Commentaires : Le DRM UltraViolet arrivera en France à l'automne

cinéma
ultraviolet
sonypictures
bluray
copieprivée
drm
dece
Tags: #<Tag:0x00007f920ce757c0> #<Tag:0x00007f920ce75680> #<Tag:0x00007f920ce75540> #<Tag:0x00007f920ce75400> #<Tag:0x00007f920ce752c0> #<Tag:0x00007f920ce75180> #<Tag:0x00007f920ce75040>

#21

Non seulement les UV sont invisibles à l'oeil nu mais ils sont particulièrement nocifs, que ce soit pour la vue ou la peau (mélanome,...).
Ce nom est donc parfaitement adapté à un DRM.


#22

à‡à marchera à coup sur super bien pour le porno.


#23

Tout au plus prendre un coup de soleil avant de passer à l'écran total.


#24

Le seul DRM qui pourrait être vraiment efficace c'est un gendarme chez chaque internaute. :biggrinthumb:


#25

Tu imagines vraiment que la disparition des majors va tuer les artistes ?


#26

Une gendarmette alors, comme ça, plus besoin de porno...:bienvu:


#27


#28

Je pensais que ces histoires de drm étaient finies… pfff. Elle sera crackée et c’est mieux.


#29

Ca n'a pas changé.

Les règles sont toujours les mêmes:

  • Tu peux copier n'importe quoi pour ton usage personnel (et cercle familial)... si tu y arrive: Les ayants-droit ne peuvent PAS te traîner en justice pour cette copie.

  • Les ayants-droit n'ont absolument pas a faciliter ni a laisser faire cette copie: Il peuvent protéger leurs oeuvres à loisir, en particulier via des MTP (DRM).

  • SI tu arrives quand même, malgré les DRM, à copier une oeuvre pour ton usage personnel, même en craquant ledit DRM, aucun problème.

  • Ce qui est absolument interdit, c'est :
    1) La diffusion de la copie ainsi réalisée (Contrefaçon, Hadopi, etc...)
    2) La diffusion de la méthode que t'a utilisé pour craquer ce DRM (DADVSI), que ce soit via programme, ou que le code source soit écrit sur un t-shirt.

Autrement dit utiliser un logiciel qui sert à déplomber un MTP, aucun problème (que tu l'ai fabriqué toi-même ou bien que tu l'ai téléchargé ailleurs). Diffuser ce logiciel ou la technologie employée: problème.

C'est bien la diffusion de la connaissance technique qui est restreinte, et non simplement le résultat de la copie.

La façon de contourner ceci est très simple:
- Soit héberger le programme / algorithme à l'étranger, où les lois françaises heureusement ne s'appliquent pas.
- Soit utiliser le P2P pour diffuser le résultat de la copie, en se protégeant un minimum par exemple via un vpn (et accessoirement, faire chier la NSA en leur faisant stocker des milliers de fois le même DVD-RIP, puisque comme ils l'ont dit, tout trafic chiffré est enregistré pour futur décodage, parcequ'une personne qui chiffre est un terroriste wannabe).


#30

SI tu arrives quand même, malgré les DRM, à copier une oeuvre pour ton usage personnel, même en craquant ledit DRM, aucun problème.

Justement non. Tu n'as pas le droit de passer outre le DRM, parce que tu n'as pas le droit d'en faire un reverse engineering. Il te faut l'autorisation (écrite) de l'ayant droit de bypasser le DRM, chose que l'ayant droit peut refuser.

concernant la diffusion: tu n'as pas le droit de diffuser l'oeuvre, en dehors d'un cercle restreint d'amis et de famille.


#31

Perso j’ai un autre moyen d’obtenir des copies numériques pour chacun de mes appareils. Saurez-vous le retrouver ?


#32

Yeah ca va permettre enfin de lire sur du soft libre ? Non ?

Vraiment pas ? D:


#33

La commande cp


#34

Non, bien sûr que non. Je faisais simplement référence à ce qu’il se télécharge le plus : Hollywood, Warner, etc…

Le petit groupe de musique qui joue dans le bar au bas de ma rue continuera d’exister, mais personne ne le télécharge lui.


#35

Justement non. Tu n’as pas le droit de passer outre le DRM, parce que tu n’as pas le droit d’en faire un reverse engineering.

Ca se discute, ça dépend où on place le curseur

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006069414&idArticle=LEGIARTI000006278920


#36

Merci pour ce rappel clair et concis :slight_smile: (et merci à @croustibat aussi)

Ca donnerait presque envie que Numerama ouvre son wiki.


#37

concernant la diffusion: tu n’as pas le droit de diffuser l’oeuvre, en dehors d’un cercle restreint d’amis et de famille.

Ca, ok. Désolé si j’ai pas été clair à ce sujet ci-dessus.

Justement non. Tu n’as pas le droit de passer outre le DRM, parce que tu n’as pas le droit d’en faire un reverse engineering. Il te faut l’autorisation (écrite) de l’ayant droit de bypasser le DRM, chose que l’ayant droit peut refuser.

Sur ce sujet on est pas d’accord.
Ce que j’en ai lu c’est que chez toi, toi tout seul, tu peux faire ce que tu veux: Reverse, analyse, brute-force, …
Tu peux pas par contre diffuser publiquement tes résultats, ni même publier le fait que tu l’a fait (interdiction d’incitation). De toute façon, on est pas encore dans 1984, ya pas un télécran qui te regarde en permanence (Mais par exemple, tu pourrais pas être condamné pour ça si, au cours d’une autre affaire, les flics trouvent des preuves que t’a reversé le truc, à moins que tu l’ai diffusé)
Il me semble qu’il y a 3 exceptions à cette règle:

  • Contexte de recherche scientifique (mais faut prouver cette qualité, et restreindre la diffusion)
  • Pour la compatibilité (ex: lecture sur appareil + récent, …) mais là aussi c’est difficile à prouver,
  • Si t’a l’accord écrit de l’ayant-droit.

#38

Sony se moque (trolle?) Microsoft avec les DRM de sa Xbox One et déclare ne pas approuver ce système pour sa PS4, tout en mettant en place un système similaire pour les DVD et Blueray…

Aaah, quel monde merveilleux, lol ^^


#39

La seule attitude vis-à-vis de tous ces marchands de soupe : ne rien acheter qui contienne des DRM. Ils finiront bien par ne plus les utiliser...


#40

Même pas besoin de pirater quoique soit si on a un des derniers processeur intel. Il y a décodeur matériel de DRM compatible avec utlra-violet qui permet déchiffrer les DRM et avec le driver qu'ils ont fait sous Linux on peut très facilement récupérer le fichier déchiffré. Par contre il faut que le DRM soit conçu pour le PC.