Commentaires : La Journée internationale contre les DRM, c'est aujourd'hui

drm
fsf
april
ump
dadvsi
Tags: #<Tag:0x00007f920cf2ea18> #<Tag:0x00007f920cf2e8d8> #<Tag:0x00007f920cf2e798> #<Tag:0x00007f920cf2e630> #<Tag:0x00007f920cf2e4c8>

#1

Une semaine après la Journée mondiale de la propriété intellectuelle, évènement chapeauté par l'OMPI et dont le thème cette année est le design, c'est au tour de la Free Software Foundation de donner de la voix. En effet, la fondation organise aujourd'hui sa propre manifestation internationale contre les verrous numériques (DRM - Digital Rights Management).
"Ces DRM sont présents sur de nombreux fichiers comme une partie de la musique en ligne, certains livres numériques mais aussi sur les supports physiques comme les DVD et les Blu-Ray pour la vidéo" constate l'April, qui participe à cette journée. "Ils encodent le contenu de manière à la rendre illisible pour qui n'a pas la clé numérique pour le décoder".
"Les DRM ont pour principal objectif d'établir un contrôle de l'usage dans le cercle privé, jusqu'ici impossible à mettre en œuvre" poursuit l'association. "Cette journée est l'occasion de rappeler à quel point ces menottes numériques sont dangereuses pour les utilisateurs comme pour les développeurs de logiciels libres, et empêchent certains usages légitimes sur les contenus numériques".
Dans quelques mois, la loi relative au droit d'auteur et aux droits voisins dans la société de l'information (DADVSI) soufflera sa cinquième année d'existence. Depuis 2006, les dispositions pénales de ce texte n'ont jamais été appliquées par les tribunaux, comme l'a reconnu la garde des Sceaux l'année dernière dans une réponse adressée au député UMP Lionel Tardy.
Le dispositif prévoit pourtant de très lourdes condamnations, avec des amendes pouvant grimper jusqu'à 300 000 euros et une peine de prison pouvant atteindre trois ans pour toute personne à l'origine d'un logiciel dédié au contournement d'un DRM. Ceux diffusant ou facilitant l'accès à ces logiciels s'exposent à une amende de 30 000 euros et à une peine d'emprisonnement de six mois, au maximum.
Il sera toutefois difficile pour les tribunaux d'appliquer les dispositions de cette loi, dans la mesure où celle-ci n'est pas complète. Plusieurs décrets d'application sont manquants, dont celui qui doit encadrer le respect de la copie privée dans les offres de contenus verrouillés par une mesure technique de protection. Le rapport du gouvernement sur la mise en place d'une plate-forme spécifique n'aura pas vu le jour non plus, pas plus que ladite plate-forme.
Rappelons que l'April avait remporté un succès essentiel face à la loi DADVSI. L'association avait saisi le Conseil d'Etat en 2007 pour que celui-ci se penche sur le 1er décret du texte. L'instance administrative avait introduit une exception de décompilation, autorisant les développeurs à contourner les DRM pour des besoins d'interopérabilité. L'analyse de l'arrêt du Conseil d'Etat est disponible chez l'April.

Lire la suite


#2

je ne critique pas le combat de l april , ce qu ils font est tres bien , mais finalement le meilleur DRM killer que j ai trouvé , c est de ne plus rien acheter :) la parade imparable <img src="/discussions/images/emoji/emoji_one/wink.png?v=3" title=":wink:" class="emoji" alt=":wink:"/>


#3

Vous achetez un libre numérique pour votre Kindle, et non seulement vous ne pouvez pas le conserver sur plusieurs appareils, mais le livre est verrouillé chez vous quand vous le "prêtez" à une autre personne.

Ce n'est que l'un des (très) nombreux exemples de privation de liberté du consommateur par les DRM, consommateur qui devient plus locataire d'un matériel que réel propriétaire (voir: PlayStation 3, Xbox360,...)

Que faire ? Simple: ne pas consommer des produits sous DRM. On le voit avec la musique, le client est toujours roi, les industriels finissent toujours par abandonner les DRM.


#4

[quote name=‘Arkados’ date=‘04/05/2011 - 10:40’ timestamp=‘1304498435’ post=‘1335376’]Vous achetez un libre numérique pour votre Kindle, et non seulement vous ne pouvez pas le conserver sur plusieurs appareils, mais le livre est verrouillé chez vous quand vous le “prêtez” à une autre personne.

Ce n’est que l’un des (très) nombreux exemples de privation de liberté du consommateur par les DRM, consommateur qui devient plus locataire d’un matériel que réel propriétaire (voir: PlayStation 3, Xbox360,…)

Que faire ? Simple: ne pas consommer des produits sous DRM. On le voit avec la musique, le client est toujours roi, les industriels finissent toujours par abandonner les DRM.[/quote]

ce qui est dangereux avec des teigneux comme moi , c est que , drm ou plus jamais de drm le mal est fait , irréversible , irrémédiable .


#5

[quote name='Arkados' date='04/05/2011 - 10:40' timestamp='1304498435' post='1335376']Que faire ? Simple: ne pas consommer des produits sous DRM. On le voit avec la musique, le client est toujours roi, les industriels finissent toujours par abandonner les DRM.[/quote]

Le souci c'est que ça prend du temps. Si pour les logiciels, la musique et les livres, il existe aujourd'hui de belles offres sans DRM, et souvent même des offres sous licences libres, qu'en est-il de la VOD ? Là il y a un énorme retard.

Et surtout il y a beaucoup de gens qui ne sont pas encore informés sur ces menottes numériques et qui tombent dans le piège la première fois qu'ils achètent de la musique, un livre électronique, ou un logiciel. D'où l'intérêt de cette journée.


#6

C’est quoi la journée mondiale contre les DRM ? Aujourd’hui les internautes n’achètent pas de produits avec DRM et dès demain, continueront à le faire pour les 364 jours à venir avant la prochaine journée mondiale contre les DRM ?


#7

Pour fêter cette journée je vais me rip un petit dvd.
Plus sérieusement les DRM sont la peste ni plus ni moins. Je passes mon temps à expliquer à mes clients qu’ils n’ont pas le droit de faire certaines choses avec leurs PC et certains produits numériques qu’ils sont susceptibles d’acheter à droite à gauche. Et bien je ne vous raconte pas la troche qu’ils font, certains même en arrivent aux insultes … pas vers les maisons de disques qui ont pondues ces merdes mais vers moi. Un comble !


#8

[quote name='tanagra' date='04/05/2011 - 12:15' timestamp='1304504156' post='1335438']
C'est quoi la journée mondiale contre les DRM ?
[/quote]

Un rappel à l'ordre adressé aux sociétés de l'industrie culturelle, par leurs clients !

[quote name='tanagra' date='04/05/2011 - 12:15' timestamp='1304504156' post='1335438']
Aujourd'hui les internautes n'achètent pas de produits avec DRM
[/quote]

Oui et le refus d'acheter, certains produits qui ne leur conviennent pas n'a rien d'illégal.

Ce phénomène s'étant d'ailleurs accentué en France, depuis le vote de la loi DADVSI, qui a essayé de sanctuariser les DRM ...

[quote name='tanagra' date='04/05/2011 - 12:15' timestamp='1304504156' post='1335438']
et dès demain, continueront à le faire pour les 364 jours à venir avant la prochaine journée mondiale contre les DRM ?
[/quote]

Ben oui, ils continueront à ne plus acheter ce type de produits.

Ce qui ne les empêchera pas pendant ces 364 jours que tu cites, de continuer à riper allègrement les DVD protégés bravant ainsi la loi DADVSI, qui n'a jamais servi à rien, sauf à détourner encore plus les clients de l'achat de ce type de produits.

Envisages-tu d'essayer de nous démonter que la DADVSI a été un tant soit peu efficace, et que depuis son vote en 2005, les ventes de DVD ont augmenté ?

Alors, bon courage !

:mdr:


#9

[quote name='P.Olisbo' date='04/05/2011 - 13:11' timestamp='1304511107' post='1335500']
Oui, c'est clair. Ca fait vraiment plaisir de se taper leurs diverses menaces en début de DVD. Cela fait fuir certains acheteurs, il ne faut donc pas pleurer par la suite de la baisse des ventes.
[/quote]
il y a de quoi à être irrité
quand tu vois qu'un grand nombre de films n'auraient jamais vu le jour sans l'argent du ministère de la culture (donc financés par nous)


#10

Envisages-tu d'essayer de nous démonter que la DADVSI a été un tant soit peu efficace, et que depuis son vote en 2005, les ventes de DVD ont augmenté ?

Les DRM, ce n'est que sur les DVD ?


#11

Cela fait fuir certains acheteurs, il ne faut donc pas pleurer par la suite de la baisse des ventes.

iTunes DRMisé n’était pas vraiment en déclin.
(tiens à propos d’iTunes, il semblerait qu’il reste des DRM sur des vidéos vendues par Apple)

As we know, iTunes movies, TV shows, music videos are all DRM-protected M4V files which are only limited to play on iTunes and Apple devices, like iPhone, iPod, iPad. In order to playback iTunes M4V on non-Apple players, a M4V DRM removal tool is a must.

http://howto.wired.com/wiki/M4V_DRM_RRemove_DRM_from_iTunes_NBA_Playoffs_2011