Commentaires : La radio numérique et et la TV mobile menacés par Internet

radionumérique
tvmobile
tmp
Tags: #<Tag:0x00007f3d2863a670> #<Tag:0x00007f3d2863a508> #<Tag:0x00007f3d2863a2b0>

#1
		Il aura fallu une étude reçue en 2008 pour que les autorités publiques découvrent ce que tous les observateurs indépendants disaient avant l'adoption l'an dernier du très mal nommé projet de loi sur la "télévision du futur". Aussi peu visionnaire et ambitieux que le projet de loi Création et Internet, le texte qui emménage l'extinction des signaux hertziens analogiques pour fin 2011 a inscrit dans le marbre que "la majorité des fréquences libérées reste affectée aux services audiovisuels". Concrètement à la TNT, à la Télévision Mobile Personnelle (TMP), et à la radio numérique. Or on découvre aujourd'hui que ces fréquences pourraient être bloquées... pour rien, ou trop peu.

Le cabinet BSConseil a ainsi remis à la Commission parlementaire du dividende numérique un rapport qui établit que le succès d'Internet pourrait constituer dans les dix prochaines années une menace pour le développement de la radio numérique et de la TMP. En effet, les consommateurs utilisent de plus en plus l'internet mobile sur leur ordinateur ou leur smartphone, ce qui devrait s'accroître et fortement se démocratiser dans les prochaines années avec le développement de technologies toujours plus simples à utiliser, et l'augmentation des débits. Or les utilisateurs de l'internet mobile regardent davantage des vidéos en streaming sur YouTube ou écoutent davantage de podcasts qu'ils ne regardent de la télévision ou écoutent de la radio en direct, fut-elle numérique.
Lors des débats sur la loi sur la TV du futur, nous avions indiqué que les fréquences libérées gagneraient à ne pas être attachées à un type d'application particulier, mais à un simple protocole neutre de type TPC/IP, qui laisse aux utilisateurs et aux industriels le soin de choisir et d'inventer les applications de demain au gré des envies et des besoins. Ca pourrait être de l'audiovisuel, ou autre chose. Mais des fréquences ne seraient pas gelées inutilement pour des applications qui n'intéressent plus le grand public et qui seront sous-utilisées par rapport à ce qui pourrait en être fait avec un protocole de communication neutre.

Lire la suite


#2

Ah ben, en voilà un qui s'éveille enfin.
C'est EVIDENT depuis plusieurs années !
Mais il faut un cabinet ayant pignon sur rue le dise pour que ça commence à réagir.
Etant donné les usages d'aujourd'hui, la radio numérique n'intéresse que les plus de 60 ans. Et encore, accepteront-ils de remplacer leur bon vieux poste à galène ?
db


#3

Bon sang mais c'est bien sûr !

Dommage que la blogosphère ne s'empare pas de cette question.


#4

Je ne suis pas d’accord…
Tout le monde n’utilise pas Internet, dans la voiture c’est chaud sans la radio, dans les différentes pièces de la maison, etc…
Je pense que la TNT et la RNT auront leur place. Il ne faut pas penser seulement à ceux qui ont Internet…
C’est mon avis personnel.


#5

Personnellement je comprend pas pourquoi tout le monde veut regardé la télé à tout bout de champs (faudrait apprendre à vivre sans un jours). Mais malheureusement la télé ne risque pas de mourir avec le troupeau de mouton qui sont déjà devant la bergerie pour ce faire tondre. Quand à la radio faudrait réinventé les radios libre. Car là aussi c’est bien fade (sa passe en boucle des tube d’un jour MAJORé alors qu’il à tant d’artiste qui ont du talent et qui pourrais se faire connaitre grâce au radio)


#6

Pour le coût le DVB/TMP/TNT mobile est plus intéressant, et en autonomie sur le tel, et en bande passante pour l'opérateur... après il faut que l'opérateur ne soit pas gourmand et propose cette TV mobile gratuite...

A savoir qu'en France, on a choisi un standard video pour la radio numérique... histoire de mettre la pub visuelle sur nos postes radios ?

L'usage d'Internet étant selon moi pour pour du contenu à la demande


#7

Y’a déjà des fréquences pour le TCP/IP, ça s’appelle le WiMax… mais ça n’intéresse pas grand monde


#8

cet article est vide de sens, en plus d’etre truffé d’erreurs et de propos bidons.
je rectifie avec qques remarques,

  • La TMP et l’acces internet mobile peuvent se developper conjointement.
  • Les protocoles TMP (DVB-H) consistent justement a tunneler des flux IP dans une couche de transport MPEG-2
  • La TV sur 3G n’est pas accessible en mouvement (en voiture par exemple)… la TMP si.
  • La TV interesse le grand public (et c’est bien dommage)

#9

TCP/IP et non TPC/IP


#10

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n'est permise dorénavant.