Commentaires : La revente de billets sur Internet ne sera pas punie pénalement

ebay
loppsi
priceminister
Tags: #<Tag:0x00007f3d2a56ede8> #<Tag:0x00007f3d2a56ec08> #<Tag:0x00007f3d2a56eac8>

#21

Organisation du marché noir par les salles elles-mêmes ? J’ai un exemple très précis.

L’année dernière, au Théâtre de la Ville, à Paris, devait se produire un artiste très apprécié, James Thiérrée (c’est le petit-fils de Chaplin, et lui-même génie du spectacle). Il était prévu que les places ne pouvaient être achetés qu’au théâtre lui-même, et trois semaines à l’avance.

Le jour où la vente des places a commencé, j’ai été parmi les premiers spectateurs à faire la queue devant le théâtre, pour acheter UNE unique place. Eh bien, avant même que la caisse soit ouverte, il n’y avait plus une seule place de libre ! Tout avait été mystérieusement vendu avant même que la vente officielle ait commencé…

Le Théâtre de la Ville compte 560 places. Il devait y avoir 21 représentations. Nombre de places à vendre, donc : 11 760. Places vendues régulièrement : zéro.


#22

Oui, je pense que le probleme vient plutot des orgsanisateurs. Comment expliquez vous que les 100.000 places pour Johny aient été vendues en seulement une heure? Il n’y a tout simplement pas assez de guichetiers pour ca et les organisateurs se foutent de savoir comment, quitte a les vendre 50 par 50 et meme surtout car ca diminue les couts de distribution. Apres on leur dit que les fans n’ont pu avoir leur places alors qu’on les retrouve sur Internet et ils répondent oui, c’est la faute d’Internet. Trop facile, ce sont bien eux qui se foutent souvent de la gueule des fans. Controlons mieux la mise en vente, non Internet!


#23

trop de liberté tue la liberté il faut y mettre de gardes-fou

Phrase facile. Yakafokon ? mais lesquels et pour qui ?.


#24

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.