Commentaires : Leclerc vendra des médicaments sur Internet

santé
commerceélectronique
médicaments
Tags: #<Tag:0x00007f9218a81860> #<Tag:0x00007f9218a81720> #<Tag:0x00007f9218a815e0>

#21

Change de pharma ...


#22

La culture, moins on en a, plus on l'étale ; non, on ne délivrera pas en conseil associé du paracétamol de l'acétylcystéine, tout simplement car on délivre quelque chose d'encore moins cher : ce conseil "pas plus de un gramme par prise espacée de 6h (dans l'idéal), sans dépasser 4 grammes par jour" . Dans de telles conditions, le paracétamol n'est pas hépatotoxique.
De plus, vous ne devez pas non plus connaître les doses données à l'hôpital en cas d'intoxication, elles sont énormes, il faudrait conseiller bien plus d'une boîte à un patient en conseil associé (et cela, seulement si vous avez prévu de lui conseiller d'engloutir la boîte en une fois)


#23

Ashareth : "tests de grosses"... involontaire bien sûr, mais sympa...

Tu vas avoir des problèmes, toi :mdr:


#24

Je vais peut-être enfin payer moins cher ma numéraïne ! :dance:

[center][/center]


#25

Hein ? Je vois pas bien en quoi ça arrange ou dérange les labos. Que ça soit Leclerc ou la pharmacie du coin qui vende leurs médocs, ils s'en foutent. Les prix baisseraient parce que la marge du vendeur baisserait, celle des labos, je vois pas pourquoi elle baisserait.

Les labos, ils vont juste faire des prix de gros à Leclerc...


#26

effectivement si vous utlisez 6 grammes de paracétamol par jour , votre foie ne va pas aimer.
C' est 4 grammes par 24 heures et 1 gramme par prise.
Je ne vois pas pourquoi on vous ferait une délivrance d' acétyl cysteïne avec votre paracetamol.
Ce produit en officine est réservé uniquement pour fluidifier le mucus en cas de toux grasse et ne peut être conseiller que pour ça.
L' usage que vous en rapportez dans le cas de surconsommation ( et c est trop souvent hélas, je voisides gens qui prennentt 2 g par prise de Doli. et je râle ;,croyez- moi) n' est réservé qu' à l' hôpital et ce n'est plus de notre compétence.
Voilà.
Une pharmacienne qui vous recevra avec le sourire, vous expliquera votre ordonnance qui sera ouverte pour vos grands et petits maux quand elle sera de garde, qui vous conseillera.
Et oui, on gagne notre vie avec. On ne bosse pas pour ien!


#27

Le soucis actuel, c'est pas que les médicaments soient réglementé, c'est surtout qu'on réglement des produits qui n'en sont pas, ou au contraire, qu'on en vend sans ordonnance juste pour pas avoir à les prendre en charge

Personnellement, je suis un partisan du "un médicament, c'est uniquement sur ordonnance" (et aussi du "ça devrait être pris d'office à 100% par la sécu, car un prescrit par un médecin, après une consultation / besoin d'un point de vue médical)

Par contre, un produit non soumis à ordonnance n'as pas à etre classé en médicament, et n'a pas à etre réglementé


#28

Question à l'auteur de l'article : la vente sur Internet des médicaments par Leclerc devra être pilotée par des officines réelles. Or la loi impose aujourd'hui qu'une officine de pharmacie soit détenue exclusivement par des docteurs en pharmacie, qui ne seront donc pas salariés de Leclerc, et qui ne pourront pas non plus être filiale de Leclerc, c'est interdit aussi. Comment MEL va-t-il gérer ça ? Il va passer son diplome de pharmacien pour être actionnaire majoritaire ou unique de l'officine qui pilotera la vente par internet pour pouvoir récupérer les bénéfices ? (parce qu'il ne le fait pas pour perdre de l'argent...)


#29

Il n y aurait pas de marges arrières, il n y aurait plus de pharmacie en France aujourd hui ( disparition de 90%), parole de potard.
supprimées aujourd hui remise maxi 40% en compensation.
ce n est pas avec des produits à marge quasi nulle qu on fera tourner la pharmacie ( diabète par exemple).


#30

Ho oui, les pauvres, ils ont bien du mal à vivre....

Opps, ils sont juste dans le top des professions les mieux payés, avec un revenu net moyen qui dépasse les 7 000 € mensuel.....

Les pharmaciens et opticiens sont parmis les professions commercantes les mieux payés

Le plus "drole",c 'est qu'en moyenne, ils gagnent plus que les médecins généralistes.... (environ 5000 € net mensuel)

Oui, pleurons sur leur triste sort, qui les oblige a avoir des pratiques de crapuleux pour survivre :(


#31

Ca n a rien changé du tout: les tests de grossesse de marque ont un prix identique à ceux d avant, et les tests premier prix: pas comparable parce que la lecture est plus ou moins difficile suivant la qualité du test. Donc aucune avancée.


#32

Les consommateurs seront perdants si le réseau de pharmacie n'est plus comme actuellement: nous fermons environ 150 officines par an en france( fermeture ou regroupement), on va passer très vite à disons 500 fermetures par an( Ca fait partie des 50 milliards d économie sur 3 ans, disons une conséquence), si demain on soit obligé en tant que consommateur d être livré parce que le réseau n est plus: là attention allez voir ce qui se passe en Angleterre: une livraison sans le coût des produits c est disons 20 ou 25€, Ca va coûter cher, très cher le traitement médicamenteux, ce qui peut intéresser les gros groupes ( comme boots en Angleterre). Et leclerc en France ........


#33

T as raison chitzitoune, d ailleurs je me suis trompé d orientation pendant mes études, un bon poste de DRH dans une grosse entreprise, disons 200000ke brut par an, mais on peut faire mieux avec un peu de chance, avec des entreprises du calibre de Apple ou autre.


#34

Bah oui, y'a certains métiers qui gagnent plus qu’autres, c'est logique (de part les responsabilités, les compétences, etc....)

Et c'est justement pour ça qu'un pharmacien gagnant plus qu'un médecin généraliste, bizarrement, moi , je trouve que c'est pas logique, et surtout quand en plus t'essaye de les faire passer pour des gens qui ont bien du mal à survivre.....

On croit presque entendre les notaires pleurer sur leur conditions de vie....

T'es au courant que 80% de la population active touche une rémunération de l'ordre de 1500 € brut de moyenne ? Celle qui justement n'a pas assez de moyen pour se soigner, car des tas de véritables soins ne sont pas pris en charge à 100% par la sécu. Alors quand un pharmacien vient pleurer sur ces revenus, ça fait rire jaune, surtout comparé au service qu'ils fournissent, qui est inexistant d'un point de vue médical. Ce sont devenus des vendeurs de supermarché niveau qualité de service: faut vendre le plus de truc possible, et ceux avec le plus de marges, même si ça sert à rien. La santé, on s'en fout.

Si tu veux vendre des produits qui ne sont pas des médicaments pour échapper au tarif réglementé, bah t'ouvre pas une pharmacie, tu fais épicier.


#35

Au niveau des prix labos / pharmacie, le "pire" cas que j'ai vu pour le même traitement dans le cadre d'un 100%:
- tarif sécu pour le labo (donc rien à débourser pour le patient)
- en pharmacie, tarif libre qui arrive au final à un tarif sécu x2 grossièrement

Le tout avec en plus, pour le labo:
Livraison gratuite partout France le lendemain (avec comme extrême la première commande, non prévue, un soir à 18h, livrée le lendemain à 9h).
Téléphone en numéro vert, gratuit, fournis des enveloppes T (donc gratuit aussi) et tous les documents éventuels.
Rappel régulièrement pour savoir si y'a des problèmes, des questions, besoin de quoique ce soit,.. (et notamment en période de fetes / vacances, proposent de fournir plus / en avance pour etre sur d'avoir ce qu'il faut)
Ont attendu que le dossier 100% soit entièrement validé pour facturer (soit quelques mois après)

Alors qu'en pharmacie:
délai de livraison: merci de le signaler 1 mois à l'avance
Téléphone surtaxé, font payer les photocopies d'ordonnance, ....
Jamais aucune conversion d'ordre médical


#36

le probleme chitzitoune, c est que que tu parles d un metier que tu connais pas.
sans rentrer dans le detail, tu ne vois que la phase terminale, hors tu oublies le back office: 70% du boulot. ( partie commerciale + gestion d une equipe de 10 personnes par exemple, c est tres lourd)
je ne te parle pas de la formation continue, parce que là tu seras vite larguer, sans preparer le terrain/ pharmacien ou medecin ( j ai fait le test) personne n a la moyenne dans des domaines pointus ( je passe sur les sujets)
faire la meme chose et gagner 3 fois + dans une grosse boite : pourquoi pas, de toute facon des emmerdes il y en a partout


#37

Mais ta partie "très lourde" de commercial / gestion d'une équipe, ça n'a plus rien de spécifique à une pharmacie, c'est le cas de tous les commerces hein..... Ca ne justifie en rien des revenus plus élevés ou un cadre spécialement réglementé pour eux.

Autant je suis pour un encadrement strict des médicaments sur ordonnance (au point que je suis même contre les modification par un pharmacien: seul le médecin prescripteur connait le dossier du patient et une ordonnance devrait être respectée à la lettre, en cas de doute du pharmacien, à lui de contacter le médecin pour vérification, mais absolument pas de changer les médicaments / doses de son propre chef), autant pour tout ce qui est "épicerie", que les pharmaciens essaye de garder dans leur giron de produits encadrés, ça relève ni plus ni moins que du corporatisme, alors qu'il font, pour ces produits, absolument rien de médical / en rapport avec le métier de pharmacien, et que absolument n'importe qui peut faire (contrairement à la distribution de médicaments, les vrais)


#38

Pour moi la discussion est close, sache quand même que même si par correction je téléphone au médecin si je vois un problème, dans la pratique, je prends seul mes responsabilités et c est pas fréquent, mais il m est arrivé plusieurs fois de modifier par exemple une ordonnance hospitalière un vendredi soir ou samedi soir, tout seul com un grand, j explique au patient, il comprend généralement , Ca s intitule la délivrance en urgence.( article de loi officiel)


#39

Ha mais je dis pas que c'est pas possible, mais tu comprendras quand même, en tant que personnel de santé, que pour donner un traitement adapté, il faut connaitre le dossier du patient, chose que le pharmacien est très rare d'avoir entre les mains en général.

De plus, j'ai tendance à placer le médecin au dessus du pharmacien dans la qualité des prescription / connaissance du patient, et donc de considérer que ce dernier n'a pas à modifier quoique ce soit (y compris donner des génériques) sans avoir l'accord d'un médecin au courant du dossier du patient.


#40

Moi je pense que c'est une bonne nouvelle ! J'ai d'ailleurs pondu un article il y a peu de temps qui a pour titre : Les pharmaciens nous prennent pour des Pigeons ? , j'ai écris ça un peu comme un coup de gueule mais en relatant les fait vécu par moi même entre 3 pharmacies et en comparant les tarifs dans ma ville puis dans une autre et pour finir sur le net et franchement pour une boite d'anti migraineux les tarifs peuvent varier de 130% !!! imaginez donc le trou dans le budget de celui qui est souvent malade et qui ne compare pas les prix !

C'est franchement hallucinant , d'ailleurs dès que les pharmacies E.Leclerc auront ouvert faite moi confiance pour y faire un petit relevé de prix .

Mais les pharmaciens avec leur tarifs non réglementé et surtout se foutent de la concurrence font bien mumuse avec leur prix ...