Commentaires : Marre de Windows ou macOS ? Ces 5 distributions Linux pourraient vous convertir

linux
ubuntu
fedora
systèmed'exploitation
Tags: #<Tag:0x00007f9214440db0> #<Tag:0x00007f9214440c48> #<Tag:0x00007f9214440b08> #<Tag:0x00007f92144409c8>

#61

Bof.
Windows de base, c’est super merdique niveau pilotes.
J’ai eu pas mal de problèmes à l’installation sur des PC portables. Plusieurs fois, c’était même le disque dur qui n’était pas reconnu…
Ce sont les constructeurs qui font tout le boulot.

Si on ne cherches pas à avoir un système 100% libre, avec une distribution du type Linux Mint, il y a plus de chance que le matériel soit reconnu qu’avec windows pour les fonctions de base.
Par contre ça peut se corser si une partie du matériel n’est pas supporté à 100% (par exemple une carte graphique) et qu’il n’y a pas de pilote dédié.

Concernant les mise à jour, il ne faut pas toutes les appliquer bêtement.
Je trouve que le gestionnaire de mise à jour de Linux Mint est bien foutu sur la question. Par défaut, il n’applique que les mise à jour sûres et ne plante jamais le système avec un pilote foireux ou une version insuffisamment testée de systemd par exemple.

Le tout est de choisir une distribution adaptée à son niveau de connaissance.

Le problème existe aussi avec Windows. Il suffit de faire une recherche rapide sur google à propos de la mise à jours vers W10, la liste de matériel qui d’un coup n’étaient plus supportés est conséquente.


#62

D'autres personnes -- comme moi -- ont d'autres besoins que GNU/Linux assouvit (rien de sexuel :wink:) et par dessus tout, l'envie d'avoir un OS qui nous appartient vraiment et conçu dans le respect et pour l'utilisateur.
Je comprends aussi que dans ton cas, Mac OS X est le meilleur choix.


#63

Ça me rappelle un super volant M$ (ils sont assez bons pour le hardware, c'est pas ouvert mais on peut pas leur enlever ça) qui fonctionnait sous Windows 2K... et au passage à XP, ça marchait plus. J'ai eu beau chercher, aucun pilote. Un volant M$ sur un système M$. Pas chercher le mystère : il y a des nouveaux volants M$. Voilà comment ça fonctionne chez minidoux, mais il fait le maximum pour te le mettre bien profond quelques années plus tard ;).

Ce n'est qu'un retour d'expérience utilisateur assez révélateur. J'en ai beaucoup plus en tant que dev...


#64

T'as pas l'impression d'exagérer là ? :slight_smile:


#65

Désolé mais vous êtes complètement a l’ouest Mr Wykaaaa !

Moi je suis très bien sous Linux et je peux faire tout ce que je veux.

Et citer Mac OS comme alternative, cela prouve que que vous n’avez pas compris le principale avantage des systèmes GNU/Linux par rapport a Windows & Mac OS, ça se résume en 1 mot : la liberté !

Apple & Microsoft appartienne au monde privateur, a l’inverse GNU/Linux fait partie du monde libre.

Certains mettent en avant linux par sa stabilité, sa sécurité ou sa gratuité mais ce n’est pas le plus important pour un vrai linuxien ! Le plus important c’est la liberté !

Par ailleurs, il y a une énorme confusion chez les débutants entre le terme “gratuit” et le terme “libre” : ça n’a aucun rapport !

Même si Windows ou Mac OS était totalement gratuit, cela ne changerai rien ! cela reste des systèmes privateurs !

Windows & Mac OS ne sont pas des systèmes éthiques ! Biensûr, Mac OS a beaucoup de point commun avec les systèmes Linux du fait qu’ils sont tous les 2 dérivés d’Unix a l’origine mais Apple a fait le choix du privateur et par conséquent ne peux pas être accepté pour quelqu’un qui a un minimum morale.

Si la majorité des personnes utilisent Windows, c’est simplement car Microsoft fait de la propagande pour imposer leur système privateur.

Concernant tes logiciels audio, tu vois le problème dans le sens inverse de la réalité des choses :
Peut être qu’effectivement tes logiciels n’existe pas sous linux mais dans ce cas le problème ne vient pas de linux lui même mais des éditeurs de ses logiciels en question. Si les éditeurs sont éthiques et publie le code source de leur logiciel, alors ils pourront facilement êtes porté sous Linux.

Vous avez fait le choix du privateur, moi de la liberté. Chacun ses goûts.


#66

Tu fais les mises à jour quand tu le souhaites biensûr et tu peux aussi automatiser la tâche. Et tout est centralisé via une logithèque.


#67

Linux c’est pour ceux qui veulent passer leur temps à faire fonctionner leur ordinateur et éventuellement l’utiliser.

Mac Os c’est pour ceux qui veulent utiliser leur ordinateur sans passer du temps à la faire fonctionner.

Windows pareil mais en plus on peut jouer.


#68

Votre phrase ne veux rien dire, Le terme “opensource” est juste une façon différente de voir les choses par rapport au terme “libre” mais en réalité cela parme du même type de logiciel.

Un logiciel libre est forcement aussi OpenSource !

La différence au cas ou tu ne saurais pas :

  • Le terme “opensource” désigne uniquement l’aspect technique de développement du logiciel et est un terme politiquement “neutre”.

  • Le terme “libre” désigne l’aspect philosophique, politique, éthique du logiciel et non son aspect technique.


#69

Franchement je m’en fous de la liberté. Ma liberté c’est d’avoir un environnement qui me permet de mettre en œuvre les fruits de mon imagination musicale. J’ai développé assez d’arguments dans d’autres messages de ce fil de discussion. Pour moi, MacOS, Logic Pro, Metasynth (qui n’a aucun équivalent sur d’autres plateformes), les outils de musique générative, l’abondance d’instruments virtuels, etc. sont exactement les logiciels qui me conviennent et me donne MA liberté. Pour moi, c’est Linux qui est “privateur” comme tu dis puisqu’il n’y existe pas de logiciel qui satisfasse mes besoins musicaux !


#70

En effet, mais à condition d'avoir une version modifiée de Linux comme noyau (qui n'est pas entièrement libre). GNU/Linux n'est pas envisageable avec le noyau officiel de Linus Torvalds.

Si tu glorifies la liberté au delà de toute autre considération, alors tu ne dois pas dire Linux, mais GNU/Linux. Ainsi parlent les saintes écritures.


#71

Bêêêêêh !

Traduction : n'en dégoûte pas les autres.


#72

C’est courant avec leur webcam aussi ce genre de chose ^^


#73

Oui je sais très bien qu'il faut dire GNU/Linux, linux seul représente juste le noyau mais c'est pour répondre a des débutants donc j'ai pas besoin d'être très assidu sur les termes.


#74

Bah non justement, l'environnement de Mac n'a aucune flexibilité. Il n'y a que sous GNU/Linux ou tu peux mettre autant d'environnement que tu veux.

Quand a tes logiciels de musique, ils ne sont pas libre donc forcément si l'éditeur il refuse de l'ouvrir aux autres systèmes, comment veux tu qu'il soit disponible ? le code source va être reconstituer sous linux par magie par le saint-esprit ?

C'est comme avec Skype : c'est un logiciel très médiocre utilisé pas beaucoup de débutant comme tu le sais, il existe une quantité de logiciel libre équivalent.

Non seulement il y a des logiciels libres pour communiquer, mais il y a aussi des protocole ouvert afin de pouvoir communiquer sans devoir utiliser un logiciel précis, par exemple si tu utilise Pidgin pour communiquer avec le protocole XMPP, tu pourras communiquer avec d'autres personne mais ils ne seront pas obligé d'utiliser Pidgin.

Avec Skype, cette situation n'est pas possible, non seulement le logiciel est privateur mais le protocole de communication aussi par conséquent il impose le même logiciel pour communiquer avec !

Autre problème : avec un logiciel privateur, on ne peux pas savoir, ni vérifier si celui-ci a une porte dérobé (backdoor) par des hackeurs ou une entreprise malhonnête. Avec un logiciel libre ça se saurai très rapidement et en + de ça cela pourrai se corriger (puisque le code source être libre d'être corrigé), impossible avec un logiciel privateur.

Un logiciel privateur n'est pas obligatoirement médiocre & avec une porte dérobé mais on ne peux pas en avoir la certitude puisque nous ne pouvons pas le vérifier. Ainsi, sans le savoir, de nombreux logiciels privateur utilisé par Mr & Mme tout le monde ont des backdoors.

Concernant tes logiciels privateur de musique, il y a des équivalents libre.

En parlant de musique, j'espère pour toi que tu utilises bien, au moins, des formats de musique "ouvert" comme le OGG (ou OGA) ou FLAC ou MPC ou OPUS.

Le pire format audio qui existe, le plus médiocre de tous, tu en a peut être entendu parlé, ça s'appelle "MP3", j'espère bien-sûr que personne n’ôse utiliser ce format qui non seulement est fermé mais en plus avec un ratio qualité/taille médiocre.


#75

Bien-sûr que si en l'occurence. Tu te plais à marquer la différence entre le mouvement open source et le mouvement libre. Linux est open-source (en grande partie), GNU/Linux est libre.

Tu ne peux pas faire passer un message si tu mélanges tout. Je sais que ça semble pénible, mais si tu mets la liberté en avant au milieu de tout le vacarme ambient, tu dois marquer cette différence avec plus de clarté.


#76

Linux conviendrait parfaitement à une majorité d’utilisateurs. Cependant les gens utilisent ce qu’ils connaissent (qu’ils ont au bureau/à l’école ou que leurs famille/amis) ont.
Comme l’OS est presque toujours préinstallé, beaucoup on tendance à l’utiliser.
Certains ne voient pas l’intérêt d’installer un “truc gratuit” alors qu’ils ont payés l’OS fourni avec leur machine en plus certains se disent également que si c’est gratuit c’est forcément moins bien.

Quant aux compétences techniques, même si il reste des complications avec linux, c’est généralement un faux argument car:

  • Installer Ubuntu n’est pas plus compliqué qu’installer windows. Il y a fort à parier que ceux qui ne savent pas l’installer ne savent pas non plus installer windows.
  • S’habituer à un DE linux n’est pas plus compliqué que le passage à Windows Vista ou à Windows 10.

Chez moi l’ordi tourne sous linux et toute la famille s’en sert y compris pour jouer sans le moindre problème. C’est vrai qu’il y a moins de choix que sous windows et qu’il faut faire gaffe aux pilotes lors de l’achat de matériel mais sinon il n’y a pas de contrainte.

La tablette pour remplacer un PC… ha ha vaste blague… C’est juste un truc pour CONSULTER de l’information mais pour la CREATION de contenu (rédaction de texte, code, création audiovisuelle, etc.) , il faut une machine càd un truc assez puissant avec au minimum un clavier et une souri.


#77

Article intéressant pour les débutants, effectivement les distributions GNU/Linux sont très intéressantes comme alternative.

Cependant, les 5 distributions proposés sont un choix personnel de l'auteur de l'article car il y a beaucoup d'autres distributions intéressantes y compris pour les débutants.

Pour avoir testé de nombreuse distribution, je trouve par exemple Mint meilleur que Eos.


#78

Bon, je n'aime pas ça mais je suis obligé de te dire, à ce point de la discussion, que je suis retraité mais que j'étais ingénieur informaticien, spécialiste de la sémantique des langage de programmation, que j'en connais environ 50 et que tout ce que tu me raconte sur le lire je le connais par cœur. Comme tu ne semble pas comprendre ce que je raconte, je te le répète une fois de plus, je me fiche totalement de savoir si les logiciels que j'utilise sont privateurs ou non. Quand je fais de la musique, je suis un utilisateur comme un autre et je veux que l'environnement se plie à mes exigences qui n'ont rien à voir avec ce que tu me racontes. Pour moi, seul MacOS et les logiciels professionnels de musique qui existent dans cet environnement répondent à mes exigences et pour moi c'est ça la liberté : que l'environnement que j'utilise se plie à mes exigences créatives. Comme je développe aussi (principalement en C, C++, Java), j'utilise Eclipse et Xcode si je dois interfacer avec des librairies Apple. Je suis d'accord que pour le développement il y a tout ce qu'il faut sous Linux mais absolument pas pour la musique. Pour ta gouverne, j'exècre le MP3 car même en 320 kbit/s j'entends que c'est compressé, en particulier sur les frappes de cymbales et les attaques de cordes. Le format avec lequel je travaille est l'aiff (format le plus commun aux logiciels que j'utilise) en 24 bits/192 khz car avec les effets numérique, la qualité se dégrade forcément. Le but est d'avoir une qualité excellente dans le format CD (16 bits/ 44.1 khz) en fin de chaîne.
On est donc loin des considérations sur les logiciels privateurs qui est un critère qui ne m'intéresse pas du tout.


#79

Notre série Linux n’est pas finie. Nous avons déjà choisi quelques logiciels, nous pourrions présenter quelques thèmes si ça intéresse du monde.


#80

Anecdote : Netflix nous soumet des screeners pour les avant premières de série. C’est sur un site spécial avec une autre interface que celle que l’on connaît. Le lecteur est différent également (watermark bien sûr) et ne fonctionnait sur Chrome/Linux jusqu’à très récemment. J’avais donc un dual boot. Et je n’en suis pas mort :smiley: Pour des jeux/utilisation intensive mais courte durée, un dual boot c’est top.