Commentaires : Les sites pirates font courir de grands risques aux internautes, selon une étude la Hadopi

bittorrent
p2p
piratage
streaming
hadopi
droitdauteur
Tags: #<Tag:0x00007f920a950710> #<Tag:0x00007f920a9505a8> #<Tag:0x00007f920a950468> #<Tag:0x00007f920a94fea0> #<Tag:0x00007f920a94fd10> #<Tag:0x00007f920a94fb80>

#6

Il faudrait développer un peu, non ? :slight_smile:


#7

Et non, l’institution tient, vaille que vaille…


#8

Julien, il va vous falloir relire très sérieusement l'Etude...

c'est flagrant... Relisez bien la question posée aux internautes slide 27 je crois que vous l'avez mis en illustration:

_"Q - Voici une liste de préjudices ou nuisances auxquels vous pouvez être confrontés en navigant sur Internet. Pour chacun de ces risques, indiquez si ça vous est arrivé une fois, plusieurs fois, si vous connaissiez ce risque sans y avoir été confronté ou si vous ne saviez pas que ça pouvait arriver. "
_
Il n'est fait à absolument aucun endroit de site de illégal, mais de "navigation sur Internet"

Sérieusement comment vous avez pu louper un truc aussi énorme ?!


#9

La HADOPI… quelle connerie ce truc. Vivement du “dégagisme” pour nettoyer la loi de textes débiles.

Au fait, elles sont où les “spécifications fonctionnelles pertinentes” pour des logiciels de “sécurisation” ? :stuck_out_tongue:

Mais attention, c’est encore pire d’aller sur les sites préconisés par les hadopistes car eux vous demanderont un numéro de carte bancaire ou une autorisation de racket mensuel via prélèvement SEPA et ne reverseront strictement rien à des artistes ou producteurs.


#10

Oui absolument pour le premier slide, ça présente la situation générale sur Internet, en évaluant les réponses selon les préjudices et les nuisances. C’est à rapprocher avec le second slide, mis plus bas dans l’article (propension à subir des préjudices selon la nature de sa consommation).

Édition : j’ai ajouté un autre slide, le 3e, au sujet, avec un mot. Ce qu’elle indique apporte un éclairage supplémentaire.


#11

La HAdopi a pris des cours de narration avec JF Coppé. Vous vous souvenez? Mais si, le pain au chocolat! :smiley:


#12

"Les sites pirates font courir de grands risques aux internautes, selon une étude DE la Hadopi"
Je veux bien que des fautes de frappe / d'orthographe / d'étourderie peuvent toujours arriver, mais là, c'est le TITRE quand même...

Quand j'ai vu ça, j'ai arrêté ma lecture. Je ne lirai pas cet article.


#13

Une étude de la Hadopi qui indique que les sites pirates sont dangereux ?
Je m’interroge sur l’utilité de relayer (même s’il y’a surement du travail sur cet article) un truc aussi biaisé ?


#14

A force de vouloir justifier leur coûteuse existence, ces messieurs dames d'hadopi perdent le sens de la mesure.

A choisir entre le risque de choper des malware sur un site de téléchargement (pas forcément illicite d'ailleurs, y'a qu'à regarder telecharger.com) ou un très venimeux cryptolocker par mail.

Oui la plupart du temps on les reconnait mais comme dit Bernard Morin à Jean-Claude Dusse : "On ne peut pas miser sur le physique mais c'est pas grave, fonce, sur un malentendu ça peut passer!"), je préfère télécharger en gardant ma messagerie fermée c'est bien moins dangereux.

(troll)
Bon après, il faut dire qu'utiliser windows pour faire quoi que ce soit sur internet, ce n'est pas ce que j'appelle mettre toutes les chances de son coté.
(/troll)


#15

ces "nuisances" n'ont strictement rien à voir avec des sites de téléchargement mais plutôt avec les pubs , pop up,etc que l'on peut rencontrer sur énormement de sites en tout genre .Concernant le spam s'est tout aussi ridicule et à partir du moment ou vous communiquez votre mail sur un site quelconque , que vous n'avez pas lu la CGU et décoché quelques cases il faut s'attendre à se faire spammer .Cette étude est uniquement destinée à tenter détourner les internautes des sites de "piratages" ce qui ne les empéchera pas d'être confrontés à ce genre de nuisances.


#16

J’entends ce que vous dites, mais l’étude ne dit pas que ces nuisances n’existent que sur les sites illicites ; on en trouve aussi ailleurs, personne n’affirme bien sûr le contraire.


#17

Pourquoi, Android, OsX c’est plus mieux ?


#18

heu, ben ouais, t411 que hadopi vient de faire fermer était justement particulièrement clean, des modos s’assuraient du bon comportement des cracks ou des keygens, et viraient les éléments suspects. cette étude est d’un cynisme hallucinant…

et concernant les “nuisances” un ordi vendu forcément avec un windows pétri de bloatware “mcafee” et autre “norton” me semble déjà mettre la barre assez haut. on fait la même étude avec un utilisateur qui télécharge des torrents sur linux ?
ah bon alors le problème serait imputable à windows ?


#19

niveau sécurité, clairement, oui. linux, unix et dérivés aussi.


#20

pour développer vous pourriez par ex. parler du travail hallucinant de retro-engineering que fournissaient les admins de t411 :
ils testaient systématiquement le comportement des cracks et autre keygens soumis par la communauté dans des machines virtuelles avant de les valider, et viraient les éléments suspects (c'est à dire ceux qui communicaient avec des url louches, lançaient des process incompréhensible ou tentaient de modifier des éléments du système). ça permettait de garder le contenu clean.
mais certes, maintenant hadopi peut se plaindre de l'absence de tracker safe, évidemment.
et merci de relayer leur communication sans chercher plus loin que le bout de votre nez !


#21

La pub n\'a pas attendu les sites de torrent pour pourrir la vie des gens

Effectivement. D'ailleurs, il n'est pas question que de " torrent" mais de l'ensemble des sites qui proposent du contenu protégé par droits d'auteurs. Ce qui inclut le streaming. Sur les sites marchands et légaux, la pub est moins intrusive, et moins nocive. C'est également vrai. Alors que dans l'univers warez, on a rapidement affaire à des pubs franchement offensives, qui posent parfois de sérieux problèmes pour la navigation. Si on prend l'exemple du récemment défunt T411, ils avaient ajouté des scripts empêchant le fonctionnement des bloqueurs de pub, et on pouvait se retrouver avec un écran envahi de fenêtres indésirables. Quant au contenu en lui-même, si un utilisateur ayant récolté quelque chose de malveillant ne faisait pas le signalement auprès du staff de modération, le fichier pouvait être téléchargé par des milliers de membres sans que personne ne s'aperçoive de rien. Le staff ne vérifiait pas la qualité des fichiers eux-mêmes, mais seulement la conformité de la page de présentation. Du gros fake, il s'en trouvait là-bas, comme ailleurs. Donc, si, comparativement aux sites marchands de contenu dématérialisé, les sites de téléchargement illégal sont plus dangereux. Même le torrent. Les pires étant les sites de ddl, où il est possible de trouver des versions .rar ou .zip alors que les compressions de ce type ne permettent pas une analyse en temps réel par l'anti-virus. Chose qui n'est pas possible sur les sites de torrent, qui justement impose la mise à disposition de fichiers non-compressés. Sachant qu'un fichier au format .exe ou .msi peut renfermer n'importe quelle nuisance.


#22

Pour s'aventurer sur certains sites, il est préférable d'avoir une distribution " linux" ( ou autre du même genre) qui n'autorise pas le démarrage et l'installation automatique de logiciels. Parce que la plupart du temps, un contenu malveillant est conçu pour démarrer et s'installer, en arrière plan, sans que personne n'en sache rien.Mais dans le monde de l'open source, ça n'existe pas. C'est peut-être pour ça que les petits malins ne développent pas de virus pour les systèmes de type linux. L'intervention de l'administrateur système est nécessaire pour l'installation d'un logiciel. Le fait de ne pas se contenter d'un double-clic est souvent reproché à l'univers libre. Mais c'est bien ce qui en fait la force.


#23

La modération collectait les informations que lui transmettaient les utilisateurs. Les membres du staff ne vérifiaient pas eux-mêmes chaque fichier mis en ligne. Parce qu’il y en avait trop et que ça demandait trop de temps. Parfois, l’information sur un crack ou un keygen était fausse, car un antivirus le signalait comme malveillant alors qu’il ne l’était pas. Mais il arrivait que dans le dossier d’une application trouvée sur un autre site et remise en ligne sans contrôle, se soit glissée, une vraie vacherie. L’administration de ce tracker avait d’ailleurs fini par interdire les fichiers compressés en .zip ou .rar. Parce que justement, l’antivirus ne peut pas les analyser en temps réel. Mais dire que les modos s’assuraient de quoi que ce soit est faux. Ils regardaient simplement la conformité de la présentation. Pour le reste, en absence de signalement, ils laissaient couler. Quant à savoir si les cracks et les keygens concernent essentiellement les utilisateurs de windows, la question ne se pose pas. Linux et jeux dans la même phrase, ça ne sonne déjà pas très bien. Et les utilisateurs de logiciels libres n’ont pas besoin de bidouilles dans ce genre, c’est gratuit.


#24

Je m'inscris en faux ! :grin:
Bon ok, on ne joue pas trop aux blockbusters.

Alors là, en plein dans le mille...


#25

C'est sur que ceux qui utilisaient T411 (relativement safe avec un ad-blocker) font devoir trouver d'autres sites... Probablement moins safes...