Commentaires : La VOD progresse en France, le DVD recule

vod
bluray
dvd
Tags: #<Tag:0x00007f3d28997cc8> #<Tag:0x00007f3d28997b88> #<Tag:0x00007f3d28997a48>

#1
		Pour l'heure, la vidéo à la demande est encore très loin de prendre le pas sur le DVD. Le dernier baromètre vidéo établi par GfK et  le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) montre que le disque optique, sorti à la fin des années 90, représente toujours l'essentiel du marché de la vidéo. Toutefois, l'étude conduite sur le premier trimestre 2011 montre un engouement certain pour la VOD.

En valeur et en volume, ce marché présente une croissance à deux chiffres. Sur les six derniers mois, la vidéo à la demande a ainsi progressé de 22,8 % en valeur et de 12 % en volume. Cela représente un chiffre d'affaires de 42,91 millions d'euros, pour 8,36 millions d'actes payants. Les paiements à l'acte représentent l'essentiel des recettes (88,2 %), même si les abonnements progressent (11,8 %). La VOD sur télévision IP pèse 84,5 % du marché.
À l'inverse, le marché de la vidéo physique bat de l'aile. Par rapport au premier trimestre 2010, le secteur a reculé de 6,2 % en valeur et de 4,7 % en volume. Au total, la consommation DVD et Blu-ray a généré une dépense de 321,02 millions d'euros au premier trimestre 2011. Mais alors que le chiffre d'affaires du Blu-ray progresse fortement, celui du DVD recule nettement.
L'étude souligne que le chiffre d'affaires du Blu-ray a grimpé de 26,5 %, pour s'établir à 44,52 millions d'euros. Néanmoins, la part du Blu-ray (13,9 % cette année contre 10,3 % l'an passé) ne suffit pas à compenser celle du DVD. Ce dernier a vu sa part fondre de 9,9 %, pour se fixer à 276,5 millions d'euros. Sur un an, le chiffre d'affaires de la vidéo baisse de 2 %, à 1 364,36 millions d'euros.
Le CNC et GfK présentent ainsi un bilan mitigé du marché de la vidéo. Le recul du DVD peut toutefois être perçu comme le signe d'une transition progressive vers le Blu-ray et la vidéo à la demande. Les services de VOD sont considérés comme l'avenir. Le ministère de la culture a d'ailleurs publié en novembre dernier un décret qui s'intéresse à la façon dont les services VOD vont financer le cinéma français et européen.

Lire la suite


#2

Les services de VOD évoluent certes, mais encore faut-il posséder une connexion de qualité suffisante ce qui n'est pas encore le cas dans toute la métropole. Entre l'éloignement du NRA et/ou la "neutralité" du réseau selon les FAI (facteurs qui "brident" le débit), il y a encore du chemin à faire avant que la VOD s'impose.


#3

La VOD avance, mais le DVD recule
Comment voulez-vous que les producteurs…


#4

Alors quand est-ce que videoclub va pouvoir vendre de la VOD pour qu'enfin il soit sauvé des vilains pirates ?


#5

Le DVD recule!!
La faute aux tipiaks!! Vite, une taxe pour renflouer!!

Sérieusement, j’espère que ce coup-ci au moins, ils vont reconnaître que ce sont les habitudes de consommation qui changent en adéquation avec l’accès aux technologies. Sinon c’est à désespérer…

De plus le changement de support va s’accélerer: Durée d’usage des VHS, durée des DVD, durée des Bluray… de plus en plus court, donc avec des HDD de plus en plus “grands” et des accès de plus en plus rapides, la VoD va s’imposer plus vite.

Qui va s’adapter? Le consommateur, oui. Les majors…


#6

C’en est presque touchant de constater à quel point ils semblent naïf dans l’industrie de la culture, ils pensaient vraiment que les gens allaient continuer à acheter des DVD en plus des Blu-ray ?


#7

Allez, un petit exercice de mathématiques, pour le bac :

1°) Sachant les chiffres d’affaire et la quantité de DL de la VOD, calculer le montant moyen du téléchargement d’un film en VOD.

2°) Sachant que les célèbres magasins culturels F**c font actuellement des offres 2 DVD à 10€ achetés, un offert, calculer le montant d’un DVD.

3°) Comparer le prix d’un DVD et d’un film en VOD. Conclure.

Solution :

1°) 42,91 Millions d’€ / 8,36 Millions de ventes de VOD = 5,13€ environ.

2°) 20€ pour 3 DVD, soit 6,67€ le DVD.

3°) 6,67€ - 5,13€ = 1,53€.

Conclusion :

Pour 1€50 de plus, un DVD nous permet de faire l’acquisition d’un film de manière quasi définitive (tant que le support reste utilisable). A l’inverse, la VOD est généralement limitée à 24h ou 48h. On pourra donc conclure en affirmant que les vendeurs de VOD nous prennent pour des imbéciles, puisque le prix d’un DVD inclut, lui, la part de l’intermédiaire physique (le magasin), celui de fabrication ET de livraison, le tout pour 1€50. Et le film est acquis définitivement.


#8

En tout cas, il y en a un qui le pense … VIDEOCLUB … “le pourfendeur des pirates” !


#9

[quote name='pesnoob' date='17/06/2011 - 10:38' timestamp='1308299911' post='1354522']Allez, un petit exercice de mathématiques, pour le bac :

1°) Sachant les chiffres d'affaire et la quantité de DL de la VOD, calculer le montant moyen du téléchargement d'un film en VOD.

2°) Sachant que les célèbres magasins culturels F**c font actuellement des offres 2 DVD à 10€ achetés, un offert, calculer le montant d'un DVD.

3°) Comparer le prix d'un DVD et d'un film en VOD. Conclure.

Solution :

1°) 42,91 Millions d'€ / 8,36 Millions de ventes de VOD = 5,13€ environ.

2°) 20€ pour 3 DVD, soit 6,67€ le DVD.

3°) 6,67€ - 5,13€ = 1,53€.

Conclusion :

Pour 1€50 de plus, un DVD nous permet de faire l'acquisition d'un film de manière quasi définitive (tant que le support reste utilisable). A l'inverse, la VOD est généralement limitée à 24h ou 48h. On pourra donc conclure en affirmant que les vendeurs de VOD nous prennent pour des imbéciles, puisque le prix d'un DVD inclut, lui, la part de l'intermédiaire physique (le magasin), celui de fabrication ET de livraison, le tout pour 1€50. Et le film est acquis définitivement.[/quote]

Oui sinon y a d'autres moyens pour avoir un film définitivement aussi...

D'un point de vue développement durable, a quoi sert de presser des galettes plastiques pour ne les utiliser que quoi ? 2, 3, 4 fois par ans maximum ? Alors que la dématérialisation et le stockage sur un DD font aussi que tu "possède" le film...

Les DRM, pouah ! voila, tous ce qui est DRMisé ne passe pas par la case porte monnaie. C'est assez clair je pense.

D'un autre coté, quand tu va au cinoche, tu n'emporte pas le film avec toi non plus...

Donc DRM pour visionner un film une fois en ne payant que peu, genre soirée flemme/teloche OK, pourquoi pas..

DRM sur un produit acheté, qui est sensé t'appartenir mais qui t'impose l'installation de tout un tas de trucs pour être lu... Non même pas en rêve...


#10

Faudrait surtout qu'ils arrêtent de comparer DvD et VoD et qu'il commence à penser DvD + Salle = VoD. Parce que la demande pour une VoD simultané aux sorties en salle à un prix réduit (puisque pas d'intermédiaire) elle est là. Et je parle pas que des salles française il FAUT un nouveau traité de distribution international pour une VoD instantané avec pourquoi pas un prix légèrement taxé si acheté avant sa sortie dans le pays concerné.
Et non ce n'est pas signé la mort des cinémas français seulement leurs diminution, il y a des films à voir absolument au cinéma et il y aura toujours des passionnés. Pourquoi est-ce que 10 ans après l'arrivé du haut débit on nous force à payé un service (le cinéma, la fabrication du DvD) dont on n'a absolument plus besoin pour accéder à tout un pan de la culture ?

Que les marionnettes des lobbys le veuille ou non on sera obligé d'en passer par là tôt ou tard.


#11

Tant que les offres VOD seront confinées géographiquement, cela n’aura aucun intérêt.

Qui n’a pas eu le super message " cette vidéo n’est pas disponible pour votre pays "…


#12

Les dvd, je les prends sur Mu, un abonnement de 60€ pour un an, tu dl à volonté :D et aussi support vierge dvd qui vient d'Allemagne à 6€ pour 50 dvd vierge :D

Mon choix est vite fait par rapport aux films dvd qui coutent 20€ l'unité chez carrouf.... :mdr:

Pour la VOD, on repassera :D


#13

La VOD c'est de la merde : on veut pas de location et de DRM pour le prix d'achat d'un film en magasin.

Coût marginal de production = 0€
Ils vendent un produit sans coût de production et ils osent interdire la gravure, interdire la lecture sur plusieurs ordinateurs, quand ils n'interdisent tout simplement pas l'acquisition réelle de la vidéo...

Bref, la grosse arnaque du siècle et j'invite les gens à ne pas tomber dans le panneau (sans grand espoir...)


#14

ce qui m’inquiète, c’est que à terme il n’y aura plus de DVD ni de matériel pour les lire
j’espère juste que ca sera dans plus de 15 ans


#15

je suis dubitatif sur la comparaison VOD vs DVD, l’un est de la location l’autre de l’achat. c’est comme si on comparait la vente de voitures neuves a la location chez hertz par exemple


#16

Bon mais sinon, quand on achète un film en VOD, ce que j’ai encore jamais fait, on a droit au début à des bande-annonces/teasers et des messages envahissants anti-piratage ?


#17

Perso je n’achète plus que des Blu Ray. Point final.


#18

[quote name='leZilou' date='17/06/2011 - 13:49' timestamp='1308311387' post='1354640']Bon mais sinon, quand on achète un film en VOD, ce que j'ai encore jamais fait, on a droit au début à des bande-annonces/teasers et des messages envahissants anti-piratage ?[/quote]
Dans les pubs pour la VOD, ils te disent que tu peux voir ton film "de suite". Et quand t'es sur l'interface de choix de film t'as déjà assez de pubs comme ça.

Mais la VOD, c'est plus marrant quand l'entreprise qui se charge de "garder" le contenu que tu as acheté ferme les portes.

Donc un service de VOD ne peut pas "vendre" de contenu, mais juste les louer pour des questions de pérennité.
Et ils facturent la location presqu'aussi cher que les DVD vendus dans le commerce en vantant la "disponibilité immédiate".

Vivement un service d'abonnement pour du contenu à volonté pour une somme modique de 5-10 euros par mois. Ca viendra un jour ou l'autre.


#19

Mais bon sang, mais que fait VIDEOCLUB ?!

J’attends son intervention sur ce sujet depuis le début de ma lecture des commentaires, et là je suis arrivé tout en bas et ? … bin rien :(

C’est à désespérer tiens …


#20

[quote name='Xanatos' date='17/06/2011 - 12:24' timestamp='1308306266' post='1354598']ce qui m'inquiète, c'est que à terme il n'y aura plus de DVD ni de matériel pour les lire
j'espère juste que ca sera dans plus de 15 ans[/quote]

Ben ouais, c'est un standard industriel qui finira par disparaître, mais rêve pas trop, il n'y aura plus de dvd bien avant 20 ans. T'as pas vécu la fin du vinyl, de la betamax, de la VHS et de la cassette audio, toi :)

Il a fallut moins de 20 ans pour que tous ces formats deviennent obsolètes.

[quote name='renaud045' date='17/06/2011 - 14:01' timestamp='1308312086' post='1354645']Perso je n'achète plus que des Blu Ray. Point final.[/quote]

T'as bien raison. C'est un format propriétaire par excellence blindé de DRM et qui sera obsolète dans moins de 5 ans. :)