, le nouveau patron de Microsoft Satya Nadella a insisté sur le fait que Microsoft devait se voir aussi comme une entreprises "d'appareils", et pas simplement de logiciels. Car l'entreprise a compris en observant le succès d'Apple qu'avoir la main sur le matériel était la meilleure garantie de contrôler le logiciel, et donc la capacité de Microsoft à s'en servir comme levier pour gagner des parts de marché sur les services intégrés.

C'est dans cet esprit que Microsoft a acheté Nokia l'an dernier pour plus de 5 milliards d'euros. Il veut faire de la firme finlandaise le constructeur des appareils qui permettront à Microsoft de mettre en avant ses services, concurrents de ceux d'Apple et de Google. Quitte à brider la liberté de choix des utilisateurs.

Ainsi The Verge remarque que Microsoft a modifié Internet Explorer dans les nouveaux Lumia 630 et Lumia 930 qu'il commercialise avec Windows Phone 8.1. Désormais, les utilisateurs n'ont plus accès à l'option qui permettait de choisir un autre moteur de recherche par défaut que Bing dans Internet Explorer. Pour utiliser Google, les internautes devront nécessairement saisir "Google.com" dans leur barre d'adresses, puis leur recherche.

Ce comportement ne serait pas généralisé à l'ensemble des smartphones sous Windows Phone 8.1, mais uniquement aux nouveaux téléphones produits et vendus par Microsoft lui-même.

Lire la suite


#2

Car l'entreprise a compris en observant le succès d'Apple qu'avoir la main sur le matériel était la meilleure garantie de contrôler le logiciel, et donc la capacité de Microsoft à s'en servir comme levier pour gagner des parts de marché sur les services intégrés.

C'est marrant. Microsoft a justement commencé à exister pour la raison inverse.


#3

Poke la commission européenne.


#4

les windows phone ne sont pas assez répandu pour quand cri a l’abus de position dominante ^^
d’ailleurs sur mobile c’est google qui a droit a l’attention de la commission européenne pour ce genre d’affaire ^^


#5

Je ne pense pas qu'il faille attendre qu'un produit possède un certain pourcentage de part de marché pour prendre des mesures.

D'autant de plus que sur ton mobile Google/android, avec le navigateur par défaut, tu as le choix entre Google, Yahoo et Bing.


#6

C'est le genre d'annonces qui me ferait vendre mes actions Microsoft si j'en avais (du moins pour un placement à long terme).


#7

Oui et non.
Enfin, je n'en ai pas, d'actions M$.
Mais il y a suffisamment de recherches Gogole "par défaut" un peu partout et d'installations sauvages, malware-adware-PUP-like de Chrome aussi, pour ne pas approuver ce genres de mesures.

Simplement dommage que ça se passe entre multinationales US, comme d'hab'


#8

Google a eu des soucis (rien de grave ^^) il n’y a pas longtemps pour abus de position dominante avec leurs market ^^ (c’est même ici que j’ai lu cela)

et pour attaquer sur l’abus de de position dominante… bah il faut avoir un certain pourcentage d’implémentation de l’OS dans le marché, cela me parait logique quand on lit les mots positions dominante ^^

la je doute fort qu’en Etat ou qu’un groupement politique quelconque va faire quelque chose pour cela, sérieusement ^^


#9

si tu avais des actions Microsoft, tu en aurais rien a foutre
non! au contraire, tu serais même content qu’ils mettent en avant leurs produits ainsi (sauf si tu as aussi des actions chez google ^^)


#10

je suis d’accord sur le principe de la position dominante.

Mais la question que je posais, c’est de savoir si il faut que tel ou tel produit soit en position dominante pour agir ?


#11

C’est simplement que d’un point de vue stratégique, Microsoft est pas vraiment en position de force sur le marché mobile. Ils ne peuvent donc pas se permettre d’imposer ce genre de choses à leurs base d’utilisateurs encore très fragile. Ce qui a distingué Microsoft d’Apple pendant très longtemps, c’était justement cette grande flexibilité au niveau de la personnalisation, et c’est encore ce que recherchent beaucoup d’utilisateurs fidèles.
Evidemment, à court terme ça ne changera pas grand-chose puisque les actionnaires ne vont pas tenir compte de ce genre d’annonces anecdotiques. Mais ça révèle quand même une stratégie de long terme qui me paraît inutilement risquée.


#12

On peut autoriser une modification manuelle du moteur de recherche par défaut mais bloquer la modification par des programmes externes pour palier à ce problème.


#13

Symbian me manque énormément :(


#14

pour nous consommateur (et la plupart d'ici a Numerama, libriste), non il faudrait d'office s'y attaquer

Mais pour l'Union Européene, ils vont pas lever ne fut ce que le petit doigt pour régler cela, en même temps cela ne représente que deux GSM ^^ (et même si cela concernerait tous les windows phone ils ne feraient rien) (je dit l'UE mais on peut parler de tout autre organisation)
d'ailleurs, est ce que Google va réagir à cela?


#15

On parle en effet de Windows phone, donc aucun risque de monopole de ce coté....
:siffle:


#16

Désormais, les utilisateurs n'ont plus accès à l'option qui permettait de choisir un autre moteur de recherche

C'est l'analogue du couloir de contention pour bétail. Tu vas où on te dit, quand on te dit.


#17

BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIING :rougi:


#18

Aucun risque puisque Google refuse de développer une application Youtube native pour Windows Phone c’est donc que la plateforme ne l’intéresse pas.


#19

19 mars 2014 - Part de marché Google. Monde : 90,35%

Ils sont vraiment abrutis chez MS des fois, franchement la politique c’est juste incompréhensible, heureusement que y’a aucune concurrence sur le desktop parce ils ont largement dépassé le stade de simples conneries


#20

Cartouche Pitney Bowes