L’heure est-elle à la démondialisation ?


#1

C’est une question à laquelle on apporte généralement une réponse positive à propos des échanges de biens et services. Depuis les années quatre-vingt, la croissance du commerce mondial avait été nettement plus élevée que la croissance du PIB mondial, contribuant ainsi à une extraversion croissante des activités économiques.

Mais dans l’après-crise financière le commerce international a décroché et l’on observe même une croissance nulle des échanges depuis 2016. Nul ne peut dire, cependant, s’il s’agit là d’une tendance pérenne ou simplement la conséquence de la croissance molle qui caractérise l’économie mondiale et dont témoigne la faiblesse durable de l’investissement.