Commentaires : Louer un Blu-Ray coûte moins cher que louer un film standard en VOD

vod
bluray
Tags: #<Tag:0x00007f3d288d0498> #<Tag:0x00007f3d288d01a0>

#41

[quote name='droitdauteur' post='1019292' date='09/03/2009, 15:35']Les gens se servent surtout du p2p pour télécharger gratuitement ce qu'ils devraient payer au supermarché. Les isos lnux sont juste là pour cacher la forêt. Toute cette mauvaise foi est fascinante.[/quote]

wé et µtorrent ça sert aussi à télécharger les renault et peugeot ; le p2p ne faisant que progresser alors que les ventes de voitures ne font que baisser, le lien de cause à effet est indiscutable :mdr:


#42

[quote name='droitdauteur' post='1019322' date='09/03/2009, 16:06']Les artistes soutiennent la loi que je sache, non ?[/quote]

source?


#43

"Les artistes soutiennent la loi que je sache, non ?"
seulement ceux qui sont trop gourmand. et les lobies aussi . disons tout ceux qui veulent ramasser de l argent . les autres sont contre ..il defendent la création la liberté les artistes et pas le portefeuille de quelques privilégiés


#44

Les quelques artistes qui sont signés chez les grands majors oui, c’est évident. Il n’y a pas lieu de s’en émouvoir.


#45

d’abord il faut savoir une chose…c’est qu’il éxiste des petits enfoirés qui ont construit une concurrence déloyale sur le net…vous savez qui ?
Au cas ou vous ne sauriez pas , je vais vous apprendre un truc…
Vous qui êtes si malin…savez vous combien payent de tva les vidéoclubs pour disparaitrent plus vite ?
et combien paye de tva les acteurs de location de films sur le net ?


#46

Tiens, comme le concert des enfoirés lundi sur TF1.
(dont 2 ou 3 coupures pubs, dont je doute que les bénéfices aient été donnés aux resto du coeur... mais bon).
A un moment, ils nous disent :
"Achetez le CD des enfoirés, les bénéfices seront intégralement reversés aux restos"
bon, disons que j'achète le CD 20€...
C'est quoi les bénéfices ? c'est pas 20€.

Je préfère télécharger illégalement leur CD, et leur faire un don de 20€, au moins je sais où ils vont mes 20€.

Bon j'ai pas téléchargé leur CD illégalement (et je l'ai pas acheté non plus, mais je leur ai fait un petit don quand même).


#47

ceux qui veulent ramasser de l argent

Les internautes téléchargent surtout la musique des artistes en vue, autrement dit la bonne musique. Les “autres” dont tu parles sont ceux qui de toutes façons ne vivent pas de leur musique.


#48

tu parles de quels artistes chez les majors?
les plus de 50ans qui ne devinnent même pas la révolution en cours, les mecs qui ont répondu à une enquête sacem genre “on va faire un truc contre le pillage des oeuvres. êtes-vous pour ou contre?”, ou les potes de sarko?

méfies-toi toujours de ce qui semble évident au premier coup d’oeil… c’est souvent signe que tu as raté qque chose d’important.


#49

Les internautes téléchargent surtout la musique des artistes en vue, autrement dit la bonne musique. Les “autres” dont tu parles sont ceux qui de toutes façons ne vivent pas de leur musique.

elle est bien bonne celle la…


#50

Pour finir, la location physique a toujours été moins cher que la vente...c'est pas nouveau...et puisque numérama parle de prix bas..pourquoi ne dit t'il pas que les vidéoclubs sont beaucoup moins cher encore que la vod et l'envoi postal ? C'est bizarre non ?
Lorsque l'on traite un dossier, on le traite jusqu'au bout ..


#51

tout le monde gueule contre les artistes...mais hihihihihi...tout le monde était devant poste pour les enfoirés ..record d'audience...comme dit coluche.... " je me marre " !!!


#52

"la musique des artistes en vue, autrement dit la bonne musique" Oh my god ? Tu penses vraiment ça ? ça fait peur.


#53

On a chez moi un vieux VHS mais vraiment vieux il a coutait a l'époque plus de 8000 balles! (il a plus de 20 ans! et il marche encore! mais on ne s'en sers plus un VHS qui s'ouvre comme un magnétophone par le haut) les cassettes n'étaient pas cadeaux alors on louez un film lorsque c'été possible mais c'est une autre époque.

Tout cela démontre une absurdité plus le VHS c'est démocratisé plus il a baissé de prix les cassettes aussi (film ou vierges), acheter devein abordable (pourquoi loyer car un peut acheter mais les locations existe toujours) alors le blu ray (du cut CF les DRM) ressort les méthodes de papa mais internet le DVD et le reste est passé par la. Autre point les industries on tous fait pour se débarasser du support pour quoi faire? faire pire! logique? et maintenet ils vellent vendre du support? alors que ils ont tout fait pour le tuer? c'est des mazos? de plus sans support on cherche a nous infliger la même chose voir moins que avec un support? dans le numérique c'est la valeur ajoutée, le service, le petit plus qui est impossible de télécharger qui se vendra! plus "le produit lui-même" les labos photo ils ont compris et ils se sont adaptés.

Ceux qui on acheté les CD a la place des vinyle sont ceux qui ont achetés les cassette, puis les DVD, qui on vu le support devenir inutile lorsque le numérique est passé par la.

Les gos dans certaines familles ils ne doivent même pas savoir ce que le mot acheter un DVD ou un CD veux dire mais ils doive savoir ce que le mot ALLER au ciné, au stade (canal+ en plus de 20 ans n'a toujours pas réussi a vider le stade vélodrome!) etc. veut dire.

Reste a redonner le gout des borne d'arcade et autre "baraques" a des prix abordables pour le jeu vidéo (au japon il y a encore des salles de jeu d'arcade non?).


#54

et si c’est le cas cette loi ne va rien faire pour les aider à en vivre. sur ce point on est d’accord.

bon et sinon, où est la source de ton affirmation précédente concernant les artistes pour cette loi?


#55

@Droitdauteur : Il y a eu des grandes manifestations dans le Val d’Oise au sujet de l’ouverture des enseignes le dimanche. Et bien sache que la plupart des employés qui manifestait étaient “cordialement invités” à le faire par la direction de leur magasin. Et dans “cordialement invité” il y a “y’a 10 personnes au chômage qui attendent ta place, alors tu ferme ta gueule”.

Et oui, je suis à peu près certain que dans la longue liste des “artistes” qui ont signé leur adhésion à la loi HADOPI, il y a une bonne partie qui s’est vu “forcé la main” par leur maison de disque, n’étant plus eux aussi que des employés au sein d’une grande entreprise.

Et sinon, pour ma question, cher monsieur Droitdauteur, qu’est-ce qu’on fait si les ventes ne remontent pas après adoption de cette loi liberticide (pas ma liberté de commettre un délit de contrefaçon, non, ma liberté de ne pas être considéré coupable à priori)


#56

Atlantis1959, on ne gueule pas contre les artistes, on gueule contre les majors.
et de plus, les enfoirés, ce ne sont pas que des artistes (Chabal par exemple).
Et surtout, c'est pour une cause (qui en ce moment prend de l'empleur, et il serait plus important de s'occuper des gens qui meurent de froid que des majors qui ne peuvent plus faire le plein de la ferrari 3 fois par jour).


#57

En grande partie des gens qui devraient être content de payer 60% d’impôts ?
C’est drôle, parce que ceux que j’écoute moi, vendent leurs CD à 10-12 euros et sont souvent en concert (j’ai pu les voir deux fois en france depuis novembre), pour des place entre 13 et 17 euros (mais pour trois artistes :D).

Bref, ils gagnent leur vie correctement, et sont content d’avoir été découverts sur deezer ou sur Emule… Et j’achète leur CD et paye les concerts.
Mais bon, il y a un moment on l’on doit décider s’il faut rémunérer la troisième maison d’untel, ou rémunérer la création. Ce sont deux choses différentes, et c’est surtout la troisième maison qu’on entend pleurer.
Que chacun, de l’artiste au studio d’enregistrement, en comptant le distributeur, se rémunère décemment, et qu’on arrête de jouer à celui qui a le plus mal.

Encore une fois, je vais faire mon petit parallèle agriculture / musique.
Ceux qu’on entend hurler le plus quand tout va mal (et tout va toujours mal), ce sont les gros exploitants, qui ne vivent que de subventions, et polluent le plus. Les bio de la première heure, n’ont jamais touché d’autre centime que celui provenant de leur travail, et ont fondé des familles qu’ils élèvent bien, une terre qu’ils respectent et des clients satisfaits.
Coupons les subventions, et l’on verra qui survivra : ceux qui demandent encore et toujours plus de subvention parce qu’ils ont cultivé ce qu’on leur demandait et non ce qui était judicieux à l’endroit où ils étaient, ou ceux sur qui on a craché pendant 20 ans, arguant que leur modèle était non rentable…

Encore une fois, on ne cherche pas à protéger ici, la création, la qualité, l’innovation. On continue avec une espèce de PAC musicale totalement contre productive (enfin pas tant qu’on injecte les sous dedans).
Les petits groupes, qui décident de faire de la musique leur métier (et pas comme les dizaines et dizaines de groupes bretons, qui sortent CD sur CD, et enchainent les concerts, en parallèle d’une activité professionnelle tierce), ces petits groupes, de qualité qui ont aujourd’hui une exposition énorme grâce à l’internet, peuvent vivre de leur art.
Mais comment diable cela est-il possible ?


#58

ma liberté de ne pas être considéré coupable à priori

Si tu pirates pas pas, tu ne seras pas inquiété…


#59

tout le monde c’est qui?
numerama n’est pas du tout représentatif de la population française. qui d’ailleurs n’est absolument pas au courant de ce qui se trame et encore moins de comment ça se passe en coulisse.
ils ne pleureront que dans quelques années quand on aura franchi le point de non retour et qu’ils se rendront compte qu’ils se sont fait dépouiller de leurs libertés au nom de la culture.


#60

@droitdauteur : Et pourquoi ne vivent-ils pas de leur musique ? Parce que les clé de répartition de la SACEM sont faussées dès le départ... Le système est pourri jusqu'à l'os, pas besoin de chercher plus loin... Il faut faire la révolution, tout casser et repartir from scratch... Mais vu que les riches veulent être toujours plus riche, il est hors de question pour eux d'essayer quelque chose qui leur ferait sûrement perdre de l'argent à cour terme, mais qui leur permettrait de gagner tellement plus à long terme.