Commentaires : Linux : Microsoft pourrait dévoiler un Ubuntu sous Windows 10

microsoft
linux
ubuntu
Tags: #<Tag:0x00007f920c0c9c98> #<Tag:0x00007f920c0c9928> #<Tag:0x00007f920c0c9478>

#21

J’ai jamais parlé de prod, je parle d’environnement pour tout le monde.
Si on parle de prod, j’ai un serveur Windows, et pas une merde sous W10, et un serveur sous Linux, et accessoirement quelques machines virtuelles mais pas pour des trucs gourmands. Je ne vais pas coller un Oracle avec des milliards de rows sur une machine virtuelle, j’ai une machine dédiée à ça.

Quoi qu’il en soit, je ne vois pas l’intérêt de ceci, pour faire du dev linux sous Windows, j’utilise xampp et MinGW, et j’ai jamais eu de problème avec ça. Je l’utilise côté dev, mais en prod, on a une machine Linux. Quant au dual boot, ben c’est bien de tester dans un véritable environnement Linux avant de balancer ça au dessus.


#22

“prod”, ça se limite pas à des serveurs, mais aussi tout ce qui est poste client utilisateur.

L’OS n’est qu’un support, pas un fin en soit.


#23

Oui je sais de quoi je parle, vu que j'utilise quotidiennement les deux environnement et parfois OsX.
Autant faire tourner des applis MS sous Linux a de l’intérêt autant le contraire n'en a aucun, ensuite il vaut mieux avoir un PC consacre a un os .
Windows est un os en fin de course, il n'est plus que sur les PCs domestique et bureautique, et sur les serveurs a faible utilisation.
MS le sait et il cherche juste une porte de sortie.
Apple a franchit le pas, MS le fera dans pas très longtemps.
L’intérêt des éditeurs serait de renoncer a leurs accords avec MS et de porter leur applis sur Linux .
Rien ne leur interdit de vendre leurs soft et je serais le premier a utiliser certaine applis Windows sans avoir a bidouiller avec Wine.
Le proprio et le libre sont complémentaire mais porter Ubuntu qui est très stable, sur cette bouse de W10 et absurde.
Perso j'ai 4 pc pour bosser, (2 fixes et 2 portables) et Windows d'un coté et Linux de l'autre.*
Donc tu vois je ne suis pas sectaire, ni borné, j’essaye juste de ne pas être trop con en me créant des souci là ou je peux éviter.
Linux dans Windows c'est vouloir mélanger l'eau et l'huile sans liant et il vaut mieux , dans ce cas faire une machine virtuelle dans Linux que le contraire.


#24

Sachant que l’écrasante majorité des PC sont des PC bureautiques justement…

Tout dépend des usages.
Tu prends l’OS “principal” pour tes besoins “principaux”, tout est une question d’usages Tous les logiciels windows sont pas portés sur linux et inversement.


#25

Mais les PCs bureautiques sont une très faible proportion des matériels ayant un os embarqué, et ces os NE SONT PAS MS, mais du libre.
L'informatique ne se borne pas a nos PCs.


#26

T'as raison. M$ va se planter d'ici la fin DZ l'année.
Ils auraient dû virer tout leur département stratégique et t'embaucher à la place.
C'est con, maintenant c'est trop tard.


#27

Plus de détails ici :

http://www.zdnet.com/article/ubuntu-not-linux-on-windows-how-it-works/

Il s'agit de faire tourner les binaires ELF d'Ubuntu en natif, sans émulateur et sans recompilation. Les performance seraient à peu près les mêmes que sous un ubuntu "pur". Ce sont principalement les développeurs qui sont visés.


#28

“Si l’information s’avère exacte”.

Pléonasme ! Le verbe s’avérer signifie exactement “se révéler vrai”. Inutile donc donc d’ajouter “exacte”. La phrase devrait être “si l’information s’avère”.


#29

On prend les paris ?
Dans dix ans l’OS de MS ne pèsera plus grand chose, peut être
dans les machines de vieux nostalgiques et encore !

MS sera passé a autre chose comme l’a fait Apple.

Déjà la Chine n’en veux plus, et ce n’est pas trois PCs.


#30

s’avérer : Se révéler réellement, se manifester, apparaître : L’escalade s’avère difficile. Il s’avère que le plan est inapplicable.

“Si l’information s’avère exacte” -> “Si l’information se revele reellement exacte”


#31

Tu as du windows notamment dans les DAB, les caisses de supermarché, certains terminaux industriels (avec justement des émulateur de terminaux par exemple dessus), etc…

Linux est très présent en embarqué “optimisé”. Mais en client “courants”, t’as très souvent du windows, et pas sur sur des PC bureautique


#32

Des prophétie en l’aire je peux aussi en faire. Ça ne fait pas avancer le débat.
Aujourd’hui, M$ domine très largement le marché des poste de travail informatique.
J’ai jamais vu personne faire du traitement de texte sur sa caféière connectée.


#33

C'est toute la question en fait.

  • Ca existe déjà.
  • On sait faire autrement.
  • A quoi ça sert ?

#34

En effet, ça fait 20 ans qu'on prophétise la fin de Windows, comme prophétie auto-réalisatrice on repassera.

C'est parce qu'on avait pas encore le protocole idoine :slight_smile:


#35

wat :frowning:

Ou alors bien aimer Windows (ça existe des devs qui aiment Windows, j’en suis même en étant utilisateur de technos libres pour le reste). Ou alors développer une appli avec comme première cible Windows (90% du parc d’utilisateurs finaux selon le type), et après vouloir la porter vers Linux… tout en restant sur Windows. Notamment si tu utilises des technos libres (gcc, make, etc) pour ça. Ça combine le meilleur des deux mondes, l’OS Windows avec la CLI d’un Linux, je sais pas ce qu’il vous faut en fait.

C’est installé par défaut, t’as même pas besoin de customiser l’install avec cygwin ou msys2 (qui sont des applications recompilées pour Windows quand même), tu peux faire du dev cross-plateforme les doigts dans le nez, c’est supporté officiellement, c’est juste énorme quoi.

Un petit lien qui explique ce que c’est finalement (c’est bien un Wine “à l’envers”) : http://blog.dustinkirkland.com/2016/03/ubuntu-on-windows.html


#36

Oui donc c’est une émulation d’API en bash, qui donne plein accès à l’ensemble du système.

La puissance de Linux avec les failles de Windows quoi :troll:

Par ailleurs un truc me choque dans cet article:
“I’m in San Francisco this week, attending Microsoft’s Build developer conference, as a sponsored guest of Microsoft.”

Et puis tout le monde n’a pas l’air aussi enthousiaste:
http://sebsauvage.net/links/?JI2Fpg


#37

Tu as déjà démonté un DAB ?

Dedans tu as juste un PC très ordinaire qui pilote un automate, c’est tout, pour moi cela reste un PC bureautique .


#38

Mais comme beaucoup d'embarqué en faite: foutre un PC "classique", ça permet de faire des économies énormes, tout en simplifiant tout les processus (développement, interaction, matériel, maintenance, etc...)

Après, j'ignore c'est quoi ton boulot, mais un distributeur de billet, c'est rarement un travail de bureau ^^


#39

C’est de la comptabilité. “je” vérifie le titre de paiement, “je” vérifie que le crédit est suffisant “je” paie" “je” note la transaction et “je” transmet à qui de droit.


#40

Un DAB ne fait pas de la "comptabilité", c'est un simple terminal de transactions bancaires.