Commentaires : L'Hadopi pas pressée de venir au secours des consommateurs

hadopi
vlc
bluray
drm
dadvsi
Tags: #<Tag:0x00007f9211979500> #<Tag:0x00007f9211979230> #<Tag:0x00007f9211978cb8> #<Tag:0x00007f9211978a38> #<Tag:0x00007f9211978768>

#21

Dans le cas de la vidéo numérique, comme 100% des DVD et des BluRay et sauf très rares exceptions la VoD sont protégés par DRM, la conséquence logique est que toute copie privée d’un film est donc illégale puisque qu’elle nécessite le contournement d’un mécanisme de protection, ce qui est interdit depuis DADVSI.

Hors depuis des années les calculs de la RPCP intégre les usages en matière de copie privée de films.
Le fait de collecter de l’argent (une rémunération) d’une activité que l’on sait illégal (et pour cause puisqu’en l’occurence ce sont les mêmes qui collecte et on convaincu le legislateur d’interdire le contournement des DRM) est du recel.

Et cela dure depuis des années.
Si “télécharger c’est du vol” comme ils disent, “taxer et interdire” c’est quoi !?


#22

“Le programme du collège est chargé”, affirme Eric Walter pour justifier le manque d’entrain de l’Hadopi à se saisir du sujet. Il suffit de regarder les délibération et relevés de conclusion du collège de l’Hadopi pour s’en convaincre. Si l’on en croit les documents, en 2012 le collège s’est réuni deux fois et a publié 9 délibérations.

Pour des gens mis en place par copinage et grassement payés à ne rien faire, se réunir 2 fois et publier 9 délibérations, c’est un travail énorme.


#23

La machine à spam Hadopi ne sait pas quoi dire quand une question lui est posée ? C’est cocasse tout de même !


#24

Pour ce problème, j'ai trouvé la solution. Je ne lis pas de BR sous Linux. A la place je les télécharge. :D


#25

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.