Commentaires : Jamendo s'attaque au quasi-monopole de la SACEM

sacem
jamendo
Tags: #<Tag:0x00007f3d36323a00> #<Tag:0x00007f3d36323848>

#1

Le site de musique en ligne Jamendo, qui offre exclusivement des morceaux que les internautes ont le droit de s\'échanger librement, propose désormais aux commerces de ne plus payer de droits à la Sacem et de diffuser exclusivement de la musique libre, à un coût beaucoup moins important.

Nous vous racontions le mois dernier les inquiétudes de la Sacem américaine, qui a décidé de s\'attaquer à l\'essor de la musique libre sur Internet. Les sociétés de gestion collective de droits d\'auteur, qui ont monétisé l\'exploitation de la musique pendant des décennies, voient de plus en plus d\'artistes choisir une autre voie pour gérer la diffusion de leur musique. Nous rapportions à cette occasion qu\'une Association de l’Indépendance Musicale Solidaire Autonome (AIMSA) s\'était montée en France pour proposer aux diffuseurs publics un moyen de diffuser gratuitement de la musique libre dans leurs bars, restaurants, ou autres types de commerces.
Hasard du calendrier, c\'est seulement quelques jours plus tard que Jamendo, le leader francophone de la diffusion de musique libre sur Internet, s\'attaque à son tour au quasi-monopole de la Sacem.
Le site basé au Luxembourg propose plus de 180.000 morceaux de musique sous licence Creative Commons, qui peuvent être diffusés grauitement par les internautes, mais dont les droits d\'exploitation commerciale restent la plupart du temps réservés par leurs auteurs. Désormais, les commerces et les professionnels qui désirent cependant exploiter la musique de Jamendo peuvent se rendre sur le site pro.jamendo.fr, et acquérir les droits d\'exploitation commerciale du catalogue pour diffuser la musique du site dans leur magasin.
Environ 10 à 15 % des artistes du catalogue ont donné leur accord à Jamendo pour qu\'il concède en leur nom des licences commerciales, nous explique la société. Concrètement, les commerçants qui veulent exploiter le catalogue dans leur lieu public doivent déclarer la surface commerciale à sonoriser, et payent alors un forfait mensuel, à partir de 8 euros par mois pour un local de 100 m², et jusqu\'à 24 euros pour 2000 m².
"C\'est beaucoup plus simple et transparent pour les commerçants qu\'à la Sacem où le calcul est très compliqué, en fonction du chiffre d\'affaires, du nombre de haut parleurs et d\'autres paramètres", nous assure Jean-Yves Lanneau-Saint-Léger, le directeur marketing de Jamendo. Il estime qu\'en moyenne, la licence de Jamendo revient à quatre fois moins cher qu\'une sonorisation par des chansons d\'artistes inscrits à la Sacem.
"De plus le problème avec la Sacem c\'est que les petits artistes ne touchent rien ou quasiment rien, parce que le système bénéficie aux artistes les plus diffusés en radio. Chez nous, tout est comptabilisé à l\'écoute près et les artistes sont rémunérés dès la première diffusion", insiste-t-il.
Pour s\'en assurer, le système fonctionne pour le moment exclusivement en streaming. Les professionnels sélectionnent le type d\'ambiance musicale souhaité (jazz, pop, rock, classique, lounge, électro...), et les morceaux sont joués en continu sans publicité, dans des radios thématiques. Les artistes sont ensuite rémunérés au prorata du nombre de leur diffusion, par un virement Paypal. Jamendo se réserve 50 % des montants de licences.

Lire la suite


#2

Excellente chose !
C’est un bon début pour mettre fin à la SACEM !


#3

Bonne initiative je pense…maintenant c’est moins cher certes,mais de combien?

C’est facile de dire que ce sont des calculs compliqués (je parle de la sacem),j’aurais aimé juste avoir une fourchette de prix.


#4

sa s'annonce chaud...


#5

çà me rappelle une histoire. un groupe avait organisé une soirée dans un bar. la sacem s’est pointé pour toucher sa tune (ils prennent un % sur les ventes de boissons par ex.) le groupe de musicos les a foutu dehors en leur disant que, déjà, eux n’avaient pas signer à la sacem et qu’ensuite, ils ne faisaient aucune reprise d’autres artistes :-p


#6

En dehors du fait que je n'aime pas Jamendo
sa clique, son bizness, même leur site, c'est une bonne idée quand même.
Par contre vous apprécierez le :
"Jamendo se réserve 50 % des montants de licences."
hahaha Si Petit-Girard passe par là il va bien se marrer.

Jamendo c'est un bel emballage pour une idée pas si philanthropique que ça.


#7

A l’AIMSA on est contents après deux ans d’action à 2 avec juste nos baloches, nos fonds de poches et nos neurones de ne plus être seuls dans la bataille :D

ça va bien faire chier la Sacem qui commençait déjà à tirer la gueule à cause de nous et qui va pouvoir commencer à s’ouvrir les veines

Le seul soucis c’est qu’on aurait préféré quelqu’un d’autre que JAMENDO en qui on a absolument aucune confiance sur leurs véritables intentions …(la langue de bois ce n’est pas notre truc à l’AIMSA :biggrinthumb: )

http://www.numerama.com/forum/index.php?showtopic=90557

En attendant JAMENDO va nous aider (sans le vouloir) donc bienvenu mais par contre hors de question de s’associer à leur image de marchands de Pub

nous nous sentons beaucoup plus proches de NUMERAMA que d’eux ;)

D’autant plus que JAMENDO font tout depuis 2 ans pour nous censurer sur leur site (j’ai la confirmation du pourquoi maintenant…mais je ne vous cache pas que je m’en doutais)


#8

C'est bien fait pour la SACEM à force de se moquer du monde.....


#9

[quote name='linkin_in_my_skin' post='1008889' date='04/02/2009, 19:34']Bonne initiative je pense...maintenant c'est moins cher certes,mais de combien?

C'est facile de dire que ce sont des calculs compliqués (je parle de la sacem),j'aurais aimé juste avoir une fourchette de prix.[/quote]

c'est minimum 15 euros par mois dans un 1er temps comme super promo sous entendu ça va vite monter :)

Tu pourras bientôt payer comme à la sacem mais pour du libre et pour faire vivre le patron de jamendo

à l'AIMSA c''est Gratuit....donc je suis obligé de bosser à coté et nos artistes aussi , ou de faire des concerts

Malgré ça je croise les doigts pour que jamendo cartonne car il y a des dizaine de milliers de diffuseurs à arracher à la sacem pour lui couper les vivres et à ce jour en 2 ans on est à un peu moins de 300 à l'AIMSA (à 2,sans pognon et sans aide des médias c'est pas mal...d'autant plus que ça augmente de plus en plus mais pour une vraie victoire finale il en faut beaucoup plus)


#10

Vive la concurrence !
Le chiffre de 50 % me choque, mais si d’autres acteurs viennent se méler au jeu alors Jamendo sera obligé de revoir sa part, là ils profittent de leur monopole sur le libre en tant que premier entrant et c’est de bonne guerre.
L’AIMSA pourrait proposer de rémunérer les artistes aux mêmes taux que Jamendo en ne prélevant que le stricte nécessaire au fonctionnement, il y aurait ainsi une offre 2 fois moins chère, et tout aussi attractive pour les artistes.


#11

[quote name='Strata' post='1008909' date='04/02/2009, 20:47']Vive la concurrence !
Le chiffre de 50 % me choque, mais si d'autres acteurs viennent se méler au jeu alors Jamendo sera obligé de revoir sa part, là ils profittent de leur monopole sur le libre en tant que premier entrant et c'est de bonne guerre.
L'AIMSA pourrait proposer de rémunérer les artistes aux mêmes taux que Jamendo en ne prélevant que le stricte nécessaire au fonctionnement, il y aurait ainsi une offre 2 fois moins chère, et tout aussi attractive pour les artistes.[/quote]

Jamendo ne sont pas les 1er entrants, ils ont juste 2 ans de retard sur l'AIMSA :) (petit rectificatif)

ils sont par contre effectivement les 1er entrants dans la famille des requins.........

Pour la concurrence elle existe puisque Jamendo propose exactement la même chose que nous

A l'AIMSA c'est GRATUIt , chez eux c'est payant

Moi je veux bien baisser mes prix mais il va falloir que tu m'expliques comment faire :biggrinthumb:

On pourrait proposer un système pyramidal comme jamendo et moins cher mais au final , même si ça marchait c'est l'AIMSA qui se goinfrerait.....ce qui n'est pas le but d'une association

D'autant plus qu'après 2 ans d'action , ce qui a permis à l'AIMSA d'avancer et de signer pas mal de diffuseurs c'est la gratuité

tactiquement je pense que de faire payer les diffuseurs à l'heure actuelle est une mauvaise option

je me trompe peut être.....on sera vite fixés

Après il y a l'aspect déontologie......je suis contre les systèmes pyramidaux....donc j'aurais bien du mal à embrayer le pas à tous les pseudos nouveaux "chefs d'entreprises" web qui rêvent de devenir milliardaires

Perso j'en ai rien à secouer de devenir riche, je suis un idéaliste, mon action est politique et non financière


#12

woahw ! je viens de découvrir cette offre de jamendo que je connais depuis quelques mois. Ca me coute 8 euros par mois.
C’est une belle économie par rapport à ce que je paie à la sacem (j’ai une toute petite brasserie). Les conditions sont claires et au moins les artistes libres seront payés. J’adhère trop.

Merci Numérama pour l’info.


#13

Un secteur qui s'ouvre à la concurrence, certains vont souffrir...


#14

[quote name=‘targezed’ post=‘1008929’ date=‘04/02/2009, 21:33’]woahw ! je viens de découvrir cette offre de jamendo que je connais depuis quelques mois. Ca me coute 8 euros par mois.
C’est une belle économie par rapport à ce que je paie à la sacem (j’ai une toute petite brasserie). Les conditions sont claires et au moins les artistes libres seront payés. J’adhère trop.

Merci Numérama pour l’info.[/quote]

Mdr !!!

nouveau membre et 1er message sur ce sujet…comme par hasard

Mais c’est probablement un troll :)

Car le mini n’est pas 8 euros par mois

Je ne pense pas que le membre du dessus soit un commerçant mais plutot un membre du forum dont je ne me rappelle plus le nom depuis qu’ils m’ont viré pour des raison débiles

Si le forum en question devient démocratique et me lèche les couilles pour que je revienne,alors peut être que ma mémoire va défoncer Alzeihmer :D


#15

Pas d’ ici en tout cas. :)


#16

Bonne initiative pourvu que cela dure....et que les autres meurt...dans leur stupidité...


#17

Exact !

Souffrir est d’ailleurs leur meilleure perspective sur le long terme :)

Moi je les verrais bien disparaitre malgré leurs 100 ans d’expérience dans le racket légal oragnisé


#18

Bravo Jamendo pour cette excellente initiative, enfin de la concurrence pour la sacem, c'est pas trop tôt.

Bravo les Artistes LIBRES, j'espère que vous allez enfin pouvoir vivre de votre art, et que cette initiative intelligente puisse rétablir un peu l'équilibre.


#19

[quote name='Neuro' post='1008936' date='04/02/2009, 21:55']Pas d' ici en tout cas. :)[/quote]
:D


#20

[quote name=‘Aubasmot’ post=‘1008940’ date=‘04/02/2009, 22:08’]Bravo Jamendo pour cette excellente initiative, enfin de la concurrence pour la sacem, c’est pas trop tôt.

Bravo les Artistes LIBRES, j’espère que vous allez enfin pouvoir vivre de votre art, et que cette initiative intelligente puisse rétablir un peu l’équilibre.[/quote]

équilibre… mdr