Le désenchantement du logiciel


#1

#2

C’est pas toujours bien écrit (y’a même une ou deux bêtises), mais j’ai l’impression qu’il étale ce que j’ai déjà maintes fois dénoncé, notamment les grosses bibliothèques lourdingues pour faire pouet, les dépendances inutiles, tout ça. Et après ça vient pleurer que ça met des plombes rien qu’à lancer le bouzin.

Le sujet peut être marrant quand les pouet-pouets y prendront part…


#3

Ce qui est piquant, c’est qu’on est parti en croisade pour épurer les UI (flat design) mais que derrière, on charge des tonnes de frameworks pour faire pouet. J’ai eu la contrariété de voir des pages web charger les images avec opacity : 0, juste pour faire un effet de fondu ou de volet au chargement. Et bien sûr, elle doit gigoter quand on passe la souris.