Commentaires : Le piratage de Sony retracé jusqu'à un hôtel luxueux de Thaïlande

sécurité
piratage
sony
coréedunord
sonypictures
Tags: #<Tag:0x00007f3d2943e780> #<Tag:0x00007f3d2943e640> #<Tag:0x00007f3d2943e500> #<Tag:0x00007f3d2943e370> #<Tag:0x00007f3d2943e208>

#1


Alors que l'enquête sur le piratage informatique d'une ampleur inédite subi par Sony Pictures est encore à ses débuts, Bloomberg rapporte que le hack a été perpétré depuis le réseau WiFi de l'hôtel St Regis de Bangkok, en Thaïlande. L'établissement 5 étoiles annonce sur son site internet un accès Wifi disponible dans les chambres ainsi que "dans les espaces publics", ce qui ne permet pas de savoir si les pirates ont réellement séjourné dans ce palace ou s'ils ne font fait que s'y rendre provisoirement (voir piraté l'ordinateur d'un client ou de l'hôtel pour s'en servir comme passerelle).

La connexion litigieuse d'où a été activé le malware qui a pompé et détruit les données de Sony Pictures aurait été utilisée le 2 décembre vers minuit. Bloomberg cite une source proche de l'enquête qui indique qu'une autre adresse IP rattachée à une université de Thaïlande aurait également été utilisée pour contrôler le malware. 

Alors que la Corée du Nord avait été pointée du doigt, celle-ci a démenti toute implication tout en félicitant les auteurs du piratage. La technologie et le mode opératoire utilisés par les hackers a de nombreux points communs avec l'opération  "DarkSeoul" contre la Corée du Sud, ainsi qu'avec le piratage de Saudi Aramco. Mais ce dernier semble avoir peu de rapports avec la Corée du Nord, puisqu'il avait été perpétré à un moment de vives tensions entre l'Iran et l'Arabie Saoudite.

Lire la suite


#2

J'aime bien les mecs ils accusent la Corée du nord direct parce que c'est la "Corée du Nord".


#3

Non.
Sony produit "The Interview". La Corée du Nord est potentiellement pas contente.
Un peu capilo-tracté mais plausible si la "puissance" de l'attaque est celle d'un état (ce qui jusque là n'était pas nécessaire pour piller un service Sony)


#4

ou alors, c'est un coup de Microsoft pour essayer d'affaiblir Sony afin de vendre plus de XBoxOne que de PS4


#5

En plus les attaquants on peut-etre simplement utilise une machine compromise a distance.


#6

"La connexion litigieuse d'où a été activé le malware qui a pompé et détruit les données de Sony Pictures aurait été utilisée le 2 décembre vers minuit."

Vers minuit, ou minuit trente ? On parle d'au moins 20 TB de données, non ? ^^


#7

Oui, mais c’est un hôtel 5 étoiles, c’est l’histoire d’une dizaine de secondes.


#8

Alors quoi ? Ils ne sont pas là nos pourfendeurs de la Corée (du nord), et autres pays en disgrâce ? ^^

Franchement, l’adresse ip de l’hôtel de luxe… sacrés pirates ! ! :mdr:


#9

Dans les hotel 5* tu as des connections de merde.

La plupart du temps c’est des provider externes ou faut donner un email pour s’enregistrer et avoir accès au Wifi.

J’avais fait un déplacement pro pendant une semaine ou je me faisais chier comme un rat, j’avais pris un client WoW et réactivé mon compte, j’avais 3k de ping…


#10

En fait de hack, il s’agit d’un crack. Mais bon, il est trop tard puisque les media se sont emparés des mots hack et hacker sans les comprendre et les emploient à toutes les sauces, à tort et à travers, pourvu que ça fasse de l’effet et donc de l’audience, peu importe leur sens puisque les media ne sont là que pour mettre en avant de l’espace publicitaire.
Le hacker (au vrai sens du terme) retourne à son hack (au vrai sens du terme)…


#11

Je confirme ce qu’écrit Thrawninioub, l connexion dans les 5 étoiles est généralement la pire de toutes: portail captif externalisé, pannes régulières, bande passante “acceptable” généralement mise à genoux par fifille à papa qui “écoute” des clips YouTube en HD sur son écran Retina, sans oublier des dispositifs d’inspection de paquets.

On ne se rend dans un 5 étoiles afin d’utiliser la connexion internet que dans un seul et unique but: faire porter le chapeau à un client.


#12

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n'est permise dorénavant.