Commentaires : Le gouvernement prend ses distances avec la radio numérique terrestre

radiofrance
radionumérique
radionumériqueterrestre
Tags: #<Tag:0x00007f3d3628fd00> #<Tag:0x00007f3d3628fb98> #<Tag:0x00007f3d3628fa58>

#1
 Le gouvernement a tranché. Il ne préemptera aucune fréquence pour Radio France et Radio France Internationale dans le cadre du dossier de la radio numérique terrestre (RNT). Le ministère de la culture et de la communication a toutefois précisé que l'exécutif "se réserve la possibilité d'un engagement futur [...] en fonction des résultats des travaux initiés sur le sujet".

La rue de Valois explique que la décision de ne pas demander l'attribution de ressources radioélectriques pour la diffusion des programmes de Radio France et Radio France Internationale a été motivée d'abord par un "environnement économique et technologique très incertain" et par l'absence à l'étranger d'une démonstration capable justement "de lever ces incertitudes".

"En particulier, le lancement à grande échelle de la RNT engendrerait des surcoûts significatifs pour les radios publiques, liés à la nécessité devant laquelle elles se trouveraient de diffuser à la fois en modulation de fréquences et en numérique", poursuit le ministère.

Portée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel, la radio numérique terrestre n'est désormais soutenue par aucun grand groupe radiophonique. En effet, RTL, NRJ, Lagardère et NextRadioTV, qui captent avec la radio publique 75 % de l'audience, y sont hostiles, pour diverses raisons (émergence de nouveaux concurrents, coût élevé de la RNT, choix technologique DAB+ / T-DMB...).

Sur ce dernier point, le communiqué précise que le gouvernement réfléchit à "prendre prochainement un arrêté d'autorisation de la norme DAB+, qui coexisterait ainsi avec la norme T-DMB, et enrichirait la période d'expérimentation en offrant deux voies techniques pour faire de la RNT, avec leur particularités de coûts et de modalités opératoires".

Lire la suite


#2

Voir ici cet article !
La radio numérique est un réel succès en Suisse et en Allemagne

http://www.radioactu.com/actualites-radio/141978/rnt-la-radio-numerique-est-un-reel-succes-en-suisse-et-en-allemagne/


#3

[quote name=‘Le Cross’ date=‘06/09/2012 - 15:47’ timestamp=‘1346939249’ post=‘1519874’]Voir ici cet article !
La radio numérique est un réel succès en Suisse et en Allemagne

http://www.radioactu.com/actualites-radio/141978/rnt-la-radio-numerique-est-un-reel-succes-en-suisse-et-en-allemagne/[/quote]

Ton article fait preuve d’enthousiasme légèrement exagéré : La RNT est un immense succès parce qu’il s’est vendu 336.000 récepteurs en Allemagne l’année dernière et qu’ils devraient arriver à 1 million de récepteur vendus à la fin de l’année.

1 million de récepteurs pour un pays de 80 millions d’habitants, on tourne autour du 1% d’implantation. Leurs prévisions c’est 10 millions de récepteurs dans 3 ans, donc aux environs de 10%. Ce n’est pas avec des chiffres comme ça qu’on va couper les radios analogiques.

Le principal problème de la RNT et qui sera son frein, c’est le parc installé sur les véhicules.


#4

Sur Paris, radio France l'a fait un petit moment la double diffusion. Depuis ils ont arrêté les éméterurs RNT, et la qualité de la réception s'en ressent...
Après le problème de la RNT, c'est que dès que le signal est bruité ou imparfait, ou pas assez fort, on reçoit plus rien du tout au lieu d'un bruit blanc mélangé à la radio.


#5

[quote name='zig et puce' date='06/09/2012 - 15:58' timestamp='1346939926' post='1519880'][quote name='Le Cross' date='06/09/2012 - 15:47' timestamp='1346939249' post='1519874']Voir ici cet article !
La radio numérique est un réel succès en Suisse et en Allemagne

http://www.radioactu.com/actualites-radio/141978/rnt-la-radio-numerique-est-un-reel-succes-en-suisse-et-en-allemagne/[/quote]

Ton article fait preuve d'enthousiasme légèrement exagéré : La RNT est un immense succès parce qu'il s'est vendu 336.000 récepteurs en Allemagne l'année dernière et qu'ils devraient arriver à 1 million de récepteur vendus à la fin de l'année.

1 million de récepteurs pour un pays de 80 millions d'habitants, on tourne autour du 1% d'implantation. Leurs prévisions c'est 10 millions de récepteurs dans 3 ans, donc aux environs de 10%. Ce n'est pas avec des chiffres comme ça qu'on va couper les radios analogiques.

Le principal problème de la RNT et qui sera son frein, c'est le parc installé sur les véhicules.[/quote]

Oui c'est sur que 1 millions contre 80 millions c'est un chiffre ! En effet zéro pour 60 millions en France c'est aussi un chiffre......


#6

Sur Paris, radio France l’a fait un petit moment la double diffusion. Depuis ils ont arrêté les éméterurs RNT, et la qualité de la réception s’en ressent…
Après le problème de la RNT, c’est que dès que le signal est bruité ou imparfait, ou pas assez fort, on reçoit plus rien du tout au lieu d’un bruit blanc mélangé à la radio.

D’un autre côté la TNT a le même blem et c’est pas pour autant qu’ils ne l’ont pas fait. Résultat : chez moi plus aucune TV ne fonctionnent, obligé de passer par l’ADSL et du coup on a qu’une TV qui peut fonctionner dans la maison, au lieu de 4 avant. (tout en continuant de payer la redevance d’ailleurs)
Bonjour le progrès

(bon d’un autre côté, à tire perso j’ai pas regarder la tv depuis pas mal d’année, mais ce n’est pas le cas de mes parents)


#7

Oui c’est sur que 1 millions contre 80 millions c’est un chiffre ! En effet zéro pour 60 millions en France c’est aussi un chiffre…

C’est sûr que si tu compares quelque chose qui n’existe pas à quelque chose qui existe, le second l’emporte sur le premier.

Il n’en reste pas moins que dire que c’est un immense succès en Allemagne parce qu’au bout d’un an et demi il y aura peut-être 1% de la population qui aura un récepteur numérique, c’est assez fortement exagéré.


#8

[quote name='zig et puce' date='06/09/2012 - 16:24' timestamp='1346941477' post='1519897']

Oui c'est sur que 1 millions contre 80 millions c'est un chiffre ! En effet zéro pour 60 millions en France c'est aussi un chiffre......

C'est sûr que si tu compares quelque chose qui n'existe pas à quelque chose qui existe, le second l'emporte sur le premier.

Il n'en reste pas moins que dire que c'est un immense succès en Allemagne parce qu'au bout d'un an et demi il y aura peut-être 1% de la population qui aura un récepteur numérique, c'est assez fortement exagéré.[/quote]

Non, il y a aussi l'effet de mode et de nouveauté. Les ventes monte rapidement, mais globalement va s'ajouter au parque analogique existant et non pas le remplacer et ensuite les ventes vont stagner rapidement car il n'y a pas de besoin

Il faut voir combien de temps dure un récepteur radio, j'en utilise régulièrement qui on plus de 30 ans, du coup, pour imposer un nouvelle norme de réception il faut que le gens change du matériel qui pourraient ne pas avoir besoin d'être remplacé.

La radio tu l'écoutes aussi facilement tout en te déplaçant, c'est la grosse différence avec la télévision, et la réception est rarement optimale sur tout le déplacement du coup en numérique tu risques d'être coupé rapidement et très régulièrement si la couverture n'est pas largement revu à la hausse et adaptée.

Je serais plus pour une couverture de radio via satellite, la couverture est bien plus efficace. (genre le XM aux états unis ou au canada)


#9

Non, il y a aussi l’effet de mode et de nouveauté. Les ventes monte rapidement, mais globalement va s’ajouter au parque analogique existant et non pas le remplacer et ensuite les ventes vont stagner rapidement car il n’y a pas de besoin

Pour écouter la radio, tu as des appareils comme Smart Radio de Logitech qui permettent d’écouter des milliers de radio sur le net.

Alors la RNT, c’est déjà foutu : quel intérêt d’avoir quelques dizaines, voire quelques centaines de radio par voie hertzienne alors qu’un récepteur wifi peut te permettre d’en écouter des milliers ?

Il reste alors le cas des autoradios : mais franchement, dans la bagnole, c’est vraiment indispensable d’avoir des centaines de radio en qualité numérique ?


#10

Il y a aussi autre chose pour lequel je suis contre:

Un récepteur radio, même FM, est très simple à fabriquer sois-même, et la technologie est elle aussi très connue : Tous les magazines d'électronique des années 80 ont un montage par mois de récepteur radio. Ces récepteurs sont aussi très très répandus.
Enfin, même si c'est pas légal, la fabrication et le déploiement d'un émetteur est aussi très facile, il existait aussi des schéma pour ça....

Tout ça pour à peine 30Mhz de spectre occupé.

En cas de crise majeure cette facilité peux s'avérer très utile. Il n'y a personne qui n'a pas un poste de radio chez lui ou qui ne connais pas qqun qui en a un.

La RnT implique de changer des centaines de millions de radio de part le pays, pour un truc qui est déjà dépassé par l'IP.

Je suis moins catégorique sur la TV : Le spectre d'émission était bien plus large et la fabrication d'une émetteur / récepteur TV était bien plus complexe. De plus avec l'arrivée des écrans plat il y a eu un vrai renouvellement de matériel en France , c'est pas le cas avec la radio.


#11

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n'est permise dorénavant.