Commentaires : La qualité du Blu-Ray pas toujours supérieure au DVD

bluray
dvd
haute-définition
Tags: #<Tag:0x00007f920bc95140> #<Tag:0x00007f920bc94fb0> #<Tag:0x00007f920bc94d58>

#1

Avec une capacité de stockage de 25 Go en simple couche et de 50 Go en double couche, les disques optiques Blu-Ray sont naturellement présentés comme des espaces de stockage de données idéaux. Ils permettent notamment de contenir des films en haute-définition afin de proposer au téléspectateur une expérience aussi saisissante que possible.

En théorie. L'organisation britannique Which?, dont la mission est de défendre les intérêts des consommateurs, s'est intéressée à la qualité des disques Blu-Ray vendus dans le commerce. Et les résultats de son étude ne sont pas fameux. Sur 17 films testés à la fois en version DVD et en version Blu-Ray, seuls 5 sortent véritablement du lot. Cela représente moins d'un tiers du total.

Les cinq films qui présentent vraiment une qualité exceptionnelle sont Avatar, Casino Royale, Bons baisers de Russie, Le Magicien d'Oz et Zoulou. Viennent ensuite quatre films dont la version Blu-Ray offre une "amélioration significative" : Gandhi, Grease, Matrix et Terminator 2. Enfin, huit films dont l'amélioration est "marginale" : Matrix Reloaded, Die Hard, La Mort aux trousses, Gangs of New York, Master and Commander, Les Incorruptibles, Le Lauréat et Ghostbusters.

Pour mener à bien son enquête, Which? a choisi des films qui ont vu le jour avant et après l'apparition du format Blu-Ray. Chaque long-métrage a été regardé à la fois en DVD et en Blu-Ray sur deux téléviseurs Sony Full HD (Bravia KDL-40W4500) et lu sur deux lecteurs Blu-Ray Sony (BDP-S550). Comme le rappelle l'organisation, les lecteurs Blu-Ray peuvent lire les disques Blu-Ray et les DVD.

Questionnée à ce sujet, la British Video Association a botté en touche sans véritablement fournir une réponse satisfaisante. L'une des explications avancées par Which? porte sur la qualité de la source originale utilisée pour produire les films Blu-Ray. Dans le meilleur des cas, la source utilisée est de très haute qualité (le négatif), alors que dans la pire des situations, la source originale n'offre qu'une définition standard du long-métrage.Lire la suite


#2

Pour avoir les Die Hard. "Marginale" c'est assez ridicule. Certes cela aurait pu être mieux en terme d'image (parce qu'il n'y a pas eu des remastering poussé) mais on voit bien...plus de détail que sur dvd quand même. Sur ces blu-ray là, le seul reproche que j'aurais, c'est que la piste audio française en seulement en dts (quand l'anglaise est en dts-hd)


#3

depuis le départ le blue-ray est l’arnaque absolue…et pourtant,il y a de plus en plus de clients sur le systeme…Tant pis pour eux


#4

Comment cela ? le passage au BR n'est qu'un flan du Marketing ????
roooooooohhhhhh, on nous aurait menti?
Qu'apprends-je , et de surcroooiT ils font souvent simple copier coller du contenu dans un nouveau contenant? incroyable.

bon j'exagère, mais perso j'attends toujours la diffusion en DVD de films encore jamais sorti, alors le passage en BR.......wallou


#5

il me semble que c'est die hard 2 surtout qui est pas terrible. pour matrix, les tests confirmaient que c'était pas au top. et combien de fois, la bande sonore FR n'est pas en format HD mais une pauv' piste dvdâ€


#6

Avec une diagonale de 1m, le blue ray se justifie difficilement ...

Mais pour le prix d'un téléviseur 40", on a de tres bons videoprojecteurs 720p, ou des 1080p d'entrée de gamme. Et bien sur une image de 3m de diagonale, meme "seulement" en 720p, la différence est flagrante.
Apres, dire que la qualité varie ... ben c'est pas une question de support, c'est une question de volonté d'éditeur.
Il y a eu le meme probleme lors de l'apparition du videodisc puis du DVD, certains éditeurs refaisaient un enregistrement en haute qualité, d'autres se contentaient de copier la VHS sur le nouveau support. Que tous ceux qui ont acheté un DVD avec qualité indigne meme d'une bonne VHS leve la main ...


#7

On ne peut plus normal que les films BR dont le master est le même que celui utilisé pour le DVD n’apportent rien.

Par contre un Blade Runner en BR vaut largement le coût.


#8

Voir sur ce sujet les tests de DVD / Blu-ray réalisés par les-numeriques.com :
http://www.lesnumeriques.com/comparatif-films-dvd-blu-ray-bd-article-759.html
Ils n’hésitent pas à taper quand le Blu-ray ne ressemble à rien.


#9

Trop kikoolol.


#10

@Lambourde: http://lesintrouvables.blogspot.com/


#11

Quand les lecteurs BR seront en moyenne au prix de 45€, la peut être ça faudra le coup d'en avoir un. Mais bon je pense que le support DvD a encore quelques bonnes années devant lui avant de totalement disparaitre comme les VHS.


#12

Ben franchement, pour avoir un rip d’Avatar de 12 gigas fait a partir du blu-ray, je peux dire que c’est pas une arnaque, c’est une tuerie visuelle.

Après, pour les autres films, je sais pas trop si effectivement il y a une amelioration sensible, je n’ai ni TV HD, ni lecteur blu ray.

Cela dit, mon expérience de la HD, c’est que j’ai commencé à visionner la serie weeds en 720p a la place des divx classiques, et ben je peux dire que je reviendrai difficilement en arrière. C’est un confort visuel et un plaisir pour les yeux. De la a aller claquer plusieurs milliers d’euros pour une installatiuon TV HD + BR + systeme de son adequat, il y a un pas que je ne franchirai pas tout de suite (faut les moyens quand meme !!).


#13

Même avec un bon HD qui fourmille de détail, si on s'éloigne de l'image (selon la taille de l'écran aussi), on ne perçoit plus la différence entre un DVD et un blueray. J'ai déjà fait le test sur un 24 pouces en mettant la lecture de deux films en même temps sur un ordi en alternant les images full screen...
Lorsqu'on est proche de l'écran (de 50 à 1m50 de l'écran), on voit la différence. Lorsque je me recule pour être dans le canap', à près de 3m du 24", la différence n'est pas perceptible à l'oeil nu.
Donc il faut des 40' ou des projos sur écrans pour en profiter à des distances standard de salon familial.


#14

Repayer du fond de catalogue (donc ultra amorti) entre 15 & 25 € pièce, pour ne rien gagner en détail (et comment pourrait il en être autrement, la pellicule de 1968 ne recèle pas des richesses infinies, rêvez pas les gens), tot ou tard les gens en ont marre. Tout le monde carbure au HD rip autour de moi, le blu ray nous fait bien rire.

Ah mais faut se convaincre d’avoir acheter le bon produit …

Devrait y avoir des cercles de reunions des déçus du blu ray, comme dans fight club, ce serait tordant.


#15

J'ai beau avoir un écran de même pas un mètre (97cm), entendre dire que la différence avec un dvd ne se voit pas franchement...
J'ai pas mal de blu-ray où ils te file le dvd avec (avatar, disney) ou d'autres dont le dvd est fait à partir du même master numérique (pixar) et franchement au niveau de l'image la différence est vraiment importante.
Et je parle pas des pistes sonores.
Tout est question de rapport taille d'écran distance par rapport à l'écran pour l'image et à 2.50 mètres d'un 37 pouces, impossible de pas faire la différence entre un film HD et un autre SD.


#16

Rien de nouveau sous le soleil.
Tout dépend du master utilisé et du travail qui est fait dessus pour l’édition BR. Comme dit Anagrys, allez voir sur les numériques pour faire vos choix avant de prendre un BR.
On tout de même une qualité au pire un peu meilleur que le DVD, mais ca ne vaut pas le coup…
Pour l’écran, il est nécessaire d’être à moins de 3 fois la hauteur de l’écran (FullHD) pour profiter pleinement de la résolution maximum.
Par contre, connecter un lecteur DVD à une TV HD, c’est vraiment affreux! C’est peut-être là que l’achat du lecteur (qui upscale très bien le DVD) vaut la peine.


#17

Les habitués connaissent ce genre de chose et c’est publié dans les magazines spécialisés comme Laser.
On sait donc très bien que tel ou tel BD n’apporte rien par rapport à son ex-version en DVD.
Souvent, du reste, le BD qui n’apporte aucune augmentation de qualité par rapport au DVD se trouve enrichi de bonus, manière supplémentaire de se foutre de l’acheteur potentiel. Le DVD vaut 5 euros, le BD en vaut 30, pour la différence de 25 euros l’acheteur a un DRM plus puissant, de la pub en plus et des bonus merdiques.

Hasta la vista Baby !

db


#18

Repayer du fond de catalogue … pour ne rien gagner en détail (et comment pourrait il en être autrement, la pellicule de 1968 ne recèle pas des richesses infinies, rêvez pas les gens)

N’importe quoi… La pellicule permet de créer des masters dont la définition est largement supérieure à n’importe quel BluRay. Il suffit que l’éditeur se donne les moyens. La pellicule argentique est de qualité autrement meilleure que la HD.

La preuve, le film 2001: l’Odyssée de l’Espace testé par Les Numériques :
"Afin de mettre fin à l’insoutenable suspense sachez que, si vous êtes fan de ce monument spatial, ce Blu-ray Disc vous offre une image d’une qualité inédite, à couper le souffle ! Le remastering HD (et sa restauration) est parvenu à offrir une image nettoyée, extra colorée et ultra définie, et ce, sans faire l’impasse sur le naturel de l’image originelle. Les bras nous sont notamment tombés lors des scènes mettant en action les vaisseaux dans l’espace. La profondeur inédite du noir interstellaire et le piqué des aéronefs nous ont mis à genoux."
Et ce film date justement de 1968…


#19

[quote name='Gourmet' date='26/11/2010 - 12:49' timestamp='1290772171' post='1277533']Les habitués connaissent ce genre de chose et c'est publié dans les magazines spécialisés comme Laser.
On sait donc très bien que tel ou tel BD n'apporte rien par rapport à son ex-version en DVD.
Souvent, du reste, le BD qui n'apporte aucune augmentation de qualité par rapport au DVD se trouve enrichi de bonus, manière supplémentaire de se foutre de l'acheteur potentiel. Le DVD vaut 5 euros, le BD en vaut 30, pour la différence de 25 euros l'acheteur a un DRM plus puissant, de la pub en plus et des bonus merdiques.
[/quote]

Tu as raison, mais pour ce genre de conversion DVD -> BR, on passe rarement de 5€ à 30€, mais plutôt de 5€ à 10€. Les BR à 30€, ça ne court plus les rues...


#20

avatar version longue a proportionnellement une meileure image en dvd
certain arrière plans fourmillent des détaille disparaissent car
on a fait tenir le film en 2 DVD (les 3 verions en sealmess branching) et un seul bluray (note : au total il y a 3 bluray, contre 2 deux de suppléments, la version dvd vendue comme strictement identique est amputée des suppléments du 3eme dvd...)