Commentaires : La Fox va quitter Netflix et se dit « très ouverte » à l'idée de lancer un site de SVOD

vidéo
cinéma
netflix
svod
twentiethcenturyfox
fox
Tags: #<Tag:0x00007f920bdaee28> #<Tag:0x00007f920bdaece8> #<Tag:0x00007f920bdaeab8> #<Tag:0x00007f920bdae978> #<Tag:0x00007f920bdae838> #<Tag:0x00007f920bdae428>

#1

Et si 20th Century Fox lançait à son tour un service de streaming sur abonnement ? Alors que Disney a annoncé mardi 8 août, à lors de la présentation de ses bénéfices, son désir de lancer sa propre plateforme SVOD et de sortir ses œuvres du catalogue de Netflix, la maison-mère de la société de production cinématographique, 21st Century Fox, paraît vouloir aller dans la même direction. « Nous restons très ouverts pour ce qui est de proposer une offre indépendante payante…. Publié sur http://www.numerama.com/business/282048-la-fox-va-quitter-netflix-et-se-dit-tres-ouverte-a-lidee-de-lancer-un-site-de-svod.html par Julien Lausson


#2

il n’est pas sûr que l’internaute ait envie de multiplier les forfaits à 5 ou 10 euros par mois pour accéder à des catalogues éparpillés.

En effet, j’en fait partie. Payer et avoir qu’une toute petite partie de e qu’il se fait, c’est pas pour moi.

Donc Je veux bien payer mais pour tous (même jusqu’à 50 € par mois) mais vraiment pour tous (films, séries, animés, documentaires, théâtres, etc.)

En gros une licence globale.


#3

C'est pour ça que Netflix s'en sort jusque là, c'est que le catalogue est large, quoi qu'on en dise.
Si on en revient à des catalogues segmentés, effectivement, le pavillon va de nouveau flotter dans la baie.
A croire qu'il n'ont pas compris comment le secteur musical s'en est sorti.
Deezer & co, va falloir donner des conseils à vos homologues de la vidéo.


#4

A croire qu'il n'ont pas compris comment le secteur musical s'en est sorti.

Mais c'est justement l'exemple musicale qui pousse les géants du cinéma à ce méfier de Netflix.
ils ne veulent pas laisser un "itune du cinéma" prendre tout le gâteau de la distribution par peur d'être otage d'un seul acteur comme c'était le cas avec Apple et les major du disque.
La solution idéale serait d'avoir plusieurs "cloneNetflix " indépendants mais en attendant les différents groupes vont tenter de la jouer solo.

Et puis Netflix à peut être eu tort de trop en faire avec ses films maisons, c'était peut être le chiffon rouge de trop...


#5

Deezer n’est pas producteur de musique, ils restent dans leur rôle de diffuseur. Netflix est producteur et diffuseur donc concurrent d’autres producteurs. Donc ça les fait chier qu’un concurrent grossisse en utilisant leurs produits. Et ça se comprend.


#6

Les films cités dans l'article ne sont déjà pas au catalogue Netflix (France). Ce ne sont pas de bons exemples.


#7

En somme, ils font la même chose que EA avec Steam+Valve (== Netflix). Ça leur promet un bel avenir.


#8

Sauf que les jeux EA présent sur Steam au moment du divorce y sont restés.
Le retrait total pour une offre avant tous basé sur abonnement comme Netflix c’est rude.


#9

Récemment abonné à Netflix en colocation (oui on peut payer à plusieurs donc je paye 4 € / mois pour l'offre la plus haute), ça n'a pas arrêté le téléchargement illégal.

Je pense que les gros survivront avec du lourd, Netflix m'intéresse à cause des séries et films Netflix.
Le prochain Will Smith sort sur Netflix par exemple.

Si des gens préfèrent Fox ou Disney il iront chez eux et pirateront le reste, comme d'habitude.


#10

Enfin Netflix est devenu un de leurs concurrents car il a vu qu’il n’était qu’en sursis.
Ce genre d’annonces n’arrive pas du jour au lendemain, il y a fort a parier que toute l’industrie sait déjà depuis des années dans quel sens elle va.
Netflix s’est senti obligé de produire ses propres contenus car il savait que ses fournisseurs pouvaient retirer leur catalogue dès que leur plateforme “personnelle” serait prête, les laissant avec une plateforme en avance fonctionnellement, mais vide de contenu. Ils ont juste pris les devants pour pas disparaitre.


#11

Sauf que sur de l'achat, tu peux te permettre d'achetter sur plusieurs plateformes.
C'est pas le plus pratique (ce pourquoi beaucoup de monde gueule contre les concurrents de Steam), mais ça coute pas plus cher.

Sur de l'abonnement, avoir des catalogues séparés rend toutes les offres moins attractives, et si un client doit s'abonner à 5 services pour accéder au contenu souhaité, ça lui coute 5 fois plus cher.
Dans ce cas, ce qui est promis à un bel avenir, ce n'est pas les services de streaming, mais le piratage.


#12

Pas si certain que Netflix soit intouchable
En perdant Fox/Disney, il perdent déjà une bonne part de leur catalogue, et d’autres pourraient suivre.
Avec uniquement leur contenu maison, je ne suis pas certain qu’autant de personnes restent abonnées (surtout quand il faut payer d’autres services concurrents à coté pour satisfaire d’autres envies)
Sans compter que certaines séries Netflix sont basées sur des licences acquises auprès de ses concurrents, et qui ne dureront pas éternellement (je pense notamment aux séries Marvel qui ne survivront pas éternellement au divorce avec Disney)
Bref Netflix deviendra un chaine comme une autre, mais diffusée uniquement sur internet et pas par la TV (comme HBO l’est de plus en plus)


#13

Je n’y crois pas du tout, tout simplement parce que personne ne va cumuler 4 ou 5 abonnement à 10$ pour avoir le plein de séries.

Netflix est capable de créer des séries de grande qualité pour compenser la perte de la Fox, pour le reste ça sera le retour en masse du piratage, faut pas rêver.


#14

Oui personne ne cumulera
Mais les gens passeront d'un service à l'autre, donc Netflix peut y laisser des plumes.


#15

Il ne pourra pas y avoir 50 offres sur le marché.
Les gros lanceront leur propre offre, les plus petit se grefferont dessus. Netflix a beaucoup d’avance sur tout le monde, ils sont donc bien placé pour distribuer les productions de ceux qui ne peuvent pas diffuser par leur propre moyens.


#16

le problème de la multiplication des plateforme, même si on voulait s\'inscrire a toute ... c\'est qu\'il faudra se souvenir quel film est sur quelle plateforme, alors pour un catalogue Disney ca peut aller, mais Fox ??


#17

Pas 50 non, mais plus d une dizaine sans doute
Y a les gros producteurs habituels de ciné : disney, warner, fox, universal, columbia/sony
Les nouveaux services purs web : netflix, amazon, crunchyroll, …
Les gros networks TV et/ou FAI (avec les rapprochements entre eux) : OCS, Canal, …

C’est bien trop, la plupart se casseront la gueule rapidement
Mais entre temps ça pourrait être un nouvel age d’or du piratage, alors que les gens commençaient à s’en détourner grâce à quelques offres assez complètes.


#18

Pas certain que ce soit si naturel que ça pour le catalogue Disney
Pour la partie DA un peu oui, en encore pas certain que les gens ne cherchent pass Shrek ou Madagascar sur Disney.
Mais coté films, j’suis pas sûr que tout le monde aille y chercher Doctor Strange, Kill Bill, Sin City ou No Country for Old Men.


#19

autant retourner sur le warez s’il y a 50 abonnements pour chaque film… ils sont completement crétins… et ils vont tous y perdre. Tant pis… on continuera sur du gratuit alors que le concept était sympa et abordable.