Commentaires : Les séries dirigées par des femmes accordent plus de place aux femmes à l'écran

femmes
netflix
sériestv
amazon
streaming
etude
hbo
hulu
Tags: #<Tag:0x00007f920c6e9088> #<Tag:0x00007f920c6e8f48> #<Tag:0x00007f920c6e8e08> #<Tag:0x00007f920c6e8cc8> #<Tag:0x00007f920c6e8958> #<Tag:0x00007f920c6e8138> #<Tag:0x00007f920c6e7eb8> #<Tag:0x00007f920c6e7d78>

#1

« Dans les programmes ayant au moins une femme pour créatrice, les femmes représentent 51 % des personnages principaux, atteignant la parité par rapport au pourcentage de femmes dans la population américaine. Dans les programmes dont les créateurs sont exclusivement masculins, les femmes représentent 38 % des personnages principaux. » Breaking news : les séries dirigées par des femmes accordent davantage de place aux femmes. Voici la conclusion d’une étude menée par un Centre d’études sur la place des femmes à la télévision et au…. Publié sur http://www.numerama.com/pop-culture/288917-les-series-dirigees-par-des-femmes-accordent-plus-de-place-aux-femmes-a-lecran.html par Nelly Lesage


#2

Quelle sera la prochaine découverte scientifique ?
Il y a plus d’italiens dans le cinéma italien ?


#3

Comment est-ce comparable ? Il y a davantage d'italiens en Italie que des autres. Il y a autant de femmes que d'hommes dans les pays concernés par l'étude a priori.

J'imagine que c'est une moyenne. Mais il ne faut pas oublier qu'il y a une volonté féministe spécifiquement dans certains de ces programmes. Il serait intéressant de voir s'il y en a qui ont une hausse spectaculaire et les autres restant au taux normal selon que l'équipe de création se revendique du féminisme ou non, ou bien s'il y a une hausse un peu homogène pour tous les programmes.


#4

Et bien, les italiens vont favoriser des acteurs italiens, les femmes vont favoriser des actrices féminines. Tu vois ? Y avait-il besoin d’une étude pour découvrir cette évidence ? Ou suis-je passé dans un univers parallèle sans m’en rendre compte ?


#5

Car tu te trompes de référentiel:

Ce qui "compte", c'est pas la société autour de soit, mais plutôt l'expérience personnelle de la personne elle même.

Un italien va pas forcement favoriser les acteurs italien, car il est en Italie, mais car il est lui même italien


#6

L'expérience personnelle ? Si je veux bien croire qu'un italien a surtout des expériences personnelles avec d'autres italiens, un homme a en principe des relations avec des hommes et des femmes dans la société dans laquelle il vit, non ?

Sauf si on parle de l'expérience personnelle d'un autiste qui n'a aucune interaction avec autre chose que sa propre conscience ? Peut-être que ça décrit correctement les créateurs de programmes, va savoir :slight_smile:


#7

Par “expérience personnelle”, j’entends “ce qui le concerne / lui ressemble”.

Tu auras rarement un film avec tel type d’acteurs, qui va traiter de tel sujet, etc… alors que l’auteur, à titre personnel, n’a rien à voir avec. Un film reste une forme d’expression, personnelle (volontaire ou non)

Bien sur qu’un homme à des relations sociales aussi bien avec des homes et des femmes, mais ce ne sont pas les mêmes types de relation, et forcement, suivant les rôles, il va y associer plutôt un homme ou une femme aussi .

De façon très généralisé et bateau; (typiquement, c’est un homme, il met un homme comme personnage principal, qui aura en quantité surtout des amis, hommes, et des relation amoureuses, femmes (ou des partenaires, avec toujours une relation amoureuse derrière), en général bien moins nombreuses. Mine de rien, les relations homme/femme de personnages principaux purement “amicales”, sans que l’histoire dévient sur une histoire d’amour à terme, c’est limite l’exception


#8

Il faut absolument que je rencontre ces auteurs qui sont les équivalents de Superman ou de Spiderman dans leur vie !


#9

Ce qu’explique cet article et cette statistique, c’est que les femmes ont une vision beaucoup plus équilibrée de la société que les hommes. Pourquoi est-ce que ce n’est pas étonnant ?


#10

les super hérps, ça souvent fait rêver (le chevalier blanc défenseur de la veuve de l'orphelin)

Sachant que par exemple, la période de la guerre froide a été très prolifique en création super héros, voir pour aborder d'autres sujets bien plus profond que le gentil contre le méchant (par exemple l’intégration / peur de ce qui est différent)


#11

Ah, bah non. Ce que ça dit (en dehors du fait que les statistiques ne disent rien), c'est qu'une équipe mixte a une vision plus équilibrée. Rien ne dit qu'une équipe purement féminine n'aurait pas des biais horribles dans l'autre sens.


#12

Série dirigée par les femmes versus série dirigée par les hommes.


#13

équilibrée comme l’image d’illustration, tu veux dire ?


#14

C'est quand même vachement difficile d'équilibrer les rôles hommes-femmes dans une série qui se passe dans une prison de femmes, que celui qui dirige la série soit un homme ou une femme.

On remarquera quand même que les rôles masculins de la série ne sont pas non plus que des rôles de potiche.

Mais on parle de statistiques et pas d'une série en particulier : dans Papa Schultz, il n'est pas étonnant qu'il n'y ait que des mecs.


#15

Ce n’est pas ce que dit l’article. On parle de :

À aucun moment, l’article ne parle de série entièrement dirigées par des femmes (en même temps, il n’y en a peut-être pas).


#16

La notion de série "dirigée par" est effectivement à prendre avec des pincettes puisque dans les séries américaines, les réalisateurs sont interchangeables et n'ont pas de rôle de "direction".

Dans la série "Orange is the new black" citée par @dev_tty, la série est dirigée par Jenji Kohan qui est à la fois la créatrice et la productrice principale.


#17

Il me semble avoir vu légèrement plus que 50% de femmes dans cette série, en même temps...


#18

Comme je disais plus haut, dans une série sur une prison de femmes, il n'est pas anormal qu'il y ait davantage de femmes que de mecs, comme dans la série Racines, il y a davantage de noirs que de blancs. C'est le contraire qui aurait été étrange.

Mais on parle de statistiques, pas d'une série en particulier. Et les statistiques sont là pour gommer les cas extrêmes.


#19

On oppose à mes arguments un exemple en particulier, je réponds en fonction. Mais je suis bien d'accord, l'article compare statistiquement les séries produites exclusivement par les hommes avec des séries produites par des équipes mixtes. On ne peut pas en déduire quoi que ce soit pour les séries produites exclusivement par des femmes (si tant est que ça existe).

La seule série exemple que tu as trouvé ne soutient pas l'affirmation que "les femmes ont une vision beaucoup plus équilibrée de la société que les hommes."

Entièrement d'accord, le contraire aurait été très étonnant.


#20

Ce n’est pas moi qui l’ai trouvé.
Je n’ai d’ailleurs rien cherché du tout parce que je m’en tape comme de ma première chaussette.

Mais s’il n’y a pas de séries entièrement dirigée par des femmes, cela veut dire quelque chose aussi non ?