Commentaires : La Belle et la Bête : les paillettes et le lyrisme du film original, la vacuité et l'ennui de la modernité

lgbt
cinéma
critique
disney
Tags: #<Tag:0x00007f920bf02950> #<Tag:0x00007f920bf02798> #<Tag:0x00007f920bf02540> #<Tag:0x00007f920bf022e8>

#1

CritiqueL’encre virtuelle s’étale et s’étire dans les médias et magazines, comme un centre névralgique autour duquel tout devrait tourner : à quel point La Belle et la Bête est-il un film gay ? La question est apparue à la suite des révélations par la Walt Disney Co d’une scène explicite sur l’homosexualité. Forcément, la presse s’est fait écho d’un tel événement : Disney, après des années de silence et d’ambiguïté, est enfin prêt à afficher des homosexuels à l’écran. Et si nous pourrions ignorer ce…. Publié sur http://www.numerama.com/pop-culture/242017-la-belle-et-la-bete-les-paillettes-et-le-lyrisme-du-film-original-la-vacuite-et-lennui-de-la-modernite.html par Corentin Durand


#2

#3

kisanfou ???


#4

J’ai vu la bande annonce tout à l’heure et j’ai été déçu de l’aspect de la bête que je trouve trop “de taille humaine”.

Dans mes souvenirs dans le Disney et le film en noir blanc la bête était assez grande (beaucoup plis que belle en tout cas).

Mais je me laisserai peut-être tenté, il faut que je teste ces remix Disney live action.


#5

qui a été monté par Disney comme un élément fort de son nouveau long-métrage, un marqueur de sa modernité et de son audace

Quand on base une promo sur ce genre de truc, y’avait de quoi se douter qu’on allait droit vers un nanard, non ?
scene gay = moderne ? (psssttt Disney ! le premier baiser lesbien au cinéma date de 1930 mais chuuuuuut)


#6

Commence par le Livre de la Jungle qui a plusieurs ressorts très intelligents pour faire passer un dessin-animé à un film :). Notamment les chansons hyper connues du DA.


#7

Oui :/. Après, il y a toujours le contexte de « qui parle », ici en l’occurrence Disney.